Citation du jour

2 commentaires :
Pour tenter de résoudre le mystère de notre identité véritable, nous disposons 
de quelques merveilleux outils (...). 

Le troisième et meilleur outil est l'imagination. Elle est une forme de superpouvoir. 

Nous visualisons quelque chose, puis nous lui donnons vie. 

D'ailleurs, le seul fait d'imaginer quelque chose de merveilleux réconforte et revitalise le corps."



Don Miguez Ruiz et Barbara Emrys, Les trois questions, La voie du pouvoir intérieur, p.49

Comment se passe une première rencontre chez les Kogis

Aucun commentaire :
Il y a quelques temps j'ai livre un livre très intéressant de Frederika Van Ingen nommé : Sagesses d'ailleurs pour vivre aujourd'hui, Navajos, Kogis, Maasaï, Tsaatans... ce qu'ils ont à nous apprendre. 

L'auteur a rencontré 11 hommes et femmes qui ont vécu avec ces peuples racines et qui à travers leur témoignage nous font découvrir leur expérience et ce qu'ils ont appréhendé de ces cultures millénaires et différentes de la leur. Découvrez comment se passe une première rencontre chez les Kogis : 

 


Citation

Aucun commentaire :
"Mes voyages m'ont appris que l'homme et la nature 
ne sont pas essentiellement différents l'un de l'autre. 

Peu importe en réalité qu'une montagne ou une forêt puisse ou non penser : 
ce qui compte c'est ce que l'homme croit. 

S'arrêter et sentir la terre tourner, savoir d'où l'on vient, se connecter aux choses qui nous entourent, 
tout cela aide l'homme à trouver sa place dans des systèmes qui dépassent l'échelle humaine."

source photo : ici

Arita Baaijens, exploratrice, biologiste et écrivaine
 lu dans Happinez n°38 p.41

Un documentaire très inspirant : La puissance de l'intention ou comment être pleinement créateur de sa vie

Aucun commentaire :
Bonjours chers lecteurs,

Je viens de visionner un documentaire que je vous recommande vivement car il m'a beaucoup inspirée...

Bonne découverte :)



Voici le lien : https://youtu.be/70Xg0cclf5Q

Merci à Tistrya d'avoir réalisé ce documentaire :)




Question du jour

Aucun commentaire :
Est-ce que ce sont mes pantalons qui ont rétréci ou bien est-ce moi qui ai pris du poids ?!

Pour une fois, la réponse à mes questions existentielles est claire et nette !

Conférence TED de David Steindl-Rast sur la gratitude

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

Je viens de visionner cette conférence TED qui me touche droit au cœur.

Je la partage avec vous.

Le pouvoir de la chaussette et autres idées plus ou moins farfelues pour se faire du bien :)

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs !

Comment allez-vous ces derniers jours ?

Aujourd'hui une inspiration plus forte que moi me pousse à écrire cet article, qui rien qu'à son titre je le sens va marquer une nouvelle étape dans l'histoire de l'humanité ! Oui, oui rien que ça !

Je crois que mes séances de luminothérapie ont un effet direct sur l'estime de soi ;)

J'ai exactement  16 minutes top chrono pour partager avec vous des idées pour se faire du bien, garanties "testées et approuvées" par.... moi !

Allez c'est parti !

1) Portez des chaussettes rigolotes
On sous estime souvent l'influence que les chaussettes peuvent avoir sur notre moral ! Les good vibes de vos chaussettes vont circuler de vos pieds jusqu'à votre tête et avoir ainsi un effet bénéfique :)

2) Utiliser votre main droite si vous êtes gaucher, gauche si vous êtes droitier
Vous allez ainsi tester de nouvelles sensations et vous surprendre vous-même. Essayez ainsi de vous brosser les dents, d'écrire, ou toute autre activité de votre choix !

3) Faites un tour à la bibliothèque ou dans un magasin de livres
Flâner dans tous les rayons et laisser votre regard vagabonder sur les différents livres. Peut-être y trouverez-vous un compagnon de quelques heures, qui au grès des pages, vous ouvrira de nouveaux horizons

4) Montez le son !
Mettez votre musique préférée, montez le son et dansez !

5) Tester une nouvelle recette de cuisine
De la nouveauté, rien de tel pour rafraîchir notre cerveau et dans le cas présent nos papilles. En route pour de nouvelles aventures culinaires !

6) Arrêter de regarder les nouvelles
Pendant 1 jour, une semaine ou pour toujours ! Choisissez avec soin les informations que vous faites entrer dans votre vie.
En ce qui me concerne cela fait des années que je ne regarde plus les nouvelles. Bon je suis totalement à l'ouest sur l'actualité, mais est-ce vraiment grave ?!

7) Trouver des citations qui vous parlent
Ah le pouvoir d'une citation ! Une simple phrase peut parfois nous ouvrir de nouvelles perspectives et changer notre approche de la vie. Faites une recherche sur internet en tapant "citations, inspirantes, positives" et choisissez celles qui vous font du bien

Voilà chers lecteurs, il est l'heure pour moi de vous souhaiter une très bonne journée !

Interview : Sandrine Franchini-Guichard nous raconte comment elle s'est lancée dans la pâtisserie

2 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

J'adore les histoires de vie qui parlent de changement de parcours et qui permettent d'exprimer les différentes facettes de sa personnalité et de ses talents. C'est ainsi que lorsque j'ai entendu parler de Sandrine Franchini Guichard qui s'est lancée dans l'apprentissage de la pâtisserie, j'ai eu envie de l'inviter à partager avec nous sa nouvelle aventure !


Bonjour Sandrine, si je vous dis "pâtisserie" vous me dîtes...
Plaisir 😉😊


Comment avez-vous décidé de poursuivre un CAP de pâtisserie ? Qu'attendez-vous de cette formation ?

Je dis souvent que je suis née pour cuisiner. j’ai toujours adoré cela. A 10 ans, je faisais déjà des soufflés au fromage pour m’amuser pendant les vacances scolaires. 

Je suis venue à la pâtisserie bien plus tard pour me challenger. Au contraire de la cuisine qui est très intuitive, la pâtisserie demande plus de rigueur, de précision dans l’élaboration des recettes. C’est presque de la chimie. J’ai une petite fille intolérante au gluten et au lactose et il y a quelques années j’ai dû rivaliser d’imagination pour créer des recettes et desserts qu’elle pouvait manger mais surtout partager avec tout le monde. Cette contrainte très forte est devenue l’opportunité que j’attendais pour me rendre compte que je voulais faire de cette passion mon activité professionnelle. 

Pour évoluer dans ce métier il est indispensable d’avoir au moins un CAP pour apprendre les bases de la pâtisserie et ensuite pouvoir laisser libre cours à sa créativité pour créer ses propres recettes. J’ai donc fait plusieurs stages à Ferrandi et ensuite postulé pour intégrer la formation adulte pour préparer le CAP de pâtisserie. Et faire cette formation c’est une excellente manière de savoir si oui ou non vous êtes fait pour ce métier.



Qu'est-ce qui vous a marquée depuis le début de vos cours ?

La pâtisserie est une matière vivante. Même lorsque l’on connait une recette et son procédé sur le bout des doigts et qu’on a l’impression de "savoir faire", le résultat final n’est pas garanti. Il faut en permanence s’adapter aux aléas de l’environnement dans lequel on pratique (la température du laboratoire, la qualité des matières premières, la température du four…) et être concentré sur le résultat final qu’on l’on souhaite. 

L’intention et l’attention que l’on met à ce que l’on est en train de faire à chaque étape de réalisation est déterminant dans la qualité aussi bien esthétique que gustative du produit fini.

Voulez-vous nous parler de vos projets en matière de pâtisserie ?

Je travaille aujourd’hui avec le chef Régis Ferey (formateur à Ferrandi et ancien chef pâtissier de l’Elysée) sur des tests de recettes de nouvelles pâtisseries sans additifs, sans gluten, réduites en sucre, plus végétales mais avec toujours et en priorité la gourmandise. 

L’idée ensuite étant de partager notre expérience et de participer à faire évoluer la pâtisserie de demain.

Pour qui rêveriez-vous de faire un gâteau ?

Pour ma maman qui m’a transmis la passion de la cuisine mais qui n’est malheureusement  plus là pour goûter ce que je fais. Sinon j’adorerais faire goûter mes réalisations à Christelle Brua, la première femme désignée meilleure chef pâtissier au monde cette année.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu'un qui comme vous souhaite se lancer dans la pâtisserie ?

Le premier conseil c’est Oser. Oser suivre sa passion et se faire confiance. Ensuite aborder avec humilité la pâtisserie. Même lorsque l’on croit être "la reine des macarons », il est indispensable de se former , d’apprendre auprès de professionnels et de se rendre compte de la réalité du métier avant de se lancer. 

C’est un métier complexe, vivant qui évolue chaque jour.  Il ne faut pas uniquement se fier à ce que l’on peut voir dans les émissions de télévision.

Aimeriez-vous partager autre chose avec nous ?

La pâtisserie est avant tout une question d’équilibre entre le croquant , le moelleux, le sucrée et l’amertume. La recherche de cette alchimie gourmande est au cœur de ce beau métier. 

De la même manière lorsqu’on se reconvertit il faut retrouver un équilibre entre sa passion, la transformation de cette passion en une activité professionnelle, l’élaboration d’une offre qui réponde à un besoin et ses aptitudes personnelles et professionnelles. 

Bref en pâtisserie comme dans la vie tout est question d’équilibre !

MERCI beaucoup !



La recette du jour que Sandrine vous propose : le pain d'épices extra moelleux



Ingrédients :

65 g de lait (pour ma part je mets du lait végétal lait d'amandes par exemple)
180 g de miel d'acacia ou encore mieux d'oranger 
50 g de farine de châtaignes
50 g de farine de sarrasin
35 g de farine de riz
25 g de fécule de pommes de terre
8 g de poudre à lever
5 g de mix gom (mélange de psyllium et gomme d'acacia qu'on trouve dans tous les magasins bio)
4 g de sel
180 g de marmelade d'oranges
2 œufs
60 g de matière grasse (beurre, margarine ou huile végétale type pépins de raisin ou tournesol)
12 g de sucre de canne complet
1/2 gousse de vanille
1 anis étoilée
1 càc de cannelle
1 càc de muscade ou 1 càc de 4 épices
2 g de zestes de citrons bio
2 g de zestes d'oranges bio
Pour le sirop d'agrumes : 50 g de sucre de canne complet, 50 g d'eau, 1 càc de zestes de citron et 1 càc de zestes d'orange


Faire bouillir le lait avec les épices et les zestes. 
Laisser infuser quelques minutes. 
Tamiser toutes les farines avec la levure et le sel. 
Faire tiédir le miel pour le rendre plus liquide. 
Fouetter les oeufs avec le sucre, ajouter le miel, la marmelade, le lait, le beurre ramoli puis les farines. 
Verser dans un petit moule à cake préalablement graisser. 
Faire cuire à 170 degrés entre 45 et 50 min (pour savoir si c'est cuit piquer avec une pointe ou une lame fine l'intérieur du gâteau , la lame doit ressortir sèche). 
Pendant ce temps faire un sirop d'agrumes en portant à ébullition le sucre, l'eau et les zestes. 
Laisser reposer. 
A la sortie du four laisser refroidir le pain d'épices dans son moule. Démouler sur grille une fois refroidi et badigeonner avec le sirop réchauffé. Et Tadam !...



Pour en savoir plus : 
Pour contacter Sandrine : safranparis@gmail.com
Retrouvez Sandrine sur Instagram : @safranparis

*******

Chère Sandrine,

Un grand merci de nous avoir fait partager avec générosité votre expérience et de nous avoir mis en appétit.
J'ai été notamment sensible à ce que vous dites sur "’l'intention et l’attention que l’on met à ce que l’on est en train de faire à chaque étape de réalisation" qui sont essentielles.
Je vous souhaite le meilleur et que vos pâtisseries mettent en joie de nombreux palais !
Et un grand merci à Béatrice qui m'a parlé de Sandrine et qui nous a mises en relation ;) 

Les premiers effets de ma séance de luminothérapie...

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

Comment allez-vous ces jours-ci ?

De mon côté je ressens une baisse de moral ces dernières semaines, peut-être est-ce l'arrivée de l'automne ? C'est pourquoi hier j'ai décidé d'investir dans une lampe de luminothérapie.

Ce matin j'ai donc passé 40 minutes devant ma nouvelle lampe dans mon bureau.

Il semblerait que ça marche 😉...

Qu'est-ce qu'une bonne journée pour vous ?

2 commentaires :
Il y a quelques temps mon ami Philippe m'a offert un livre nommé "How to have a good day". Une des question que pose l'auteur, Caroline Webb à ses clients qu'elle accompagne est : Qu'est-ce qu'une bonne journée pour vous ?

C'est la question que je vous pose aujourd'hui ! Quels sont pour vous les ingrédients d'une bonne journée ? Quand avez-vous passé une bonne journée récemment ?

A vos claviers  !

Ce qui m'a donné envie d'écrire cet article c'est ma journée de samedi passée au 3ème Congrès Bulles de Joie, initiative dont vous avez peut-être déjà découverte sur le blog.

Pourquoi était-ce une bonne journée pour moi ?

Car j'ai fait le plein de ce qui me donne de l'énergie : des nouvelles rencontres, des apprentissages, de la créativité, de la bonne humeur, de la connexion à soi et autres et surtout cette alchimie magique qui peut se créer quand on réunit des personnes autour d'une intention positive.

Un grand merci à Amélie de Monès et Carole Fortuna d'avoir créé cette bulle de joie! Et merci à tous les intervenants !

Interview : Esopelia, le premier média en ligne consacré à la vie et à la culture animales

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

Comme vous le savez la vocation de C'est parti mon kiki est de mettre en avant des initiatives positives et porteuses de changements. C'est pourquoi aujourd'hui je suis fière de vous présenter Esopelia, le premier média en ligne consacré à la vie et à la culture animale. C'est Emeline, la fondatrice d'Esopelia qui va nous servir de guide. Bonne découverte !


Bonjour Emeline, vous êtes la fondatrice d'Esopelia le premier média en ligne consacré à la vie et à la culture animales. Qu'est-ce qui a nourri chez vous l'envie de lancer ce projet ? Comment est né le nom d'Esopelia ? 

Le média Esopelia est né de plusieurs constats. Tout d’abord la prise de conscience du recul massif de la biodiversité, jamais encore observé sur un temps aussi court et nommé par les chercheurs «d’anéantissement biologique» aussi bien en nombre qu’en étendue. Cette situation critique impacte déjà notre propre existence. 
Ensuite la multiplication depuis peu des recherches et débats clés sur le monde animal incluant la coexistence harmonieuse avec l’homme et donnant lieu à un nombre croissant d’initiatives mais nécessitant encore coordination.  
Enfin la nécessité d’apporter un angle nouveau et original sur la vie animale pour faciliter la prise de conscience, participer à l’expansion de la connaissance et ainsi générer un changement généralisé.   

Citation du jour

Aucun commentaire :

Des photos de vagues incroyables !

Aucun commentaire :
Cliquez ici ou sur la photo et vous en découvrirez d'autres qui sont magnifiques !
Source  photo : ici

Un extrait d'une d'interview du philosophe Alexandre Jollien

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

Connaissez-vous le philosophe Alexandre Jollien ?

J'ai souvent vu des articles qui le mentionne mais c'est la première fois que je vois une de ses interviews et j'ai eu envie de la partager avec vous aujourd'hui.

Merci à Amélie de Monès qui fait partie de l'équipe du prochain congrès Bulles de Joie pour cette belle découverte.

Voici le site d'Alexandre Jollien pour ceux qui souhaitent en savoir plus : https://www.alexandre-jollien.ch

   

Interview : Julie Mangaud, thérapeute holistique, énergéticienne et officiante en cérémonies officielles

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

Alors que je faisais une recherche sur les rituels qui peuvent nous aider à avancer dans notre vie, j'ai découvert le site de Julie Mangaud qui accompagne ceux qui le souhaitent à des moments clés de leur vie. Je vous invite à rencontrer Julie qui va nous éclairer sur son métier de  thérapeute holistique, énergéticienne et officiante en cérémonies officielles.

Bonjour Julie, merci de passer un moment en notre compagnie ! Voulez-vous vous présenter à nos lecteurs ? 

Ravie. Je suis officiante de cérémonie de guérisons, soins énergétiques, holistiques, mais aussi mariages, et obsèques, accompagnements individuel, en couple, en collectif. A bordeaux et à Bayonne, ainsi qu'en Gironde et dans le BAB (Biarritz Anglet Bayonne).
J'explore le vivant sous toutes ses formes, les magies de la conscience. Mes soins et mon accompagnement ont une approche énergétique bien sûr, mais plonge aussi dans les systèmes de fonctionnement de la personne, son être dans sa globalité.

Que serait pour vous un leadership désirable ?

Aucun commentaire :
Comment donner envie aux jeunes femmes de devenir des leaders ? Quelle serait pour les femmes une approche d'un leadership "désirable" ?

Et pour vous les hommes aussi !

Je viens de découvrir un abécédaire du leadership désirable très intéressant et bien réalisé avec des illustrations parlantes, conçu par 100 femmes que je vous invite à parcourir ici: http://omniwomen.fr/omniwomenfrance2018_abecedaire.pdf

Bravo à Omniwomen pour cette initiative !

Je partage ici avec vous la lettre E comme Etre : 

Etre

« Pas le rôle que tu joues ou l’idéal que tu peux représenter, mais juste la personne que tu es. C’est a fortiori vrai pour un leader. » 

Aujourd’hui, l’attractivité d’une entreprise repose de plus en plus sur l’humain : « on choisit surtout d’y travailler pour les gens qu’elle emploie », et c’est ce qui rend l’aventure professionnelle plus inspirante, plus humaine, plus authentique. 

Interview : Cyrielle Hariel nous présente son livre "Faire battre le cœur du monde"

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

En lisant le dernier Happinez j'ai lu une chronique de Cyrielle Hariel et découvert le titre de son livre "Faire battre le cœur du monde" dans lequel Cyrielle parle de son parcours et nous présente des initiatives pleines d'espoir portées par des "changemakers". Cela m'a tout de suite inspirée ! Je vous propose donc aujourd'hui de rencontrer Cyrielle. 

Bonjour Cyrielle, merci de passer un moment avec nous. Et si nous faisions connaissance ? Quelques mots pour parler de toi? 

Je suis ravie Stéphanie de partager ces quelques lignes avec toi et tes lectrices. Que dire sur ma personnalité, si ce n’est que depuis 4 ans tout est nouveauté à tous points de vue. Et que l’inconnu, la maladie, les rencontres inspirantes, les voyages... Cette nouvelle vie, je l’adore ! 


Tu viens de publier votre livre "faire battre le cœur du monde". Raconte-nous ! Que vont découvrir tes lecteurs ?

Ils vont découvrir que la première cause de mortalité au monde concerne avant tout les femmes et leur cœur. Mais aussi, la quête de sens d’une jeune femme de 27 ans juste opérée et déterminée à mettre du sens dans sa vie de journaliste en partant à la rencontre de celles et ceux qui changent et harmonisent notre monde : les changemakers. Une quête de sens qui parle de plus en plus à chacun d’entre nous... 

Qu'aimerais-tu transmettre à celles et ceux qui te liront ? Qu'est-ce qui est important pour toi ? 

Le message universel est que la solidarité, l’amour de soi, d’autrui et de notre environnement est essentiel si nous voulons inverser les tendances de notre société. Les solutions d’un monde durable, dépollué, sain existent. Il suffit de les connaître, de les partager et d’investir sur elles, donc, de facto, sur nous : notre avenir. 

Citation du jour

Aucun commentaire :

« Ne jugez pas chaque journée par votre récolte,
mais par les graines que vous avez plantées »



Robert Louis Stevenson, écrivain écossais


Samedi 17 novembre : Une journée pleine de joie vous attend lors du 3ème congrès Bulles de Joie à La Celle Saint-Cloud (78)

3 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

L'équipe du congrès Bulles de Joie organise le samedi 17 novembre une journée qui va vous faire vivre des moments riches et pétillants!

Vous y apprendrez notamment comment gagner gagner en vitalité et joie de vivre grâce à ce que nous mettons dans nos assiettes.

Vous entrerez en mouvement au son d'un space drum, et vous découvrirez le NIA (Now I Am) qui vous fera danser!

Vous explorerez la communication bienveillante et joyeuse, et vous découvrirez beaucoup d'autres ateliers et surprises qui vous attendent ce jour-là!

Pour en savoir plus : 


Interview : Didier Pleux nous présente son nouveau livre "On aime comme on a été aimé ?"

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

L'amour est un thème qui m'inspire beaucoup et que j'aime explorer de différentes manières*.

Quand j'ai appris la parution prochaine du livre "On aime comme on a été aimé?", j'ai voulu en savoir plus. Je vous invite donc aujourd'hui à rencontrer son auteur,  Didier Pleux. Bonne découverte !



Bonjour Didier Pleux, merci de passer un moment en notre compagnie. Pouvez-vous nous parler de votre parcours ?

Je suis psychologue clinicien, psychothérapeute, Docteur en psychologie. Je dirige l’Institut Français de thérapie cognitive. Éducateur spécialisé pendant mes études de psychologie j’ai toujours travaillé sur la « psychoéducation ». Formé aux USA par Albert Ellis à la psychothérapie cognitive et comportementale, j’ai contesté certains dogmes de la psychanalyse. 

Vous venez de publier "On aime comme on a été aimé". Qu'est-ce qui vous a motivé aujourd'hui à écrire sur ce thème des relations affectives et amoureuses ?

En consultation je vois beaucoup de couples qui se séparent au bout de quelques années sur des décisions uniquement émotionnelles, peu réfléchies. D’où mon envie de mieux « penser » le couple.

Quels sont les messages que vous souhaitez faire passer à vos lecteurs ?

Que si nous réagissons si « émotionnellement » dans notre couple, c’est que nous souffrons d’empreintes affectives. Ces « empreintes » nous font agir d’une façon trop impulsive et, le plus souvent, notre partenaire va subir ce que nous avons mal digéré dans nos premières amours (parentales et autres...).


Dans quelle mesure la façon dont nous avons été aimé dans notre enfance influence-t-elle nos relations futures ?

S’il existe effectivement des empreintes liées à notre façon d’avoir été aimé dans notre enfance, il est possible d’en prendre conscience, de les analyser et de les remettre en question.


Comment pouvons-nous à l'âge adulte vivre des relations saines affectivement ?

En pensant mieux notre petite enfance, en quittant des « schémas affectifs » préétablis. En « pensant » nos carences avec notre capacité adulte d’observer, de comprendre, de remettre en cause et de relativiser.

Quels conseils donneriez-vous à celles et ceux qui "ne croient plus en l'amour" ?

De bien analyser ce qui leur semble si « déterminé » dans leurs échecs amoureux. De revisiter son histoire infantile avec des regards adultes, matures et non « infantiles ».

Et maintenant le "On aime comme on a été aimé" test à compléter comme vous le souhaitez :

O comme... Observer ses réactions émotionnelles
N comme... Neutraliser ses réponses affectives automatiques

A comme... Amour... toujours
I comme... Infantile = obsolète
M comme... Maturité
E comme... Émotions

*******


Cher Didier Pleux,

Je vous remercie beaucoup d'avoir pris le temps de partager avec nous ces idées clés.
Je souhaite que votre livre permette à tous ses futurs lecteurs de vivre des relations épanouissantes et de croire toujours en l'amour !

*******


*Si vous souhaitez continuer à lire sur le thème de l'amour vous pouvez également lire ces articles :
Un projet de documentaire sur l'essence de l'amour et son impact dans le monde - I love therefore I am 

Citation du jour : De bonnes paroles...

Aucun commentaire :
"De bonnes paroles peuvent être brèves et faciles à dire, 
mais leur écho est véritablement éternel"

Source photo :ici

Mère Teresa


Merci à Sherazade de la station Cardinal Lemoine !

9 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

Cet après-midi je décide de faire un échange de ma vingtaine de tickets de métro qui se sont démagnétisés. Vous vous demandez peut-être comment cela se fait que j'ai autant de tickets sur moi d'un coup ?!  Je vous épargne cette partie de ma vie passionnante pour en arriver au cœur du sujet de cet article.

Ayant du temps devant moi, je me dirige vers le guichet libre afin de procéder à l'échange de ces tickets et de vérifier lesquels sont encore utilisables. J'étais un peu gênée car je sais que cela allait prendre du temps. Et là, je suis accueillie avec gentillesse, patience et un sens du service client qui m'ont agréablement surprise. Mon interlocutrice me disant que son rôle est d'assurer que je voyage sereinement. Et bien vous savez quoi ? Cela fait du bien !

MERCI à Sherazade de la station Cardinal Lemoine ! Je vous souhaite, chère Sherazade, plein de bonnes choses :)

Cela me fait penser à toutes ces personnes de mon quotidien, qui par leur sourire et leurs petites attentions m'apportent de la chaleur humaine et de l'énergie positive, je ne parlerai pas ici de tous mes proches à qui j'envoie de nombreux mercis :) !!!

Je souhaite parler de toutes ces personnes que l'on rencontre et qui à un moment donné par leur attitude vont vous faire sentir bien : Ma boulangère qui n'est plus parmi nous, qui avait une énergie fantastique et chaleureuse, ma pharmacienne qui a une écoute incroyable, le sourire de mon facteur, le monsieur qui nettoie la piscine de ma ville qui est très accueillant. 

Cet autre homme qui m'a aidé à passer dans un passage très étroit en voiture alors que je me sentais complètement paniquée.

Il n'y a pas de petites actions, en fait nous sommes tous interdépendants et quand une personne nous envoie une bonne "intention" à travers un petit geste cela a plus de pouvoir que nous l'imaginons.

Alors aujourd'hui cet article est dédié à tous ceux et celles, anonymes ou pas, qui un jour où tous les jours, par leur attitude, contribuent à me donner foi en l'humanité et à me conforter dans l'idée que l'être humain est bon.

Le jour où je me suis lancée dans la réalisation d'un tchumpot...

2 commentaires :
Bonjour chez lecteurs,

Rassurez-vous je ne vous ai pas oubliés !

Je viens de traverser une période assez difficile et me voici enfin sortie du brouillard. Et vous ? Comment allez-vous ? Comment cela se passe de votre côté ?

Comme vous le savez peut-être, j'aime me lancer dans de nouvelles aventures culinaires de temps à autre. Mes talents de cuisinière sont "variés" !

Cela va de la pyrolyse de pains au chocolat, au gâteau volcanique en passant par le "stone cake", toujours à la découverte de territoires culinaires plus mystérieux les uns que les autres...

Cet été, en lisant avec plaisir plusieurs livres de Lorraine Fouchet qui parlent de la belle île de Groix, j'ai découvert un nouveau dessert breton que j'ai eu envie de tester : Le tchumpot !

Quand j'ai lu qu'à côté du tchumpot le kouign-amann paraissait léger, la grande gourmande que je suis a eu envie de tester cette bombe atomique culinaire qu'est le tchumpot.

Avez-vous déjà cuit un gâteau dans en l'enroulant dans un torchon et en le faisant mijoter dans de l'eau bouillante ? C'est ça toute la magie du tchumpot ! Sans oublier de faire revenir le tout ensuite à la poêle avec moult quantités de beurre...

Alors je sais, vous vous demandez, aux vues de mes grands talents de pâtissière, si j'ai réussi cet exploit et quel a été le résultat ?

Je vous avoue qu'au départ il y a eu une grande phase de doutes quand j'ai sorti mon tchumpot du torchon. D'autant que nous étions une grande tablée de 10 personnes et que j'avais annoncé fièrement avant le dîner que nous allions tester un nouveau dessert breton....



Quand j'ai ensuite avec l'aide de ma belle-sœur et d'une amie coupé le tchumpot en lamelles pour le faire revenir dans la poêle, l'espoir est revenu. Au moment de le servir aux convives j'ai précisé que nous allions tous le manger en même temps pour vivre ensemble cette expérience culinaire inédite.

Eh bien devinez quoi ? C'était vraiment super bon ! Gras et sucré à souhait ! Tout le monde a fini son assiette !

Alors, cela vous donne envie de vous lancer ?!!

Voici la vidéo qui m'a permis de réaliser la recette pour les amateurs :


Bon week-end à tous !




Citation du jour

Aucun commentaire :

"Il n'y a que deux façons de vivre sa vie.
L'une est de croire que rien n'est un miracle.
L'autre est de croire que tout est un miracle."



Albert Einstein

Humour à l'africaine

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs !

Comment allez-vous ? Connaissez-vous des proverbes africains ?

Vous allez en découvrir quelques uns ici qui sont très drôles.

Bonne journée à tous et merci à mon frère qui m'a envoyé cette vidéo !

 

Citation du jour

Aucun commentaire :


"Chaque être 
est mis sur terre 
pour une certaine vocation"

Saadi


Lu dans "Wake up ! 4 principes fondamentaux pour arrêter de vivre sa vie à moitié endormi"
de Christine Lewicki, p.94

Devinette microscopique : la solution !

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

Voici la solution de la devinette microscopique !


Vous avez eu beaucoup d'idées, ici et sur Facebook : du pollen, du tissu, des moisissures, de l'épiderme....

En fait il s'agit de quelque chose qui se mange, qui possède une peau et qui est jaune à l’intérieur :

Un nouveau jeu : Devinette microscopique !

2 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

Comment allez-vous ?

Aujourd'hui je vous propose un nouveau jeu ! Il s'agit de deviner ce qui a été photographié ci-dessous avec un microscope.

Comme ce n'est pas facile (à moins que vous soyez un(e) pro du domaine!) vous avez le droit de me poser autant de questions que vous voulez pour vous aider à deviner.

Bonne chance !





Interview : Céline Santini nous présente son livre "Kintsugi, l'art de la résilience"

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

Et s'il était possible qu'un objet cassé soit réparé en devenant plus beau que ce qu'il était à l'origine ? Et si nos blessures nous permettaient de révéler une autre facette de nous-même ? Aujourd'hui je vous invite à rencontrer Céline Santini qui nous parle de la technique japonaise du Kintsugi sous l'angle de la résilience.
Bonne lecture !

Bonjour Céline, ton  livre "Kintsugi, l'art de la résilience" vient de paraître. Qu'est-ce que le kintsugi ? Que va-t-on découvrir au fil des pages ?

Bonjour Stéphanie, merci beaucoup pour ton invitation !

Le Kintsugi est un art encore méconnu en France même s’il date du 15ème siècle ! Il signifie en Japonais « Jointure (Tsugi) en or (Kin)». C’est une solution à la fois raffinée et si évidente pour réparer un objet cassé : au lieu de le jeter ou de masquer la réparation, on l’assume, en soulignant les fêlures avec des jointures d’or pur. Paradoxalement l’objet en devient alors encore plus beau, et plus précieux qu’avant son accident ! C’est une belle métaphore de la résilience… Mon livre parcourt cette symbolique à travers les différentes étapes de la réparation d’un Kintsugi, pour inviter le lecteur à accepter ses blessures comme faisant partie de son chemin d’évolution.


Comment le kintsugi est-il entrée dans ta vie ? Connaissais-tu déjà des éléments de la culture japonaise auparavant ?

Le Kintsugi est arrivé dans ma vie comme un coup de foudre ! Je ne connaissais absolument pas cet art jusqu’à l’année de mon deuxième divorce. Je lisais un article qui s’intitulait « comment réussir son divorce », qui me semblait d’actualité… Et l’auteur, au détour d’une ligne
, sans s’y attarder, mentionnait le Kintsugi. Cela m’a interpellée. Mon intuition s’est manifestée à moi par le petit signal intérieur qui m’avertit qu’il se passe quelque chose d’important… J’ai immédiatement tapé « Kintsugi » sur internet et dès que j’ai vu le premier bol « Kintsugué » j’ai eu un coup de foudre. Comme une évidence. A la fois si beau, et si signifiant… Alors je me suis jetée à corps perdu dans ce sujet, qui m’a accompagné tout au long de cette période douloureuse. Je connaissais très peu le Japon, et j’ai découvert certains éléments de cette belle culture à l’occasion de l’écriture du livre. Je dois avouer qu’elle résonne très fort en moi : ce soin, cette lenteur naturelle, cette attention portée aux détails, ce raffinement allié à la simplicité, ce goût pour la nature, le respect des autres, l’envie constante de progresser…



Avais-tu déjà l'envie d'écrire sur la résilience avant ta rencontre avec le kintsugi ? Quel a été le déclic pour écrire ce livre qui allie les deux thèmes?

Je portais ce thème en moi depuis toujours… J’ai toujours dit que j’étais une résiliente. J’écris un blog sur le développement personnel (jour-apres-jour.com) au ton résolument optimiste, je suis du genre à toujours voir le verre à moitié plein… Je me suis toujours relevée de mes épreuves, chaque fois toujours plus forte. J’avais donc en moi un livre sur l’optimisme, mais pas aussi clairement sur le sujet de la résilience. La rencontre avec l’art du Kintsugi (qui s’appelle aussi Kintsukuroi) a été le détonateur : comme si toutes les pièces de mon puzzle s’assemblaient, et que ce sujet était fait pour moi…


A la fin de chaque chapitre tu invites le lecteur à prendre un temps de travail sur lui-même et à répondre à des questions ou faire un exercice. Comment utiliser au mieux cet espace personnel qui est ainsi offert ?

Ce livre suit le fil conducteur des différentes étapes de la réparation avec la technique du Kintsugi, aussi il y a une vraie progression dans les exercices. Idéalement, si on le peut, il serait intéressant de les faire dans l’ordre, en se réservant un temps pour soi, sans sollicitations extérieures. Mais comme ce n’est malheureusement pas toujours possible, j’invite alors les lecteurs à se mettre à l’écoute de leur intuition et à prioriser les exercices qui les « appellent ». Il y en a pour tous les goûts !


Tu partages avec le lecteur des expériences marquantes que tu as vécues. Est-ce une étape importante de pouvoir partager ces moments qui ont été difficiles dans un livre ?

Citation du jour

2 commentaires :
"Sache-le : la force est en toi, 
dans ton cœur et dans ton corps. 
Crois en toi, crois en les autres " !

Sœur Emmanuelle

Une liste de 39 livres de développement personnel à (re)découvrir et à enrichir ensemble

2 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

Vous l'avez sûrement remarqué, tout ce qui touche au bien-être m'intéresse. Je suis en quête permanente de ce qui fait avancer et de ce qui fait du bien. C'est ainsi que (suite à une insomnie!) j'ai lancé il y a 2 ans maintenant le blog collectif "Voyage au pays du bien-être".



Nous avons créé une liste collective de livres de développement personnel. A ce jour elle compte 39 propositions !

La voici : http://aupaysdubienetre.blogspot.fr/p/au-programme.html

Et vous, avez-vous lu récemment un livre qui vous a fait avancer et changer de perspective sur certains sujets ? Aimeriez-vous le partager avec nous et enrichir la liste avec votre contribution ?

Pour participer c'est facile :
- Notez le titre du livre et son auteur
- Ecrivez quelques mots sur le livre et pourquoi vous le conseillez

Ajoutez vos réponses dans le commentaire de cet article (ou postez le tout à voyageaupaysdubienetre@gmail.com). Et voilà !

Si vous avez envie de partager d'autres choses en lien avec vos expériences liées au bien-être et au développement personnel, vous êtes les bienvenus ! Qu'il s'agisse d'une citation, d'une piste de réflexion, d'une conférence à laquelle vous avez assisté, d'une question que vous vous posez.....

Ne soyez pas timides !

Et voici la page Facebook de Voyage au pays du bien-être où nous partageons en plus des articles du blog, d'autres sources d'inspiration : https://www.facebook.com/voyageaupaysdubienetre

Bonne journée à tous :)

PS : voici une petite vidéo postée récemment sur le blog qui vous invitera avec humour à ne pas oublier de prendre soin de vous

Citation du jour

Aucun commentaire :
"Peu importe le début de votre histoire; 
ce qui compte ce sont les nouvelles pages qu'il vous reste à écrire"


Fearne Cotton, Happy Journal (page du 24 décembre)

Interview : La guide de voyage - La communauté qui met les femmes au cœur du voyage

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

Comment vous préparez-vous quand vous entreprenez un voyage ? A travers quel(s) regard(s) allez-vous découvrir un nouveau pays ? Aujourd'hui je vous invite à découvrir la guide de voyage, une communauté qui met les femmes au cœur du voyage. Bonne lecture !

Bonjour Charlotte, pour commencer parlons de vous ! Quelques mots pour vous présenter aux lecteurs ?

Bonjour ! Charlotte Soulary, j'ai travaillé une dizaine d'années en faveur de politiques publiques d'égalité, avant de fonder l'année dernière l'association La guide de voyage, qui est d'abord une plateforme web animée par des blogueuses et maintenant aussi un guide !

La guide de voyage est un guide touristique sur Paris qui met en avant des femmes qui ont contribué à l'histoire de la ville. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Il s'agit d'un guide de voyage classique, qu'on peut glisser dans sa poche, avec des informations pratiques sur les lieux à visiter pour découvrir Paris. La seule différence avec un guide de voyage classique : celui-ci est centré sur les femmes. J'y explique tout ce qui concerne les femmes qui ont marqué les musées, les monuments historiques qu'on visite. J'y propose aussi des balades dans la ville sur les pas de parisiennes célèbres, comme Edith Piaf ou Marie Curie par exemple. 


Comment est née cette envie et ce projet ? Qui y a participé ?
L'idée est née en voyage ! Moi-même en tant que voyageuse je cherchais toujours à avoir des informations sur les femmes dans les pays que je visitais, je m'étonnais de voir si peu de femmes artistes exposées dans les musées, si peu de femmes ayant marqué l'histoire qui sont valorisées dans le patrimoine. Et je ne trouvais pas toutes ces informations dans les guides touristiques. Alors l'envie de faire nos propres guides de voyage a germé. 
Avec quelques blogueuses-voyageuses on a démarré par un site web où on poste des articles à destinations des voyageurs et voyageuses qui ont envie de découvrir différemment leur destination de vacances. On leur parle de lieux à visiter, dans différents pays, pour partir sur les pas des femmes qui ont marqué l'histoire, des femmes artistes, mais aussi rencontrer des associations, participer à des festivals, etc. Et sur Paris, j'ai écrit ce guide qui creuse bien davantage le sujet en fournissant une information complète avec tout en main pour son voyage. 

Pourquoi est-ce important pour vous de créer et faire vivre une communauté qui met les femmes "au cœur du voyage" ?
Parce que pendant longtemps les femmes ont été empêchées de faire certains métiers, d’exercer leur art, de s’investir en politique, mais aussi en raison de différents mécanismes d’invisibilisation, les femmes sont moins visibles que les hommes sur les murs des musées comme elles sont moins présentes dans les livres d'histoire. Les guides de voyage reflètent cela. Dès lors, sans un focus sur les femmes, la connaissance et la compréhension que l'on a du monde est incomplète. C'est dommage car le voyage c'est justement une ouverture à une autre société, une recherche de découverte et de rencontres. Avec cette communauté, on rééquilibre un peu les choses. On a besoin d'être nombreuses et nombreux pour le faire parce qu'il y a le monde entier à re-découvrir avec un regard centré sur les femmes ! On invite donc les personnes qui ont envie de contribuer à nous rejoindre pour enrichir la plateforme avec leurs articles ! 
(pour cela, il suffit de nous contacter à bonjour@laguidedevoyage.com) 

Si vous deviez complétez cette phrase : Le plus beau voyage...       

Plus de 100 interviews qui remontent le moral, à découvrir ou à redécouvrir !

Aucun commentaire :
Bonjours chers lecteurs,

Alors que je mettais en forme la page de toutes les interviews publiées, je me suis demandée combien j'en avais réalisées. Alors à votre avis, combien de contributeurs ont partagé leurs projets avec nous sur le blog ?
117 !

Si vous avez envie de découvrir ou redécouvrir ces interviews faites petit un tour par ici :

http://partimonkiki2.blogspot.fr/p/interviews-et-temoignages.html

 Bonne lecture !

Une recette de gâteau au chocolat à consommer sans modération !

2 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

Comment allez-vous ? Etes-vous aussi sous la neige aujourd'hui ?

Aujourd'hui, je partage avec vous la recette d'un gâteau au chocolat réalisé hier 
qui est vraiment dé-li-cieux ! 

Source : Petits plats gourmands pour mamans au bord de la crise de nerfs, Stéphanie de Turckheim et Aimée Langrée, p.98

Et vous, avez testé de bonnes recettes de gâteaux récemment ?

Bonne journée :) !

La solution du jeu macro n°23

2 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

Voici aujourd'hui la solution du jeu Macro ! 

Cette photo zoomée représente une....

Interview : Sophie nous raconte comment elle a changé de vie et réalisé son rêve avec Les Chalets de Grazimis

4 commentaires :
Bonjour chers lecteurs, 

Quand j'ai fait la connaissance de Sophie Gascoin en 2015, son énergie positive m'a marquée. Depuis notre rencontre, Sophie a eu le courage et la détermination de changer de vie avec sa famille et de faire vivre un rêve qui lui tenait à cœur : Reprendre un village de gîtes de vacances. Je vous invite à découvrir comment Sophie s'est lancée dans cette belle aventure avec "Les Chalets de Grazimis". Bonne lecture !

Bonjour Sophie, tu es en train de réaliser un rêve que tu as en toi depuis longtemps, raconte-nous !

Avec ma petite famille, nous aimons depuis de nombreuses années séjourner en gîtes pour nos vacances ou WE en dehors de la maison. Depuis la naissance de nos enfants, nous avons découvert les Villages de gîtes et nous y séjournons chaque année, car nous y trouvons le calme, l'espace et la convivialité et ce en pleine nature. 
Avec mon mari, on se disait qu'à 50 ans on pourrait reprendre des gîtes et en faire notre activité...ce fut longtemps notre rêve !
Ce qui m'anime dans la vie, c'est l'humain ! J'ai à cœur de faire des rencontres, d'échanger et de partager. Dans mon métier de manager commerciale, j'ai eu beaucoup de plaisir à gérer des équipes commerciales et à contribuer à leur épanouissement professionnel. 
Après plusieurs mois de réflexion personnelle pour me réorienter professionnellement, l'opportunité de rachat d'un village de gîtes m'a amené à faire de mon rêve une réalité !


Peux-tu nous faire la visite guidée des Chalets de Grazimis ? Comment souhaites-tu faire vivre ce lieu? Les Chalets de Grazimis c'est avant tout un havre de paix ! Un endroit où on peut se reconnecter à l'essentiel, se ressourcer. En plein cœur de la Gascogne, le village se situe sur un parc arboré de 4 hectares, où je propose 8 chalets en bois rustique, des chalets finlandais, qui offrent un confort et une qualité à nos clients. Je peux accueillir des couples ou des familles, des groupes jusqu'à 40 couchages,  dans des chalets de 4 ou 6 places. Les chalets sont suffisamment espacés entre eux pour garantir l'intimité de nos vacanciers. Sur place à disposition pour tous : la piscine extérieure, le terrain de pétanque/palet, le terrain de volley/badminton, l'aire de jeux en bois pour les enfants, les tables de ping pong, la salle de détente avec un coin lecture, TV, jeux de société.
Nous souhaitons garder l'esprit du village, en y apportant notre "patte" : de nouveaux services pour nos clients, de nouveaux équipements, et également offrir à la clientèle des professionnels un lieu de séminaires pour des équipes qui auront envie de se mettre au vert.

Peux-tu nous parler de toi et de ce qui t'as menée avec ta famille à emménager à Condom récemment ? Y-a-t-il eu un déclic ?
Normands d'origine, nous venons de passer 6 ans en Bretagne... Nous y étions très bien installés, à la campagne, mais nous aspirions à vivre "mieux". Nous avons passé de nombreuses années à courir après les objectifs commerciaux, à se demander avec mon mari qui partait avec sa valise chaque semaine pour assurer nos déplacements professionnels...Notre objectif premier était de se retrouver tous les 4, de remettre du Sens dans notre vie familiale. Puis professionnellement, nous étions à bout de souffle.
Nous sommes tombés sous le charme de cette région, ses paysages, sa gastronomie, son patrimoine et sa convivialité. Les gens qui vivent ici se ressemblent : ils aspirent tous à vivre simplement, tranquillement, avec de l'espace et profitez des plaisirs de la vie. Un de mes films cultes : "Le bonheur est dans le pré", a été tourné ici et je pense qu'il illustre très bien ce qu'est la vie dans cette belle région.

Comment se prépare un changement de vie comme celui-ci ?

Devinette photo : Jeu macro n°23

3 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

Comment allez-vous en ce moment ? 

Voici un nouveau jeu macro pour vous !


Regardez bien cette photo, saurez-vous deviner de quoi il s 'agit ?


Notez vos réponses dans les commentaires ou sur la page Facebook du blog.

Rendez-vous dans quelques jours pour la solution !

Citation : La question essentielle...

4 commentaires :
"La question essentielle à se poser est : 
où est-ce que je trouve le plus de bonheur, d'enthousiasme et de passion?
Pour le savoir, il faut être à l'affût de tout, aux aguets, écouter, sentir et capter les ondes positives, celles qui nous font du bien, car seul le plaisir mène à la joie en amour comme dans le travail"



Patrick Poivre d'Arvor dans "L'année du Déclic" de Charlotte Savreux

Merci à Soazig pour cette découverte et spéciale dédicace aux Wake up Girls :) !

Interview : Sarah Chêne nous invite à développer notre créativité grâce à son cahier d'exercices "30 jours créatifs et magiques"

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

Et si vous embarquiez pour un voyage à la découverte de vous-même qui va développer votre créativité ? C'est ce que vous propose Sarah Chêne, l'auteur  du cahier d'exercice "30 jours créatifs et magiques" qui partage avec nous la naissance de cet outil de développement personnel inspirant et ludique. Bonne lecture !

Bonjour Sarah, tu es l'auteur du cahier d'exercices 30 jours créatifs et magiques. Peux-tu nous présenter ton livre ? Que va-t-on y trouver ? A qui s'adresse-t-il ?

J'ai voulu créer un cahier d'exercices d'un genre nouveau qui accompagne le "lecteur" dans un parcours de 30 jours riche en découvertes sur lui-même et le monde qui l'entoure. 

Le terme de "lecteur" ne correspond d'ailleurs pas à la réalité car les personnes plongeant dans ce cahier ne sont pas passives mais deviennent des créateurs engagés dans une démarche active par rapport à leur vie !

Concrètement, je propose chaque jour un exercice original faisant appel au cerveau droit (intuitif, spontané et créatif) du participant. Ce dernier est convié à imaginer et représenter divers éléments de sa vie sur les pages de ce cahier.  
Ces exercices permettent de se découvrir différemment, de se confronter à ses peurs, de se reconnecter à ses envies, ses valeurs, ses rêves et de donner une impulsion concrète à ses projets.

Ce livre s'adresse à tous, sans prérequis nécessaire. 
Dans les faits, j'ai noté qu'il est particulièrement apprécié par les personnes qui aiment réfléchir sur elles-mêmes, qui sont par exemple intéressées par le développement personnel ou la spiritualité et qui ont déjà une certaine fibre créative. 

Comment est née chez toi l'envie de créer un outil de ce type ? Qu'est-ce qui t'as conduite dans ton parcours à t'intéresser à toutes ces techniques dans lesquelles tu as puisé ton inspiration pour construire ce cahier?

J'ai toujours adoré l'écriture, les cahiers et le dessin. J'ai notamment noirci beaucoup de "carnets secrets" dans ma jeunesse et gribouillé dans la marge de tous mes agendas pour exprimer mon humeur du moment !
Je suis convaincue des vertus thérapeutiques de l'expression écrite et du dessin. Ce dernier est particulièrement accessible, quoi qu'en pensent souvent les gens qui se brident eux-mêmes dans leur créativité en ne s'autorisant pas l'imperfection !

Ma grande source d'inspiration pour créer ce cahier a été "Le défi des 100 jours" de Lilou Macé que je réalise depuis ses débuts, avec toutes les variantes qu'elle a créées depuis. J'ai aussi été inspirée par la série des "petit cahier d'exercices pour..." parus aux éditions Jouvence qui permettent de travailler sur une thématique précise de façon ludique.

Je voulais créer un support de ce genre qui accompagnerait les gens sur une période de temps assez importante pour leur permettre de vivre un réel changement de perspective. 

Les autres notions essentielles pour moi étaient :
  • la proximité de la relation et la simplicité,
  • l'interactivité : pouvoir écrire directement dans le cahier,
  • aborder des sujets sérieux avec légèreté et humour,
  • la nouveauté : traiter un thème différent chaque jour. Je suis une personne très curieuse et un peu impatiente :-). Je voulais donc créer un "périple" qui accompagne le lecteur dans l'exploration de différentes facettes de sa vie plutôt que de parler du même sujet pendant un mois. Toutefois, les premiers exercices de chaque journée sont récurrents pour conserver un cadre propice à la confiance et au changement.
Mon inspiration vient de tout mon parcours depuis mon enfance ! J'ai baigné dans le monde du "mieux-être" depuis que je suis petite grâce à mes parents, tous deux psychiatres-psychothérapeutes. Ils ont toujours eu une grande curiosité intellectuelle et se sont formés à nombreuses méthodes de thérapie brève ou comportementale, toutes plus intéressantes les unes que les autres ! 
A 18 ans j'ai moi-même eu envie de commencer ma formation en P.N.L. (Programmation Neuro Linguistique). Par le biais de mon travail en Ressources Humaines j'ai ensuite été formée à la passation et à l'interprétation de tests de personnalité. J'ai également suivi à titre personnel des séances d'art-thérapie, d'hypnose ou encore de sophrologie qui m'ont beaucoup apporté. J'ai toujours été attirée par l'état d'esprit du bouddhisme et j'ai dernièrement eu un gros coup de cœur pour le chamanisme moderne, incarné par Arnaud Riou, et par l'énergétique... Enfin, j'apprends tous les jours de nouvelles choses grâce aux outils offerts par les professionnels du bien-être que j'interviewe sur mon blog jemeliberedustress.com !

Quelle est la meilleure façon selon toi d'utiliser ce cahier ?

La meilleure façon est de se lancer sans réfléchir ! On pense souvent qu'on trouvera un meilleur moment, plus de temps, plus d'inspiration plus tard alors que non ! Vivre dans l'instant présent est la leçon la plus importante que j'essaie d'intégrer et que j'aimerais transmettre.