Citation du jour

Aucun commentaire :


"Chaque être 
est mis sur terre 
pour une certaine vocation"

Saadi


Lu dans "Wake up ! 4 principes fondamentaux pour arrêter de vivre sa vie à moitié endormi"
de Christine Lewicki, p.94

Devinette microscopique : la solution !

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

Voici la solution de la devinette microscopique !


Vous avez eu beaucoup d'idées, ici et sur Facebook : du pollen, du tissu, des moisissures, de l'épiderme....

En fait il s'agit de quelque chose qui se mange, qui possède une peau et qui est jaune à l’intérieur :

Un nouveau jeu : Devinette microscopique !

2 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

Comment allez-vous ?

Aujourd'hui je vous propose un nouveau jeu ! Il s'agit de deviner ce qui a été photographié ci-dessous avec un microscope.

Comme ce n'est pas facile (à moins que vous soyez un(e) pro du domaine!) vous avez le droit de me poser autant de questions que vous voulez pour vous aider à deviner.

Bonne chance !





Interview : Céline Santini nous présente son livre "Kintsugi, l'art de la résilience"

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

Et s'il était possible qu'un objet cassé soit réparé en devenant plus beau que ce qu'il était à l'origine ? Et si nos blessures nous permettaient de révéler une autre facette de nous-même ? Aujourd'hui je vous invite à rencontrer Céline Santini qui nous parle de la technique japonaise du Kintsugi sous l'angle de la résilience.
Bonne lecture !

Bonjour Céline, ton  livre "Kintsugi, l'art de la résilience" vient de paraître. Qu'est-ce que le kintsugi ? Que va-t-on découvrir au fil des pages ?

Bonjour Stéphanie, merci beaucoup pour ton invitation !

Le Kintsugi est un art encore méconnu en France même s’il date du 15ème siècle ! Il signifie en Japonais « Jointure (Tsugi) en or (Kin)». C’est une solution à la fois raffinée et si évidente pour réparer un objet cassé : au lieu de le jeter ou de masquer la réparation, on l’assume, en soulignant les fêlures avec des jointures d’or pur. Paradoxalement l’objet en devient alors encore plus beau, et plus précieux qu’avant son accident ! C’est une belle métaphore de la résilience… Mon livre parcourt cette symbolique à travers les différentes étapes de la réparation d’un Kintsugi, pour inviter le lecteur à accepter ses blessures comme faisant partie de son chemin d’évolution.


Comment le kintsugi est-il entrée dans ta vie ? Connaissais-tu déjà des éléments de la culture japonaise auparavant ?

Le Kintsugi est arrivé dans ma vie comme un coup de foudre ! Je ne connaissais absolument pas cet art jusqu’à l’année de mon deuxième divorce. Je lisais un article qui s’intitulait « comment réussir son divorce », qui me semblait d’actualité… Et l’auteur, au détour d’une ligne
, sans s’y attarder, mentionnait le Kintsugi. Cela m’a interpellée. Mon intuition s’est manifestée à moi par le petit signal intérieur qui m’avertit qu’il se passe quelque chose d’important… J’ai immédiatement tapé « Kintsugi » sur internet et dès que j’ai vu le premier bol « Kintsugué » j’ai eu un coup de foudre. Comme une évidence. A la fois si beau, et si signifiant… Alors je me suis jetée à corps perdu dans ce sujet, qui m’a accompagné tout au long de cette période douloureuse. Je connaissais très peu le Japon, et j’ai découvert certains éléments de cette belle culture à l’occasion de l’écriture du livre. Je dois avouer qu’elle résonne très fort en moi : ce soin, cette lenteur naturelle, cette attention portée aux détails, ce raffinement allié à la simplicité, ce goût pour la nature, le respect des autres, l’envie constante de progresser…



Avais-tu déjà l'envie d'écrire sur la résilience avant ta rencontre avec le kintsugi ? Quel a été le déclic pour écrire ce livre qui allie les deux thèmes?

Je portais ce thème en moi depuis toujours… J’ai toujours dit que j’étais une résiliente. J’écris un blog sur le développement personnel (jour-apres-jour.com) au ton résolument optimiste, je suis du genre à toujours voir le verre à moitié plein… Je me suis toujours relevée de mes épreuves, chaque fois toujours plus forte. J’avais donc en moi un livre sur l’optimisme, mais pas aussi clairement sur le sujet de la résilience. La rencontre avec l’art du Kintsugi (qui s’appelle aussi Kintsukuroi) a été le détonateur : comme si toutes les pièces de mon puzzle s’assemblaient, et que ce sujet était fait pour moi…


A la fin de chaque chapitre tu invites le lecteur à prendre un temps de travail sur lui-même et à répondre à des questions ou faire un exercice. Comment utiliser au mieux cet espace personnel qui est ainsi offert ?

Ce livre suit le fil conducteur des différentes étapes de la réparation avec la technique du Kintsugi, aussi il y a une vraie progression dans les exercices. Idéalement, si on le peut, il serait intéressant de les faire dans l’ordre, en se réservant un temps pour soi, sans sollicitations extérieures. Mais comme ce n’est malheureusement pas toujours possible, j’invite alors les lecteurs à se mettre à l’écoute de leur intuition et à prioriser les exercices qui les « appellent ». Il y en a pour tous les goûts !


Tu partages avec le lecteur des expériences marquantes que tu as vécues. Est-ce une étape importante de pouvoir partager ces moments qui ont été difficiles dans un livre ?

Citation du jour

2 commentaires :
"Sache-le : la force est en toi, 
dans ton cœur et dans ton corps. 
Crois en toi, crois en les autres " !

Sœur Emmanuelle

Une liste de 39 livres de développement personnel à (re)découvrir et à enrichir ensemble

2 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

Vous l'avez sûrement remarqué, tout ce qui touche au bien-être m'intéresse. Je suis en quête permanente de ce qui fait avancer et de ce qui fait du bien. C'est ainsi que (suite à une insomnie!) j'ai lancé il y a 2 ans maintenant le blog collectif "Voyage au pays du bien-être".



Nous avons créé une liste collective de livres de développement personnel. A ce jour elle compte 39 propositions !

La voici : http://aupaysdubienetre.blogspot.fr/p/au-programme.html

Et vous, avez-vous lu récemment un livre qui vous a fait avancer et changer de perspective sur certains sujets ? Aimeriez-vous le partager avec nous et enrichir la liste avec votre contribution ?

Pour participer c'est facile :
- Notez le titre du livre et son auteur
- Ecrivez quelques mots sur le livre et pourquoi vous le conseillez

Ajoutez vos réponses dans le commentaire de cet article (ou postez le tout à voyageaupaysdubienetre@gmail.com). Et voilà !

Si vous avez envie de partager d'autres choses en lien avec vos expériences liées au bien-être et au développement personnel, vous êtes les bienvenus ! Qu'il s'agisse d'une citation, d'une piste de réflexion, d'une conférence à laquelle vous avez assisté, d'une question que vous vous posez.....

Ne soyez pas timides !

Et voici la page Facebook de Voyage au pays du bien-être où nous partageons en plus des articles du blog, d'autres sources d'inspiration : https://www.facebook.com/voyageaupaysdubienetre

Bonne journée à tous :)

PS : voici une petite vidéo postée récemment sur le blog qui vous invitera avec humour à ne pas oublier de prendre soin de vous

Citation du jour

Aucun commentaire :
"Peu importe le début de votre histoire; 
ce qui compte ce sont les nouvelles pages qu'il vous reste à écrire"


Fearne Cotton, Happy Journal (page du 24 décembre)

Interview : La guide de voyage - La communauté qui met les femmes au cœur du voyage

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

Comment vous préparez-vous quand vous entreprenez un voyage ? A travers quel(s) regard(s) allez-vous découvrir un nouveau pays ? Aujourd'hui je vous invite à découvrir la guide de voyage, une communauté qui met les femmes au cœur du voyage. Bonne lecture !

Bonjour Charlotte, pour commencer parlons de vous ! Quelques mots pour vous présenter aux lecteurs ?

Bonjour ! Charlotte Soulary, j'ai travaillé une dizaine d'années en faveur de politiques publiques d'égalité, avant de fonder l'année dernière l'association La guide de voyage, qui est d'abord une plateforme web animée par des blogueuses et maintenant aussi un guide !

La guide de voyage est un guide touristique sur Paris qui met en avant des femmes qui ont contribué à l'histoire de la ville. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Il s'agit d'un guide de voyage classique, qu'on peut glisser dans sa poche, avec des informations pratiques sur les lieux à visiter pour découvrir Paris. La seule différence avec un guide de voyage classique : celui-ci est centré sur les femmes. J'y explique tout ce qui concerne les femmes qui ont marqué les musées, les monuments historiques qu'on visite. J'y propose aussi des balades dans la ville sur les pas de parisiennes célèbres, comme Edith Piaf ou Marie Curie par exemple. 


Comment est née cette envie et ce projet ? Qui y a participé ?
L'idée est née en voyage ! Moi-même en tant que voyageuse je cherchais toujours à avoir des informations sur les femmes dans les pays que je visitais, je m'étonnais de voir si peu de femmes artistes exposées dans les musées, si peu de femmes ayant marqué l'histoire qui sont valorisées dans le patrimoine. Et je ne trouvais pas toutes ces informations dans les guides touristiques. Alors l'envie de faire nos propres guides de voyage a germé. 
Avec quelques blogueuses-voyageuses on a démarré par un site web où on poste des articles à destinations des voyageurs et voyageuses qui ont envie de découvrir différemment leur destination de vacances. On leur parle de lieux à visiter, dans différents pays, pour partir sur les pas des femmes qui ont marqué l'histoire, des femmes artistes, mais aussi rencontrer des associations, participer à des festivals, etc. Et sur Paris, j'ai écrit ce guide qui creuse bien davantage le sujet en fournissant une information complète avec tout en main pour son voyage. 

Pourquoi est-ce important pour vous de créer et faire vivre une communauté qui met les femmes "au cœur du voyage" ?
Parce que pendant longtemps les femmes ont été empêchées de faire certains métiers, d’exercer leur art, de s’investir en politique, mais aussi en raison de différents mécanismes d’invisibilisation, les femmes sont moins visibles que les hommes sur les murs des musées comme elles sont moins présentes dans les livres d'histoire. Les guides de voyage reflètent cela. Dès lors, sans un focus sur les femmes, la connaissance et la compréhension que l'on a du monde est incomplète. C'est dommage car le voyage c'est justement une ouverture à une autre société, une recherche de découverte et de rencontres. Avec cette communauté, on rééquilibre un peu les choses. On a besoin d'être nombreuses et nombreux pour le faire parce qu'il y a le monde entier à re-découvrir avec un regard centré sur les femmes ! On invite donc les personnes qui ont envie de contribuer à nous rejoindre pour enrichir la plateforme avec leurs articles ! 
(pour cela, il suffit de nous contacter à bonjour@laguidedevoyage.com) 

Si vous deviez complétez cette phrase : Le plus beau voyage...       

Plus de 100 interviews qui remontent le moral, à découvrir ou à redécouvrir !

Aucun commentaire :
Bonjours chers lecteurs,

Alors que je mettais en forme la page de toutes les interviews publiées, je me suis demandée combien j'en avais réalisées. Alors à votre avis, combien de contributeurs ont partagé leurs projets avec nous sur le blog ?
117 !

Si vous avez envie de découvrir ou redécouvrir ces interviews faites petit un tour par ici :

http://partimonkiki2.blogspot.fr/p/interviews-et-temoignages.html

 Bonne lecture !

Une recette de gâteau au chocolat à consommer sans modération !

2 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

Comment allez-vous ? Etes-vous aussi sous la neige aujourd'hui ?

Aujourd'hui, je partage avec vous la recette d'un gâteau au chocolat réalisé hier 
qui est vraiment dé-li-cieux ! 

Source : Petits plats gourmands pour mamans au bord de la crise de nerfs, Stéphanie de Turckheim et Aimée Langrée, p.98

Et vous, avez testé de bonnes recettes de gâteaux récemment ?

Bonne journée :) !

La solution du jeu macro n°23

2 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

Voici aujourd'hui la solution du jeu Macro ! 

Cette photo zoomée représente une....

Interview : Sophie nous raconte comment elle a changé de vie et réalisé son rêve avec Les Chalets de Grazimis

4 commentaires :
Bonjour chers lecteurs, 

Quand j'ai fait la connaissance de Sophie Gascoin en 2015, son énergie positive m'a marquée. Depuis notre rencontre, Sophie a eu le courage et la détermination de changer de vie avec sa famille et de faire vivre un rêve qui lui tenait à cœur : Reprendre un village de gîtes de vacances. Je vous invite à découvrir comment Sophie s'est lancée dans cette belle aventure avec "Les Chalets de Grazimis". Bonne lecture !

Bonjour Sophie, tu es en train de réaliser un rêve que tu as en toi depuis longtemps, raconte-nous !

Avec ma petite famille, nous aimons depuis de nombreuses années séjourner en gîtes pour nos vacances ou WE en dehors de la maison. Depuis la naissance de nos enfants, nous avons découvert les Villages de gîtes et nous y séjournons chaque année, car nous y trouvons le calme, l'espace et la convivialité et ce en pleine nature. 
Avec mon mari, on se disait qu'à 50 ans on pourrait reprendre des gîtes et en faire notre activité...ce fut longtemps notre rêve !
Ce qui m'anime dans la vie, c'est l'humain ! J'ai à cœur de faire des rencontres, d'échanger et de partager. Dans mon métier de manager commerciale, j'ai eu beaucoup de plaisir à gérer des équipes commerciales et à contribuer à leur épanouissement professionnel. 
Après plusieurs mois de réflexion personnelle pour me réorienter professionnellement, l'opportunité de rachat d'un village de gîtes m'a amené à faire de mon rêve une réalité !


Peux-tu nous faire la visite guidée des Chalets de Grazimis ? Comment souhaites-tu faire vivre ce lieu? Les Chalets de Grazimis c'est avant tout un havre de paix ! Un endroit où on peut se reconnecter à l'essentiel, se ressourcer. En plein cœur de la Gascogne, le village se situe sur un parc arboré de 4 hectares, où je propose 8 chalets en bois rustique, des chalets finlandais, qui offrent un confort et une qualité à nos clients. Je peux accueillir des couples ou des familles, des groupes jusqu'à 40 couchages,  dans des chalets de 4 ou 6 places. Les chalets sont suffisamment espacés entre eux pour garantir l'intimité de nos vacanciers. Sur place à disposition pour tous : la piscine extérieure, le terrain de pétanque/palet, le terrain de volley/badminton, l'aire de jeux en bois pour les enfants, les tables de ping pong, la salle de détente avec un coin lecture, TV, jeux de société.
Nous souhaitons garder l'esprit du village, en y apportant notre "patte" : de nouveaux services pour nos clients, de nouveaux équipements, et également offrir à la clientèle des professionnels un lieu de séminaires pour des équipes qui auront envie de se mettre au vert.

Peux-tu nous parler de toi et de ce qui t'as menée avec ta famille à emménager à Condom récemment ? Y-a-t-il eu un déclic ?
Normands d'origine, nous venons de passer 6 ans en Bretagne... Nous y étions très bien installés, à la campagne, mais nous aspirions à vivre "mieux". Nous avons passé de nombreuses années à courir après les objectifs commerciaux, à se demander avec mon mari qui partait avec sa valise chaque semaine pour assurer nos déplacements professionnels...Notre objectif premier était de se retrouver tous les 4, de remettre du Sens dans notre vie familiale. Puis professionnellement, nous étions à bout de souffle.
Nous sommes tombés sous le charme de cette région, ses paysages, sa gastronomie, son patrimoine et sa convivialité. Les gens qui vivent ici se ressemblent : ils aspirent tous à vivre simplement, tranquillement, avec de l'espace et profitez des plaisirs de la vie. Un de mes films cultes : "Le bonheur est dans le pré", a été tourné ici et je pense qu'il illustre très bien ce qu'est la vie dans cette belle région.

Comment se prépare un changement de vie comme celui-ci ?

Devinette photo : Jeu macro n°23

3 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

Comment allez-vous en ce moment ? 

Voici un nouveau jeu macro pour vous !


Regardez bien cette photo, saurez-vous deviner de quoi il s 'agit ?


Notez vos réponses dans les commentaires ou sur la page Facebook du blog.

Rendez-vous dans quelques jours pour la solution !

Citation : La question essentielle...

4 commentaires :
"La question essentielle à se poser est : 
où est-ce que je trouve le plus de bonheur, d'enthousiasme et de passion?
Pour le savoir, il faut être à l'affût de tout, aux aguets, écouter, sentir et capter les ondes positives, celles qui nous font du bien, car seul le plaisir mène à la joie en amour comme dans le travail"



Patrick Poivre d'Arvor dans "L'année du Déclic" de Charlotte Savreux

Merci à Soazig pour cette découverte et spéciale dédicace aux Wake up Girls :) !

Interview : Sarah Chêne nous invite à développer notre créativité grâce à son cahier d'exercices "30 jours créatifs et magiques"

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

Et si vous embarquiez pour un voyage à la découverte de vous-même qui va développer votre créativité ? C'est ce que vous propose Sarah Chêne, l'auteur  du cahier d'exercice "30 jours créatifs et magiques" qui partage avec nous la naissance de cet outil de développement personnel inspirant et ludique. Bonne lecture !

Bonjour Sarah, tu es l'auteur du cahier d'exercices 30 jours créatifs et magiques. Peux-tu nous présenter ton livre ? Que va-t-on y trouver ? A qui s'adresse-t-il ?

J'ai voulu créer un cahier d'exercices d'un genre nouveau qui accompagne le "lecteur" dans un parcours de 30 jours riche en découvertes sur lui-même et le monde qui l'entoure. 

Le terme de "lecteur" ne correspond d'ailleurs pas à la réalité car les personnes plongeant dans ce cahier ne sont pas passives mais deviennent des créateurs engagés dans une démarche active par rapport à leur vie !

Concrètement, je propose chaque jour un exercice original faisant appel au cerveau droit (intuitif, spontané et créatif) du participant. Ce dernier est convié à imaginer et représenter divers éléments de sa vie sur les pages de ce cahier.  
Ces exercices permettent de se découvrir différemment, de se confronter à ses peurs, de se reconnecter à ses envies, ses valeurs, ses rêves et de donner une impulsion concrète à ses projets.

Ce livre s'adresse à tous, sans prérequis nécessaire. 
Dans les faits, j'ai noté qu'il est particulièrement apprécié par les personnes qui aiment réfléchir sur elles-mêmes, qui sont par exemple intéressées par le développement personnel ou la spiritualité et qui ont déjà une certaine fibre créative. 

Comment est née chez toi l'envie de créer un outil de ce type ? Qu'est-ce qui t'as conduite dans ton parcours à t'intéresser à toutes ces techniques dans lesquelles tu as puisé ton inspiration pour construire ce cahier?

J'ai toujours adoré l'écriture, les cahiers et le dessin. J'ai notamment noirci beaucoup de "carnets secrets" dans ma jeunesse et gribouillé dans la marge de tous mes agendas pour exprimer mon humeur du moment !
Je suis convaincue des vertus thérapeutiques de l'expression écrite et du dessin. Ce dernier est particulièrement accessible, quoi qu'en pensent souvent les gens qui se brident eux-mêmes dans leur créativité en ne s'autorisant pas l'imperfection !

Ma grande source d'inspiration pour créer ce cahier a été "Le défi des 100 jours" de Lilou Macé que je réalise depuis ses débuts, avec toutes les variantes qu'elle a créées depuis. J'ai aussi été inspirée par la série des "petit cahier d'exercices pour..." parus aux éditions Jouvence qui permettent de travailler sur une thématique précise de façon ludique.

Je voulais créer un support de ce genre qui accompagnerait les gens sur une période de temps assez importante pour leur permettre de vivre un réel changement de perspective. 

Les autres notions essentielles pour moi étaient :
  • la proximité de la relation et la simplicité,
  • l'interactivité : pouvoir écrire directement dans le cahier,
  • aborder des sujets sérieux avec légèreté et humour,
  • la nouveauté : traiter un thème différent chaque jour. Je suis une personne très curieuse et un peu impatiente :-). Je voulais donc créer un "périple" qui accompagne le lecteur dans l'exploration de différentes facettes de sa vie plutôt que de parler du même sujet pendant un mois. Toutefois, les premiers exercices de chaque journée sont récurrents pour conserver un cadre propice à la confiance et au changement.
Mon inspiration vient de tout mon parcours depuis mon enfance ! J'ai baigné dans le monde du "mieux-être" depuis que je suis petite grâce à mes parents, tous deux psychiatres-psychothérapeutes. Ils ont toujours eu une grande curiosité intellectuelle et se sont formés à nombreuses méthodes de thérapie brève ou comportementale, toutes plus intéressantes les unes que les autres ! 
A 18 ans j'ai moi-même eu envie de commencer ma formation en P.N.L. (Programmation Neuro Linguistique). Par le biais de mon travail en Ressources Humaines j'ai ensuite été formée à la passation et à l'interprétation de tests de personnalité. J'ai également suivi à titre personnel des séances d'art-thérapie, d'hypnose ou encore de sophrologie qui m'ont beaucoup apporté. J'ai toujours été attirée par l'état d'esprit du bouddhisme et j'ai dernièrement eu un gros coup de cœur pour le chamanisme moderne, incarné par Arnaud Riou, et par l'énergétique... Enfin, j'apprends tous les jours de nouvelles choses grâce aux outils offerts par les professionnels du bien-être que j'interviewe sur mon blog jemeliberedustress.com !

Quelle est la meilleure façon selon toi d'utiliser ce cahier ?

La meilleure façon est de se lancer sans réfléchir ! On pense souvent qu'on trouvera un meilleur moment, plus de temps, plus d'inspiration plus tard alors que non ! Vivre dans l'instant présent est la leçon la plus importante que j'essaie d'intégrer et que j'aimerais transmettre.

Cours d'écriture : le résumé de mon histoire

4 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

Depuis quelques semaines je suis un cours d'écriture sur le thème : "les secrets d'un roman feel good réussi".
C'est très intéressant et j'y apprends beaucoup de choses sur le B.A BA de l'écriture (merci Angela !). J'aime le partage avec les autres participants sur leurs personnages et leurs histoires. Beaucoup de créativité, de convivialité et d'enrichissement au programme.

Je dois pour vendredi prochain écrire le résumé de mon histoire en 3 pages, le "synopsis". Je me suis dit que j'allais le partager avec vous, ce qui allait me motiver pour me lancer.

Attention cela risque d'être un peu long, vous pouvez encore zapper cet article si vous le souhaitez !

Et si vous lisez la suite, merci de votre indulgence, ceci est un premier jet !



Il était une fois... Gisèle 
Une histoire d'amour, une quête identitaire, la renaissance d'un lieu


Une histoire d'amour

Gisèle est une femme chaleureuse qui a deux passions dans la vie : la cuisine et les gens. Elle est propriétaire de "Chez Gisèle", un restaurant convivial situé dans une petite ville près de Paris. Veuve depuis quelques années, sans enfants, son restaurant est comme sa deuxième maison et ses clients fidèles sont devenus sa famille élargie.

Citation du jour

Aucun commentaire :
"Tant que nous sommes vivants, nous avons la possibilité de nous poser la question : 
« qu’est-ce que je peux faire aujourd’hui pour améliorer ma vie ? ». 
Nous sommes de grands magiciens, tout est possible, alors soyons fous : osons !"

Merci pour cette citation à Joëlle du Cabinet Nirao




Un morceau mythique... de 1983 !

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

Voici le très bon remix d'un morceau mythique.


Cela vous rappelle quelque chose ?

Voici l’orignal qui date de 1983. J'avais 8 ans ! Oulalah, cela ne me rajeunit pas !

Citation roulette ! Un nouveau jeu pour vous

6 commentaires :
Bonjour chers lecteurs, 

J'espère que vous avez passé un bon week-end.

Voici un nouveau petit jeu pour vous. Vous avez 2 possibilités pour y jouer : 

1) Prenez 2 dés, lancez-les et additionnez les chiffres qui sont sortis. Cliquez ensuite sur le numéro correspondant au résultat et vous trouverez une citation pour vous !


2) Mettez votre doigt sur le cadran, fermez les yeux, et faites des ronds plusieurs fois et stoppez net. Allez ensuite lire la citation correspond au numéro sur lequel votre doit s'est arrêté !

1

2

3 

4

5

6

7

8

9



12



Alors, est-ce que la citation sur laquelle vous êtes tombée a résonné pour vous?

Bonne journée à tous !

La solution en image du jeu macro !

2 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

Alors que le week-end s'annonce, je n'allais pas vous laisser un jour de plus à chercher ce qui se cache derrière cette photo zoomée !



Alors, êtes-vous prêts ? Voici la solution en image : 

Leslie Coutterand nous invite à nous reconnecter à nous-mêmes et à nos vrais rêves

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

Il y a deux ans, Leslie et son amie Marine m'ont contactée pour me faire part de leur projet de documentaire sur l'amour : I love therefore I am et rappelez-vous j'ai été emballée par cette idée en cohérence avec mes aspirations !

Aujourd'hui Leslie dont la vie et les envies ont beaucoup évoluées ces dernières années, nous invite à nous questionner sur l'impact des réseaux sociaux sur notre confiance en nous et sur nos rêves.

Comment redéfinir le succès dans un monde qui a besoin de nous ? Si nous nous reconnectons à notre moi profond, quel est notre rêve aujourd'hui ?

Bonne découverte !


Pour en savoir plus : c'est par ici

Devinette photo - jeu macro n°22 : de quoi s'agit-il ?

4 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

Rien de tel pour démarrer la semaine qu'une petite devinette photo ! 

Pour les fans du jeu macro, voici le détail  zoomé d'une photo. Saurez-vous deviner de quoi il s'agit ?

Que vous inspirent cette couleur et ces formes intéressantes ?

Notez vos réponses dans les commentaires ! 

Vous pouvez aussi répondre sur la page Facebook du blog si vous préférez (c'est par ici)

Rendez-vous dans quelques jours pour la solution en image😉 !

Bonne journée !

Interview : Carole Imbert ou quand le feng shui, la thérapie par le tri et la sophrologie se rencontrent pour catalyser les potentiels

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

Comment vous sentez-vous chez vous ? Comment vous sentez-vous en vous ? 
Notre intérieur peut se lire à plusieurs niveaux : aussi bien notre habitat que notre vie intérieure, psychique, émotionnelle...
Et si pour accéder à plus de bien-être nous harmonisions tous nos intérieurs ? Aujourd'hui je vous invite à rencontrer Carole Imbert fondatrice du Cabinet Harmonizen qui dans sa démarche en tant qu'harmonisatrice d'intérieurs, prend en compte tous ces aspects.
Bonne découverte !

Bonjour Carole, quelques mots pour nous parler de toi et de ton parcours ?

Bonjour ! Je suis Carole Imbert, j’ai 49 ans. Depuis l’âge de 30 ans, je travaille sur le tri sélectif dans ma vie : éloigner ce qui me pèse et me rend malheureuse et sur l’espace disponible, faire entrer ce qui me rend joyeuse pour profiter au mieux de mon passage sur terre au quotidien et aussi dans l’optique de m’éviter trop de regrets en phase finale …

Entre 20 et 30 ans, assistante de direction dans la finance et l’informatique. Période trépidante de ma vie : construction de mon estime de soi et de ma confiance en moi.


A 30 ans, j’ai démissionné de mon confortable statut de salariée qui ne me nourrissait plus intérieurement pour me former au Feng Shui et réaliser ainsi mon rêve d’enfant. A l’âge de 7/8 ans, je me disais déjà : «la maison a un pouvoir : si je prends soin d’elle, que je la fais plus légère et plus douce, plus jolie, je peux faire du bien aux gens, les rendre heureux ».


A 30 ans donc, j’ai découvert que cette intuition de l’écologie, de la synergie entre habitats et vivants, portait un nom et que d’autres avant moi l’avaient étudié et utilisé pour construire des Palais ! Après 5 ans d’étude, j’ai créé mon 3ème bébé, mon propre cabinet d’expertises Feng Shui : HarmoniZen.

A 40 ans, après un souci de santé, j’ai quitté les embouteillages, l’agitation, le brouhaha et le stress parisiens pour respirer à La Rochelle. Depuis, cette énergie positive et cette Zen attitude nourrissent ma pratique d’harmonisatrice d’intérieur et je pense être une meilleure accompagnatrice de mes clients vers qui ils sont vraiment.

Nous avons fait connaissance en 2013, ton approche et tes outils se sont enrichis depuis ces dernières années. Raconte-nous ! 

Quand on s’est rencontrée Stéphanie, nous avions parlé Feng Shui car c’était mon métier à l’époque. Harmoniser les lieux de vie.

J’ai toujours eu un intérêt pour les gens et pressenti qu’en chacun de nous se trouve un diamant, une personne qui mérite de profiter au mieux de la vie, qu’on a tous un pouvoir, des compétences.

Enfouis parfois sous pas mal de couches de terre (une enfance compliquée, des expériences de vie douloureuses, manque de confiance en soi …) qui empêchent l’éclat de filtrer. Certaines personnes ont plus de facilité que d’autres à s’alléger de ces couches et à accéder à leurs potentiels.

Je pratique la sophrologie depuis très longtemps. En complément de mon expertise Feng Shui, je m'y suis formée ainsi qu'à la sophro-analyse qui est une méthode de retour à l'Enfant intérieur vers la réconciliation. Aujourd'hui, mes semaines au cabinet se partagent entre mes 2 métiers. Certains de mes clients Feng Shui viennent en séance au cabinet pour pratiquer la sophrologie et certains de mes clients en sophro me confient l'expertise de leurs lieux de vie. . 

Car l'impact est tellement profond sur l'épanouissement lorsque l'on travaille sur les 2 intérieurs. Habitat et intériorité se font sans cesse écho, je catalyse les potentiels des gens en utilisant leurs expériences de vie avec la sophro et avec le Feng Shui avec un même objectif : équilibre, harmonie, accomplissement.

Ce qui est amusant c'est qu'adolescente, je voulais devenir pédiatre. J'ai d'ailleurs fait un bac scientifique pour ça alors que j'étais plus à l'aise dans les matières littéraires. Pour prendre soin des gens, des enfants notamment plus vulnérables. Je ne guéris pas de pathologies par des médicaments mais je prends soin d'eux et je les accompagne pour qu'ils aillent de mieux en mieux. Aujourd'hui, je vis mes deux rêves de jeunesse. 

Espace Enfant du cabinet Harmonizen
Peux-tu nous parler de la thérapie par le tri. En quoi le tri est-il un facteur clé de notre bien-être à prendre en compte ?

Le tri est une chose difficile car les objets recèlent une part d’affects et d’émotions. Trier c’est renoncer et renoncer c’est être conscient que la chose dont on s’apprête à se séparer ne reviendra plus. C’est une démarche qui nécessite parfois d’être accompagné. D’où le nom de thérapie du tri.

Jeter tout ce qui me pèse aujourd’hui pour gagner en liberté de mouvement, en légèreté.
Trier et ne conserver que ce qui me rend heureux permet une grande détox cérébrale car le désordre et l’amoncellement d’objets provoquent du stress. En triant, on fait de la place au vide qui peut être angoissant pour certains mais qui pour tous facilite la respiration. C’est aussi faire de la place pour la nouveauté. C’est redevenir libre dans son lieu de vie et maître à bord. C’est aussi mettre en valeur le beau, le bon, l’agréable et c’est enfin, regagner en estime de soi lorsque l’on est enfin parvenu au bout.


Tu utilises également une approche de Feng Shui Thérapeutique. Peux-tu nous expliquer en quoi cela consiste ? 

Je vais puiser dans l’anamnèse, l’histoire de la personne, sa sensibilité, ses expériences de vie, ses croyances, pour choisir une décoration qui fera écho à l’inconscient, « lui rappellera » quelque chose et la stimulera jusqu'à la réalisation de ses objectifs.

Chaque élément de décoration est choisi dans le respect de la complémentarité des orientations, des secteurs de vie et des 5 éléments de la Médecine Traditionnelle Chinoise.
Un objet sera choisi pour ses caractéristiques :

• Sa fonction
• Sa couleur
• Sa forme
• Sa matière

Mais aussi parce qu’il représente pour la personne quelque chose en lien avec le secteur travaillé (Carrière, harmonie familiale etc …).


Dans quelques semaines ton livre "Feng Shui votre miroir intérieur va paraître". A qui s'adresse-t-il ? Que va-t-on y apprendre au fil des pages ?

Il s’adresse aux personnes qui souhaitent s’initier au Feng Shui, qui ont compris que le Feng Shui était puissant sans être pour autant ni un talisman ni un parapluie géant.

Le plus de ce livre c’est de faire de cette science asiatique complexe que j’appelle souvent un casse-tête chinois une synthèse claire et efficace des préceptes et des règles et permettre au lecteur de comprendre sa maison, d’en faire un bilan. Qu’est-ce qu’elle a dans le ventre ? Déceler ses manques, ses marges de progression et apprendre comment utiliser la décoration et l’agencement pour corriger tout cela. Quelles couleurs ? Du bois ou du carrelage ? Quel emplacement pour mon lit ? Mon bureau ? La place des miroirs ? Des plantes etc …

Et parce que c’est plus agréable comme ça, le tout est ponctué de photos de quelques-uns des univers Feng Shui que j’ai créés pour mes clients.



Qu'est-ce qui te fait plaisir dans ton métier ? Quel est ton moteur ?

Citation du jour

4 commentaires :
"(...) ne cédez jamais à l'illusion de croire que vous avez besoin de la bénédiction de quelqu'un (et encore moins de sa compréhension) pour produire votre oeuvre. Et souvenez toujours que le jugement que les gens portent sur vous ne vous concerne pas.

Dernier point, rappelez-vous ce que W.C Field disait sur la question : "Ce n'est pas le nom qu'on vous donne qui compte, c'est celui auquel vous répondez."

En fait, ne prenez même pas la peine de répondre. Continuez simplement à faire ce qui vous plaît."



Elizabeth Gilbert, Comme par magie - Vivre sa créativité sans la craindre, p.128

Hanine lance Comfort Zone Heroes, le premier jeu en ligne, en immersion réelle pour devenir la meilleure version de soi-même

Aucun commentaire :
Bonjour à tous,

Il y a un an, presque jour pour jour, Hanine nous présentait son aventure "Goodbye Comfort Zone", une année durant laquelle il s'est lancé des défis personnels pour se développer et se dépasser.

Aujourd'hui Hanine lance Comfort Zone Heroes, le premier jeu en ligne, en immersion réelle pour se dépasser et devenir la meilleure version de soi-même !

Voici le projet pour le découvrir et/ou y contribuer si vous souhaitez participer à cette aventure : https://fr.ulule.com/heroes

Peyo, un cheval hors du commun auprès des patients

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

Certains reportages ont le pouvoir de mettre du baume au cœur quel que soit l'état d'esprit dans lequel on se trouve.

Je vous invite à découvrir Peyo, un cheval hors du commun qui joue un rôle très particulier auprès des patients avec lesquels il entre en relation.
   Peyo cheval de coeur part 1

Peyo fait partie de l'association "Les sabots du cœur" : https://www.facebook.com/lessabotsducoeur

Cela me fait penser à une autre très belle histoire, celle d'Oscar, surnommé le chat Médium. Il s'agit d'un chat qui se rend au chevet des patients au moment de leur mort. Cette histoire est celle que le Docteur David Dosa raconte dans son livre  : Un chat médium nommé Oscar.

Si l'histoire d'Oscar vous intrigue, voici le résumé du livre que j'ai écrit ici.

Avez-vous déjà vécu des histoires particulières avec des animaux ?

Après avoir visionné ce reportage, j'ai commandé hier le livre de Leila del Monte, spécialiste de la communication animale, "Communiquer avec les animaux".

Suie au prochain épisode !

Bonne journée à tous !

Un discours qui rappelle le pouvoir des petites actions

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

Voici un discours que je viens de voir que je partage avec vous. 

Justin Trudeau le premier ministre canadien parle à des étudiants et souligne l'impact de petites actions réalisées avec sincérité.

L’important n'est pas tant ce que nous voulons faire mais qui nous voulons être à travers nos actes...

Merci à Vivo qui m'a envoyé cette vidéo :)

Livre : L'homme qui a oublié sa femme de John O'Farrell

2 commentaires :
Bonjours chers lecteurs,

Je viens de finir hier soir la lecture de "L'homme qui a oublié sa femme" de John O'Farrell. C'est un livre que je vous recommande vivement, à plusieurs titres : L'histoire est prenante, l'auteur a beaucoup d'humour et à travers l'histoire de Vaughan, devenu amnésique, se posent des questions très intéressantes sur notre identité profonde et notre capacité à changer de vie.

Un jour Vaughan perd soudainement la mémoire, il ne se rappelle plus rien de son passé, et pourtant alors qu'il voit sa femme avec laquelle il était en train de divorcer avant qu'il ne perde la mémoire, il retombe amoureux d'elle.

A partir de là une nouvelle page de "son histoire" va s'écrire...

Dans quelle mesure notre passé est-il une entrave ou un appui pour avancer ? Qu'est-ce qui va nous permettre d'avoir un regard neuf sur notre vie et de mettre notre énergie dans la bonne direction pour nous ?

Qui sommes-nous au plus profond de nous-même ? Si vous vous réveilliez un matin sans plus rien savoir de votre vie en quoi cela pourrait-il vous freiner ou au contraire vous libérer ?

Interview : Sur le chemin du bien-être et du Reiki avec Joëlle Co-fondatrice de Nirao

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

Voici une interview que j'ai grand plaisir à publier aujourd'hui !
Je vous invite à rencontrer Joëlle, co-fondatrice du Cabinet NIRAO. Joëlle va nous raconter ce qui l'a menée, après 30 ans dans le domaine de l'informatique, sur le chemin du bien-être et de l'accompagnement et notamment partager avec nous plus en détail ce qu'est le Reiki. 
Bonne découverte !

Bonjour Joëlle, vous avez fondé avec Liliane, NIRAO, dont les piliers sont le bien-être et l'énergie, et le coaching et le consulting. Pouvez-vous nous présenter NIRAO plus en détails ? (Que signifie NIRAO ?)


Le nom de NIRAO s’inspire du chinois NI qui veut dire « toi » et HAO « bien, bon » : c’est comme ça que les chinois se saluent. On écrit NI HAO mais on prononce NI RAO. Dès que j’ai entendu ce mot, j’ai aimé sa sonorité et c’est pourquoi je l’ai choisi pour nommer notre structure. Dès que j’ai entendu ce mot, j’ai aimé sa sonorité et c’est pourquoi je l’ai choisi pour nommer notre structure.

NIRAO est constitué de deux parties. Une partie bien-être, où je pratique, entre autres, la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), la réflexologie (plantaire, palmaire, faciale), le massage assis (Amma-assis) ainsi que le Reiki (formations et séances) et une partie coaching et consulting dont s’occupe Liliane.
Je travaille sur le physique et l’émotionnel, Liliane sur le mental. Il est fréquent de voir qu’une personne ayant reçu des séances de MTC ou de Reiki éprouve le besoin d’aller plus loin pour construire son avenir, Liliane aide cette personne à avancer vers la construction de ses projets.

Quel est votre parcours personnel ? 
J’ai quitté la campagne de ma Lorraine natale, à la fin des années 80 car je ne trouvais pas de travail. Je suis allée faire un service militaire en Gendarmerie. Puis j’ai travaillé en tant que contractuelle, dans le domaine informatique, pour le Ministère de la Défense pendant presque 30 ans.
En parallèle, j’ai toujours été très attirée par les médecines, douces, naturelles, alternatives, non conventionnelles.

J’ai commencé par m’intéresser aux Huiles Essentielles (HE), à l’époque je marchais sur le chemin de Compostelle et mon objectif était de partir sans médicament. Alors je me suis créée une trousse « essentielle » composée de 5 flacons. Ce qui était merveilleux, c’est qu’en plus de m’aider pour les petits bobos et les contractures musculaires, partout où je posais mon sac ça sentait bon. Parfois les gites où les dortoirs regorgeaient d’effluves émanant des odeurs de transpiration, de chaussettes sales, de t-shirts portés et reportés, etc. Les HE me permettaient de m’endormir au milieu de senteurs de Lavande, de Menthe, ce qui était très appréciable.

Ensuite j’ai enchainé les formations pour apprendre mais surtout pour comprendre. Comprendre pourquoi nous sommes malades et comment nous pouvons nous guérir. Nous avons tous en nous le potentiel d’autoguérison, il suffit juste de le stimuler.

J’ai suivi une formation en médecine énergétique pendant 2 ans, puis une formation en Médecine Traditionnelle Chinoise sur 2 ans également (avec un stage de 15 jours dans les hôpitaux à Pékin). Puis j’ai continué avec le Shiatsu, la réharmonisation énergétique, la digitopuncture, la réflexologie, l’auriculothérapie, toujours pour approfondir mes connaissances. En 2013 je me suis intéressée au Reiki, j’ai été impressionnée par la facilité d’application et la rapidité des résultats, ce qui fait que j’ai suivi toute la formation très rapidement et en 2016 j’ai reçu la Maîtrise. Depuis 2017 j’enseigne et je partage le Reiki pour mon plus grand plaisir.

En 2014, j’ai demandé à bénéficier d’un temps de travail à 80%, afin de pouvoir créer l’auto-entreprise NIRAO et de mettre en pratique les techniques apprises, une journée par semaine (en plus du weekend).

Fin 2015, j’ai rencontré un supérieur qui n’appréciait pas vraiment les femmes en général et les informaticiennes en particulier. Je dois avouer qu’il m’a grandement aidée dans ma décision de quitter un emploi stable et bien rémunéré pour me consacrer à NIRAO à plein temps.

Qu'est-ce qui vous a conduite sur le chemin du bien-être et de l'accompagnement ?
En 1990, j’ai participé avec une amie au stage de Lise Bourbeau « Ecoute ton corps ». Ce fut une grande découverte qui me laissa sans voix … pendant 3 semaines.
Je venais de comprendre que toutes les émotions refoulées, non verbalisées s’impriment dans notre corps et que notre corps lui, s’exprime au travers des maladies petites et grandes pour nous faire « passer » un message.
J’ai suivi beaucoup de stages de développement personnel, pour comprendre et évoluer. J’ai changé petit à petit ce qui ne me correspondait plus dans mon comportement pour redevenir « moi » et depuis, ma plus grande envie est de partager mes expériences.

Vous vous êtes formée à de nombreuses approches et pratiques. Quels sont vos outils privilégiés ? Comment avez-vous choisi de vous orienter vers telle ou telle méthode de soin ?
Aujourd’hui parmi toutes les techniques apprises je me concentre sur la MTC (médecine Traditionnelle Chinoise) pour le côté émotionnel (avec de très bons résultats sur les deuils, les ruptures, les difficultés à avancer), la réflexologie pour le côté efficace et pratique (pas besoin de table et inutile de se déshabiller (sauf les chaussettes ;-)), les Huiles Essentielles (se sont de merveilleuses accompagnatrices) ; le Amma-Assis (qui se pratique surtout en entreprises me permettant ainsi de donner une pause détente aux employés sur leur lieu de travail) et l’enseignement du Reiki (formidable outil de relaxation et de développement personnel).


Pouvons-nous faire un zoom sur le Reiki ? Qu'est-ce que le Reiki ?
Le Reiki est une technique Japonaise de bien-être qui agit sur le plan physique et spirituel.
« Rei » veut dire « universelle » et « Ki » veut dire « énergie ».
Cette technique a été mise au point par Mikao Usui. Il avait un dispensaire à Tokyo et lors du tremblement de terre de 1923, il a soigné beaucoup de gens.
Il a enseigné sa technique et a formé des « Maîtres » qui à leur tour ont enseigné et formé des praticiens et des enseignants.

Depuis sa création en 1922 le Reiki se transmet, traditionnellement en direct, lors de stages de 1 ou 2 jours.
On y apprend comment poser les mains sur soi pour un autotraitement et comment faire une séance sur une autre personne. Mais on y apprend surtout les 5 idéaux du Reiki qui sont une merveilleuse base pour le développement personnel.

Les 5 idéaux du Reiki Usui sont:
« Juste pour aujourd’hui » permet de mettre en pratique la technique des « petits pas ». Je ne prends pas de grandes résolutions que je serai incapable de tenir sur le long terme, je prends l’engagement pour ce jour et je vais faire de mon mieux. Si ce soir, à l’heure du bilan, je m’aperçois que je n’ai pas respecté mon engagement, ce n’est pas grave, demain est un autre jour et je ferai de mon mieux pour m’améliorer.


« Libère-toi de la colère » 
La colère n’est pas notre amie sur le long terme. En MTC (médecine Traditionnelle Chinoise) cette émotion est liée au foie. Une trop grande colère refoulée et enfouie abime le foie. Et en y réfléchissant bien quand nous sommes en colère après quelqu’un, est-ce que la personne en face se soucie de notre colère ? Est-ce que ça lui fait du mal ?A elle non, mais à nous, immanquablement. Un coup de colère peut être bénéfique sur le court terme (à condition d’aller l’exprimer rapidement en criant dans les bois ou en tapant sur un coussin par exemple) ; mais la garder à l’intérieur revient à s’empoisonner lentement mais sûrement.

« Libère-toi de toute préoccupation » est une invitation à vivre dans l’instant présent. Pourquoi se préoccuper d’un événement passé auquel je ne peux rien changer, ou d’un évènement futur qui n’arrivera peut-être jamais ? Donc je lâche prise sur le temps et je me consacre entièrement et en pleine conscience à l’instant présent.

« Montre de la gratitude »
 Même si vous n’aimez pas tout ce que vous êtes ou faites, vous êtes le résultat de vos expériences et de tout ce que vous avez vécu. Toutes les personnes que vous avez rencontrées vous ont aidé à avancer et à évoluer. Une personne qui vous a « barré » la route vous a aidé à prendre un autre chemin, grâce à elle vous avez peut-être fait des choix que vous n’auriez jamais faits autrement. « Il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rendez-vous » Paul Eluard.

« Travaille dur sur toi-même »
Il est extrêmement tentant de vouloir changer les autres, pour qu’ils correspondent à nos attentes. Mais c’est inutile car ça ne marche pas ! Nous ne pouvons pas changer les autres mais nous pouvons nous changer nous-mêmes. Nous pouvons changer notre regard et les autres changeront. Il nous faut absolument travailler sur nous-mêmes pour enlever nos masques et apprendre à redevenir « vrais », nous montrer tels que nous sommes. Ne plus chercher à « paraître » mais à « être » pleinement. Ne pas dire « oui » quand on voudrait dire « non » et inversement. Nous devons apprendre à nous respecter pour obtenir le respect des autres. Ne pas chercher à plaire aux autres mais tout faire pour se plaire à soi-même pour vivre en accord avec nos valeurs. Ne pas vouloir être aimé mais s’aimer soi-même et qui plus est, d’un amour inconditionnel. Certes nous ne sommes pas parfaits mais nous faisons de notre mieux. Nous avons toujours la possibilité de changer ce qui ne nous convient pas ou qui ne nous convient plus. Nous avons le devoir d’exprimer qui nous sommes vraiment, pour vivre « notre » vie et non la vie des autres.

« Sois bon envers ton prochain »
Quand nous nous respectons, les autres nous respectent. Quand nous vivons en harmonie avec notre entourage, nous respectons les personnes, les animaux, la nature, la mer, la montagne, les forêts. Car c’est un cercle vicieux, en faisant du mal autour de nous, c’est à nous que nous faisons du mal ; transformons-le en cercle vertueux, quand nous faisons du bien aux autres, c’est à nous que nous faisons du bien. Faire du bien apporte une grande joie et un grand bien-être. Exprimons notre gratitude à tout ce qui nous entoure et qui nous permet d’être et de vivre au quotidien.

Il y a 4 niveaux (ou degrés) mais dès le premier niveau les élèves peuvent pratiquer sur eux-mêmes et sur leur entourage. Le Reiki se pratique également sur les animaux et sur les plantes.


Est-ce un outil qui est à la portée de tous ? Quels sont ses bénéfices ?
Tout le monde peut recevoir du Reiki, du bébé aux personnes âgées il n’y a pas d’âge, ni de conditions. Et toutes les personnes qui le souhaitent peuvent suivre une formation, ce qui les rend complètement autonomes.

Bonne année 2018 !!!

2 commentaires :
Chers lecteurs,

C'est avec grand plaisir que je vous souhaite aujourd'hui une très bonne année 2018 !!!

Vous ne le savez peut-être pas mais vous avez une grande importance dans ma vie et je vous remercie de faire vivre mon aventure C'est parti mon kiki !

Pour 2018 je vous souhaite que la bonne énergie soit au rendez-vous pour vous accompagner tout au long de l'année ! 

Que votre bonne étoile soit à vos côtés dans les moments plus sombres, et que le renouveau, l'espoir, la gaieté, et les belles rencontres soient au programme !

Et bien sûr, je vous souhaite une bonne santé, de la vitalité et de la force :)

Je vous fait de GROS bisous !!!