Samedi 17 novembre : Une journée pleine de joie vous attend lors du 3ème congrès Bulles de Joie à La Celle Saint-Cloud (78)

1 commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

L'équipe du congrès Bulles de Joie organise le samedi 17 novembre une journée qui va vous faire vivre des moments riches et pétillants!

Vous y apprendrez notamment comment gagner gagner en vitalité et joie de vivre grâce à ce que nous mettons dans nos assiettes.

Vous entrerez en mouvement au son d'un space drum, et vous découvrirez le NIA (Now I Am) qui vous fera danser!

Vous explorerez la communication bienveillante et joyeuse, et vous découvrirez beaucoup d'autres ateliers et surprises qui vous attendent ce jour-là!

Pour en savoir plus : 


Interview : Didier Pleux nous présente son nouveau livre "On aime comme on a été aimé ?"

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

L'amour est un thème qui m'inspire beaucoup et que j'aime explorer de différentes manières*.

Quand j'ai appris la parution prochaine du livre "On aime comme on a été aimé?", j'ai voulu en savoir plus. Je vous invite donc aujourd'hui à rencontrer son auteur,  Didier Pleux. Bonne découverte !



Bonjour Didier Pleux, merci de passer un moment en notre compagnie. Pouvez-vous nous parler de votre parcours ?

Je suis psychologue clinicien, psychothérapeute, Docteur en psychologie. Je dirige l’Institut Français de thérapie cognitive. Éducateur spécialisé pendant mes études de psychologie j’ai toujours travaillé sur la « psychoéducation ». Formé aux USA par Albert Ellis à la psychothérapie cognitive et comportementale, j’ai contesté certains dogmes de la psychanalyse. 

Vous venez de publier "On aime comme on a été aimé". Qu'est-ce qui vous a motivé aujourd'hui à écrire sur ce thème des relations affectives et amoureuses ?

En consultation je vois beaucoup de couples qui se séparent au bout de quelques années sur des décisions uniquement émotionnelles, peu réfléchies. D’où mon envie de mieux « penser » le couple.

Quels sont les messages que vous souhaitez faire passer à vos lecteurs ?

Que si nous réagissons si « émotionnellement » dans notre couple, c’est que nous souffrons d’empreintes affectives. Ces « empreintes » nous font agir d’une façon trop impulsive et, le plus souvent, notre partenaire va subir ce que nous avons mal digéré dans nos premières amours (parentales et autres...).


Dans quelle mesure la façon dont nous avons été aimé dans notre enfance influence-t-elle nos relations futures ?

S’il existe effectivement des empreintes liées à notre façon d’avoir été aimé dans notre enfance, il est possible d’en prendre conscience, de les analyser et de les remettre en question.


Comment pouvons-nous à l'âge adulte vivre des relations saines affectivement ?

En pensant mieux notre petite enfance, en quittant des « schémas affectifs » préétablis. En « pensant » nos carences avec notre capacité adulte d’observer, de comprendre, de remettre en cause et de relativiser.

Quels conseils donneriez-vous à celles et ceux qui "ne croient plus en l'amour" ?

De bien analyser ce qui leur semble si « déterminé » dans leurs échecs amoureux. De revisiter son histoire infantile avec des regards adultes, matures et non « infantiles ».

Et maintenant le "On aime comme on a été aimé" test à compléter comme vous le souhaitez :

O comme... Observer ses réactions émotionnelles
N comme... Neutraliser ses réponses affectives automatiques

A comme... Amour... toujours
I comme... Infantile = obsolète
M comme... Maturité
E comme... Émotions

*******


Cher Didier Pleux,

Je vous remercie beaucoup d'avoir pris le temps de partager avec nous ces idées clés.
Je souhaite que votre livre permette à tous ses futurs lecteurs de vivre des relations épanouissantes et de croire toujours en l'amour !

*******


*Si vous souhaitez continuer à lire sur le thème de l'amour vous pouvez également lire ces articles :
Un projet de documentaire sur l'essence de l'amour et son impact dans le monde - I love therefore I am 

Citation du jour : De bonnes paroles...

Aucun commentaire :
"De bonnes paroles peuvent être brèves et faciles à dire, 
mais leur écho est véritablement éternel"

Source photo :ici

Mère Teresa


Merci à Sherazade de la station Cardinal Lemoine !

9 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

Cet après-midi je décide de faire un échange de ma vingtaine de tickets de métro qui se sont démagnétisés. Vous vous demandez peut-être comment cela se fait que j'ai autant de tickets sur moi d'un coup ?!  Je vous épargne cette partie de ma vie passionnante pour en arriver au cœur du sujet de cet article.

Ayant du temps devant moi, je me dirige vers le guichet libre afin de procéder à l'échange de ces tickets et de vérifier lesquels sont encore utilisables. J'étais un peu gênée car je sais que cela allait prendre du temps. Et là, je suis accueillie avec gentillesse, patience et un sens du service client qui m'ont agréablement surprise. Mon interlocutrice me disant que son rôle est d'assurer que je voyage sereinement. Et bien vous savez quoi ? Cela fait du bien !

MERCI à Sherazade de la station Cardinal Lemoine ! Je vous souhaite, chère Sherazade, plein de bonnes choses :)

Cela me fait penser à toutes ces personnes de mon quotidien, qui par leur sourire et leurs petites attentions m'apportent de la chaleur humaine et de l'énergie positive, je ne parlerai pas ici de tous mes proches à qui j'envoie de nombreux mercis :) !!!

Je souhaite parler de toutes ces personnes que l'on rencontre et qui à un moment donné par leur attitude vont vous faire sentir bien : Ma boulangère qui n'est plus parmi nous, qui avait une énergie fantastique et chaleureuse, ma pharmacienne qui a une écoute incroyable, le sourire de mon facteur, le monsieur qui nettoie la piscine de ma ville qui est très accueillant. 

Cet autre homme qui m'a aidé à passer dans un passage très étroit en voiture alors que je me sentais complètement paniquée.

Il n'y a pas de petites actions, en fait nous sommes tous interdépendants et quand une personne nous envoie une bonne "intention" à travers un petit geste cela a plus de pouvoir que nous l'imaginons.

Alors aujourd'hui cet article est dédié à tous ceux et celles, anonymes ou pas, qui un jour où tous les jours, par leur attitude, contribuent à me donner foi en l'humanité et à me conforter dans l'idée que l'être humain est bon.

Le jour où je me suis lancée dans la réalisation d'un tchumpot...

2 commentaires :
Bonjour chez lecteurs,

Rassurez-vous je ne vous ai pas oubliés !

Je viens de traverser une période assez difficile et me voici enfin sortie du brouillard. Et vous ? Comment allez-vous ? Comment cela se passe de votre côté ?

Comme vous le savez peut-être, j'aime me lancer dans de nouvelles aventures culinaires de temps à autre. Mes talents de cuisinière sont "variés" !

Cela va de la pyrolyse de pains au chocolat, au gâteau volcanique en passant par le "stone cake", toujours à la découverte de territoires culinaires plus mystérieux les uns que les autres...

Cet été, en lisant avec plaisir plusieurs livres de Lorraine Fouchet qui parlent de la belle île de Groix, j'ai découvert un nouveau dessert breton que j'ai eu envie de tester : Le tchumpot !

Quand j'ai lu qu'à côté du tchumpot le kouign-amann paraissait léger, la grande gourmande que je suis a eu envie de tester cette bombe atomique culinaire qu'est le tchumpot.

Avez-vous déjà cuit un gâteau dans en l'enroulant dans un torchon et en le faisant mijoter dans de l'eau bouillante ? C'est ça toute la magie du tchumpot ! Sans oublier de faire revenir le tout ensuite à la poêle avec moult quantités de beurre...

Alors je sais, vous vous demandez, aux vues de mes grands talents de pâtissière, si j'ai réussi cet exploit et quel a été le résultat ?

Je vous avoue qu'au départ il y a eu une grande phase de doutes quand j'ai sorti mon tchumpot du torchon. D'autant que nous étions une grande tablée de 10 personnes et que j'avais annoncé fièrement avant le dîner que nous allions tester un nouveau dessert breton....



Quand j'ai ensuite avec l'aide de ma belle-sœur et d'une amie coupé le tchumpot en lamelles pour le faire revenir dans la poêle, l'espoir est revenu. Au moment de le servir aux convives j'ai précisé que nous allions tous le manger en même temps pour vivre ensemble cette expérience culinaire inédite.

Eh bien devinez quoi ? C'était vraiment super bon ! Gras et sucré à souhait ! Tout le monde a fini son assiette !

Alors, cela vous donne envie de vous lancer ?!!

Voici la vidéo qui m'a permis de réaliser la recette pour les amateurs :


Bon week-end à tous !




Citation du jour

Aucun commentaire :

"Il n'y a que deux façons de vivre sa vie.
L'une est de croire que rien n'est un miracle.
L'autre est de croire que tout est un miracle."



Albert Einstein

Humour à l'africaine

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs !

Comment allez-vous ? Connaissez-vous des proverbes africains ?

Vous allez en découvrir quelques uns ici qui sont très drôles.

Bonne journée à tous et merci à mon frère qui m'a envoyé cette vidéo !