Témoignage : mon voyage au Pérou

Chers lecteurs,


Aujourd'hui, changement de décor !
Emile, jeune photographe libanais, nous fait découvrir le Pérou et partage avec nous son aventure.
Bonne découverte...

1 ) Bonjour Emile, tu as fait récemment un voyage au Pérou, qu’est-ce qui t’as donné envie de visiter ce pays ?
En fait depuis mon enfance je rêve de voyages et de découvertes.
Je crois que les albums de Tintin et surtout celui du « Temple du Soleil » ont pour beaucoup nourri mon imagination d’alors.
Ce que je cherchais surtout en voyageant là-bas, c’était de sortir des voyages ennuyants et découvrir un monde complètement diffèrent. Fréquenter de près un peuple dont je ne savais pratiquement rien.
J’avais envie de sentir ce dépaysement au sens le plus strict du terme.
Pour moi qui vient du Liban, c’était carrément partir jusqu’au bout du monde.
Et puis bien sûr, il y a l’œuvre fameuse de Romain Gary « Les Oiseaux vont Mourir au Pérou »…



2) Comment as-tu organisé ton voyage là-bas ? Quel a été ton parcours ?
Je peux dire que je suis parti sur un coup de tête. En réalité, ma grand-mère maternelle à laquelle j’étais très attaché venait de décéder et je sentais que je devais réaliser au moins un rêve d’enfance que je tenais à cœur. Alors je me suis pointé à l’agence de voyage et 4 jours et 5 vols d’avions plus tard j’étais à Lima !
Ayant grandi au Liban, j’étais las des mêmes rengaines communautaires…De la guerre et des querelles partisanes.
Je ressentais un urgent besoin d’espace, d’infini et surtout de couleurs.
Dans notre pays qui se reconstruit la nature est souvent défigurée. Alors je suis parti me souvenir à quoi ressemblaient nos terres avant leurs transformation en carrières de pierres…
J’ai surtout choisi un itinéraire « vert ». Du passage obligé à Lima la capitale jusqu’à Arequipa, Puno, Cuzco, Machu Pichu ainsi que les pueblos environnants.
Mon séjour d’environ 2 semaines m’a aussi permis de naviguer sur le Lac de Titicaca (le plus haut du monde à environ 5000m), de marcher sur le sentier Inca et de connaître les habitants des îles flottantes ainsi que ceux de l’ile de Taquile.

3) Te rappelles-tu de tes premières impressions ?

Et comment ! J’ai été frappé par l’étendue de l’horizon et les espaces verts ! Mais aussi par une hospitalité incroyable ! J’ai aussi réalisé combien nous étions petits et insignifiants nous êtres humains à l’échelle de la planète; mais combien on pouvait faire de dégâts. Ce qui m’a aussi impressionné c’est le respect des Incas et des autres tribus pour la nature.
Jusqu'à aujourd’hui les Péruviens ont un lien très fort avec leur environnement.


4) As-tu fait des rencontres marquantes ?
J’ai eu la chance de rencontrer des personnes formidables même si je ne me souviens pas de tous leurs noms. Josué le guide, Maria la vendeuse au chapeau melon du marché… mais aussi beaucoup d’inconnus que j’ai pris en photo et avec qui j’ai discuté plus tard. Je me souviens notamment de ce vieil homme violoniste. Assis sur les marches de la Plaza de Armas d’Arequipa il jouait seul pour son plaisir. Plus tard il s’est avéré que son ouïe vacillante l’empêchait de continuer à faire partie de l’orchestre municipal. Cependant, il restait là devant le local où il s’était tant produit durant sa jeunesse.


5) En tant que photographe, qu’est-ce qui a capté ton regard ?
L’éclat de vie dans les yeux des populations. Aussi les couleurs chatoyantes et la pureté du bleu du ciel !

6) Et la cuisine péruvienne au fait ?!!
Les Péruviens consomment de la viande de Lamas. J’ai eu l’occasion d’en gouter. C’est une viande très tendre et savoureuse !
Ils se nourrissent aussi d’un genre de céréales la « Quinoa » très énergisant.
Et finalement en ce qui concerne les boissons, ils ont un alcool typique « La Chicha » qui vient de la fermentation du maïs. Ils boivent aussi de la coca sous forme d’infusion. A ne pas confondre avec une drogue d’un nom qui s'en rapproche.
Cependant, les patates ou « papas » sont aussi leur spécialité. Ils en ont plus de 300 variétés ! Leurs pommes frites sont d’un « autre monde » :)

7) Et maintenant le PEROU test !

P comme … Paysages
E comme … Etonnement
R comme … Risque
O comme … Olaytantambo (Prince Inca équivalent de Romeo dans Romeo et Juliette de Shakespeare)
U comme … Unforgettable !


Cher Emile,
Je te remercie beaucoup pour ton témoignage très sincère et vivant. Tiens-nous au courant quand tu feras d'autres voyages !
A bientôt :)





Pour découvrir le travail d'Emile, visitez son site : www.emileissa.com ou http://www.behance.net/gallery/Emile-Issa-Portfolio/758687


*******

Voici d'autres expériences de vie à l'étranger :
Vivre à Galway en Irlande

J'ai passé 1 an en Australie

Ma vie à Toronto au Canada

Mes premiers jours à Shanghaï

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire qui donne vie et inspiration à ce blog.

Bonne journée et à bientôt pour de nouvelles aventures !