Je lui ai couru après...

Chers lecteurs,

Aujourd'hui une histoire de Jean Mouloud qui entretient sa forme....


Comme chaque samedi, me voilà parti dans les allées du parc voisin. Une heure durant, la course à pied permet d’évacuer tensions et autres tracas de la semaine écoulée.

A moins, bien sûr, d’être troublé.

Pourtant, les vingt premières minutes sont classiques : petite marche à pied jusqu’à l’entrée du parc, puis démarrage en petites foulées. C’est généralement le moment le plus dur, le temps de chauffer la machine.

A propos de ça justement.

Bien qu’heureux en ménage, je n’en suis pas moins homme. Mon regard s’aventure parfois sur les femmes que je croise….ou que je suis. Du verbe « suivre » et non « être ». Vous me suivez ?

Mais je m’égare.

Je ne cours habituellement pas bien vite, mais là, je vois au loin se dodeliner une forme qui pourrait être fort agréable à contempler…de plus près. Je presse donc le pas.

200 mètres, 100 mètres, cinquante, vingt, dix, cinq…La forme se confirme. Mince, pas un soupçon de cellulite, le pas élégant et souple. Je ne soupçonne donc rien et poursuis mon chemin, bien décidé à doubler fièrement la belle... Je ne peux en dire plus car c’est ma tendre et chère qui va publier cet article sur le blog.

Oui, mais…

A la croisée, une tête se tourne lentement.

Je pâlis, je trébuche, je suis dans la confusion.

La belle devait avoir dans les cinq fois dix-huit ans, comme aurait dit Dalida.

Relatant mentalement l’épisode à un moine bouddhiste imaginaire, celui-ci me répond alors "la prochaine fois, cours à reculons !".



Dalida "Il venait d'avoir 18 ans"
envoyé par delamote


Merci Jean Mouloud pour ce récit au pas de course... !

4 commentaires :

  1. Merci pour la citation en image... ça m'a fait bizarre de revoir ce dessin, il me semble que ça fait des siècles alors que c'était à peine il y a deux ans... Bon WE !

    RépondreSupprimer
  2. Merci à toi pour le dessin !

    RépondreSupprimer
  3. Sacré Jean Mouloud, on le pensait sage mais il cache bien son jeu !! bougre :) néanmoins, j'étais sûr que tu serais tombé sur un homme en fait ! comme quoi... en tout cas, bravo à la Dame, elle tient donc bien la forme ... alors au travail les filles !

    RépondreSupprimer
  4. Sacré Jean Mouloud en effet !
    Peut-être a-t-il voulu me faire passer un message pour que je ralentisse sur la boîte de chocolat et que j'accélère sur l'aquagym !

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire qui donne vie et inspiration à ce blog.

Bonne journée et à bientôt pour de nouvelles aventures !