Nous sommes partis vivre en Irlande : Témoignage

Chers lecteurs,



Ce matin nous partons faire une escapade en Irlande avec Anne et Gabriel qui sont nos guides touristiques de la journée...


Attachez vos ceintures !


Bonjour à tous les deux, depuis combien de temps êtes-vous installés en Irlande ? Ou habitez-vous ?
Nous habitons en Irlande depuis bientôt deux ans, nous sommes arrivés en septembre 2008. Nous nous sommes installés à Galway, qui est la 4ème ville du pays. Galway est sur la côte Ouest de l'Irlande, un peu le symétrique géographique de Dublin (qui est sur la côte Est), et c'est la grande ville du Connemara.

Qu’est-ce qui vous a conduit dans ce pays ?
Nous n'avions pas choisi l'Irlande en soi, c'est Gabriel qui a trouvé un poste à l'université de Galway, et c'est pour ça que nous sommes partis. Avant, nous habitions à Budapest.

Vous rappelez-vous de vos premières impressions à votre arrivée ?
La pluie, la pluie, la pluie!! Galway, c'est un peu la Bretagne de la Bretagne... La première fois que nous y sommes allés, pour faire tout un tas de démarches pour préparer notre arrivée, c'était en juin, en France il faisait déjà une chaleur étouffante. A Galway par contre il a plu, beaucoup, tous les jours, mais ce qui est agréable avec le climat océanique, c'est que le temps change vite. En général il pleut à seaux pendant 20 minutes, puis le soleil sort, c'est assez agréable, quand partout ailleurs en Europe c'est la canicule... Perso je recommande l'Irlande si vous voulez passer l'été au frais!
Sinon ce qui nous a le plus frappés c'est les intérieurs: autant à Dublin qu'à Galway, les appartements et notamment les salles de bain ne sont pas super bien conçus. Chez tous les gens qui nous ont accueillis, la salle de bain était minuscule, mal foutue, pas pratique (ils ont un système de douche "à moteur": il faut allumer un interrupteur à l'extérieur de la salle de bain pour avoir de l'eau chaude, et régler la température avec un système compliqué et qui marche une fois sur deux...), et surtout, surtout, COUVERTE DE MOISI. Enfin, couverte, j'exagère un peu, mais les salles de bain sont aveugles en général, et donc la vapeur d'eau ne sort pas, et déjà que l'air est humide en Irlande, ça n'arrange pas les choses... Faire sécher le ligne, c'est tout un challenge... (un "challinge", haha!).

L'air est tellement chargé d'humidité que les vêtements mettent facilement 3/4 jours à sécher, l'intendance est un peu un casse-tête à cause de ça! Quand on était hébergés chez des gens, les draps, les serviettes de toilette, même propres, tout sentait le chien mouillé!! Heureusement j'ai toujours un échantillon de parfum dans mon sac ;)

Qu’appréciez-vous particulièrement dans votre vie « irlandaise » ? Et qu’est-ce qui vous plaît moins ?
A part l'histoire du moisi dans la salle de bain, un peu embêtant et surprenant au premier abord, mais finalement pas très important, l'autre chose qui nous a déroutés, c'est la façon qu'ont les gens de socialiser.

Les Irlandais sont en général d'un abord assez chaleureux, gentils, ouverts, bavards, mais ça s'arrête là. Gabriel essaie depuis un an de voir avec qui manger à la cantine, sans succès! En général, il fait le tour de son bureau au moment où il part manger, pour demander si quelqu'un veut venir, mais les gens soit ont déjà mangé, soit n'ont pas encore faim, soit ... Ensuite Gabriel s'attable tout seul à la cantine. Et les collègues s'installent à d'autres tables, seuls eux aussi, et mangent en lisant le journal... Bizarre... Difficile aussi d'aller prendre un café ensemble après le repas! Soit ils restent entre eux (ceux qui se connaissent depuis longtemps déjà), soit ils vont prendre leur café seuls.
Par contre ce qu'ils adorent, c'est aller au pub! Et là tout le monde se donne des claques dans le dos, meilleurs amis du monde, tout ça, confidences personnelles autour de nombreuses pintes de Guinness... Mais la grande camaraderie cesse dès qu'on a quitté le pub! On est tous les deux très sociables et on aimerait bien inviter des gens à dîner par exemple, mais c'est difficile, ça ne se fait pas trop, et on est un peu perplexes... Parce que sinon, vraiment, les gens sont sympas! Mais se faire des vrais amis est difficile, et les relations sont un peu superficielles.
Ce qui nous plaît par contre, c'est que Galway est très cosmopolite. Il y a beaucoup de Polonais (comme partout en Irlande), des Hongrois, des Italiens, des Français, des gens d'Amérique du Sud... En tant qu'expatriés, loin de chez eux, ils recherchent un peu plus les contacts, et donc nous nous sommes faits plein de copains parmi eux!

Et surtout, Galway a tous les avantages de la ville moyenne. On va partout à pied (bon, des fois c'est un peu compliqué, surtout que les transports en commun dans la ville ne sont pas très fiables...), Galway est une ville très dynamique, il y a beaucoup de choses à faire, mais il n'y a pas les inconvénients des grandes villes (pollution, etc.). Nous habitons au bord de la mer, on peut aller se balader sur une grande digue le long du golfe de Galway, c'est magnifique! On peut aussi faire des excursions dans le Connemara, les paysages sont vraiment époustouflants. Notre coin préféré, c'est Corall Beach, une petite plage couverte de coraux dans un coin paumé du Connemara, dans la zone irlandophone (le "Gaeltacht"). Les gens ne parlent pas trop irlandais (gaélique) dans la vie de tous les jours et en public, mais dans le Connemara, beaucoup de gens, même des gens jeunes, ont l'irlandais comme langue maternelle, le parlent à la maison, et ont appris l'anglais à l'école. Ce qui est dommage, c'est qu'après beaucoup oublient le gaélique...


Lorsque nous nous sommes rencontrés nous avons parlé des bus et des routes… Pouvez-vous expliquer à nos lecteurs ce dont il s’agit ?
Ah oui, ça c'est assez rigolo: comme on n'a pas de voiture, on prend souvent le bus pour se déplacer, et notamment entre les villes (pour aller à l'aéroport à Shannon, par exemple, ou pour aller à Dublin). Il n'y a quasiment pas de chemins de fer en Irlande, mais le réseau de bus est assez bon. Par contre il faut avoir le coeur bien accroché...


Les chauffeurs sont tout à fait compétents, mais des fois un peu "tête brûlée", et surtout les routes, c'est toute une histoire! Elles sont très étroites, pas toujours en très bon état, très bombées pour faciliter l'écoulement de l'eau, et souvent, il y a des murets en pierre de chaque côté. C'est bucolique, ça fait très "campagne romantique", les murets en pierre, mais ça ne laisse pas beaucoup de marge!

En fait, les routes sont juste assez larges pour un bus de voyage. Et le chauffeur ne voit pas trop pourquoi il ralentirait, même sous une pluie battante, puisqu'il connaît bien la route. Et là un camion arrive en face. Donc le chauffeur fait un écart un peu brusque, hein, parce qu'on va pas user les freins, non plus! Et on voit passer le muret en pierre très, très près... Bon, on en rigole, mais sur le moment on fait moins les fiers! Même s'il n'y a vraiment rien à craindre...

Qu’est-ce qui a changé dans votre façon de voir les choses depuis que vous vivez en Irlande ? Qu’est-ce que cela vous a appris ?
Avant on a toujours habité dans des grandes villes (Paris, Budapest), et on trouve Galway assez reposant. On savait déjà qu'on aimait la nature, mais peut-être qu'on cherchera désormais à s'installer plutôt dans des villes moyennes que grandes!

On était aussi habitués à un mode de sociabilité plus "méditerranéen" ("Venez dîner chez nous!"), et même si on a été un peu surpris par la réserve des Irlandais au départ, on a compris que c'était leur mode de fonctionnement et qu'il ne fallait pas mal le prendre. J'en ai discuté avec une Française qui a épousé un Irlandais: selon elle, c'est qu'ils ne veulent pas déranger, et qu'ils comprennent l'invitation à dîner comme une simple formule de politesse... Elle m'a raconté que plusieurs fois, son mari a invité des amis à dîner. Elle avait fait de la bonne cuisine française, mais eux sont arrivés avec des pizzas, en disant "Pour que tu n'aies pas à faire la cuisine!", et ils étaient tout surpris de trouver la table mise!!
Ce qui est dommage, c'est que, justement à cause de ça, notre façon de voir les choses n'a pas trop changé, puisqu'on ne peut pas trop se frotter à leur façon de voir les choses! On vit un peu en vase clos... Peut-être que si on reste longtemps ça changera.
Par exemple moi ce dont je suis curieuse c'est : comment font les Irlandaises pour concilier travail et vie de famille? L'Irlande a un taux de natalité très élevé, les familles ont souvent plus de trois enfants, et les femmes travaillent, sans être pour autant reléguées à des postes subalternes. J'ai l'impression que les liens familiaux sont plus serrés (ça a des avantages et des inconvénients...), et que du coup les mères avec des enfants petits s'entraident plus, ou trouvent plus facilement quelqu'un pour garder les enfants. En même temps ce n'est qu'une impression, mais j'aimerais bien vérifier, parce que peut-être que les Irlandaises ont un élément de solution du casse-tête!

Imaginez : vous avez carte blanche pour monter une entreprise dans votre ville…. Dans quelle aventure vous lanceriez-vous ?
Ouh, bonne question! Une entreprise de vente d'eau minérale et de purificateurs d'eau du robinet, par exemple!! A Galway on recommande de ne pas boire l'eau du robinet. C'est une histoire très irlandaise: il y a quelques années, ils se sont rendu compte que la station d'épuration avait une fuite, et que de l'eau "sale" retournait dans le circuit d'alimentation en eau potable de la ville. Oups... Pour tuer les bactéries, ils ont modifié le PH de l'eau, "parce qu'ils sont malins, eux".

Ce qu'ils avaient oublié, c'est que les canalisations sont très vieilles, et l'eau avec le PH modifié a un peu attaqué l'alliage des canalisations, et s'est chargée en métaux lourds. Pas super pour la santé... Ce qui est très irlandais, c'est aussi... qu'ils n'ont rien fait pour résoudre le problème! On fait tout à l'eau minérale, le thé, la cuisine... Bon, peut-être qu'on est un peu paranos, parce que les Irlandais n'ont pas l'air plus inquiets que ça.


Chers Anne et Gabriel,


Merci beaucoup à tous les deux pour ce voyage rafraîchissant et instructif dans le mode de vie "à l'irlandaise". A bientôt !

*******

Pour découvrir d'autres témoignages de vie à l'étranger, c'est par ici :

Je suis partie 1 an en Australie

Ma vie à Toronto au Canada

Mes premiers jours à Shanghaï

Mon voyage au Pérou




*******
Et si après tout ça vous en voulez encore...découvrez toutes les interviews des aventuriers modernes 
en cliquant sur le soleil !


13 commentaires :

  1. Voilà un très bon reportage. Ca donne envie. Je ne connais pas encore l´Irlande.
    À bientôt
    Elisa, Argentine

    RépondreSupprimer
  2. Merci Elisa !

    Le temps en Argentine doit être meilleur que celui de Galway ?!

    RépondreSupprimer
  3. Bien le bonjour.
    Merci pour vos retours sur expériences.
    J'arrive à Galway début juin, et lire le blog me rend encore plus impatient d'y être.
    Peut-être aurons nous l'occasion de nous croiser!

    RépondreSupprimer
  4. Hello Jérôme,

    Merci à toi et n'hésite pas à partager tes premières impressions avec nous ici quand tu arriveras à Galway en juin, si tu en as envie !

    Bonne soirée :)

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour
    Superbe reportage. Nous projetons de venir vivre en Irlande l'année prochaine car avant nous devons régler qques affaires. Nous pensons venir vivre dans le Comté de Clare. Ca fait 17 ans que nous venons en irlande tous les ans et cette fois nous voulons faire le grand saut en famille. J'ai 2 enfants une fille de 14 ans et un fils de 10 ans. Auriez vous une idée de comment acquérir la langue en peu de temps sur place par exemple pendant l'été qui prédèdera la rentrée. J'aimerais avoir des opinions.
    Merci d'avance
    Florence

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Florence,

    Je vais transmettre le message aux interviewés peut-être pourront-ils vous répondre:)

    RépondreSupprimer
  7. Sympa le reportage ^^ J'envisage de venir à Dublin quelques mois (voir plus) pour améliorer mon Anglais. C'est prévu pour fin d'année 2010 début 2011 grand max. Je me réjouis de boire une Guinness dans un Pub Irlandais.

    A bientôt.
    Greg.

    RépondreSupprimer
  8. @ Florence : Bonjour Florence, envoie-moi un message à partimonkiki@gmail.com et je te transmets la réponse que j'ai reçue à ta question.

    @ greg : Fais-nous signe quand tu arrives à Dublin si tu souhaites partager tes premières impressions !

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour, merci pour ce temoignage. J'ai vecu 3 ans a Dublin (de 2007 a 2010) et j'ai adore. Je voudrais ajouter mon temoignage au sujet de la distance que gardent les Irlandais avec les expats etrangers. J'en ai discute avec quelques collegues Irlandais et certains m'ont explique qu'ils ne voulaient pas trop se lier d'amitie avec des personnes qui risquaient de retourner dans leur pays d'origine au bout d'un an.

    RépondreSupprimer
  10. Merci anonyme pour ce partage d'expérience qui nous permet de mieux cerner encore le mode de vie à l'Irlandaise

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour à vous. Je fais un travail de fin d'étude sur L'Irlande car ce pays m'inspire. Par contre, j'ai une problématique sur laquelle je cale. Je vous la donne '' Pourquoi l'Irlande a t'elle un sol migratoire positif?" Pourriez-vous me donner un coup de pouce ? Merci beaucoup.

    Julie/ Belgique

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Julie,

    J'aurai aimé te répondre mais je ne suis pas spécialiste du sujet ! Avis aux amateurs si vous pouvez éclairer Julie sur ce sujet. Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personne ne sait m'aider à ce sujet. Question piège venant du prof..

      Merci pour la réponse en tous cas.

      Supprimer

Merci pour votre commentaire qui donne vie et inspiration à ce blog.

Bonne journée et à bientôt pour de nouvelles aventures !