Comment accorder son piano soi-même ?

Chers lecteurs,

Un pianiste amateur de mon entourage s'est lancé dans une nouvelle aventure : accorder lui-même son piano !

Voici son témoignage pour ceux qui veulent le faire aussi.

Merci beaucoup cher Djey B. pour toutes ces explications détaillées.

*******
Accorder son piano ? Pas si difficile…
Vous êtes conducteur ? Vous n’osez sans doute pas trop soulever le capot pour entretenir votre véhicule. Vous avez raison.

Vous êtes aussi pianiste ? Bien sûr, réviser toute la mécanique d’un piano n’est pas à la portée de tous, si virtuose que vous soyez par ailleurs. Mais même en bon état, un piano se désaccorde. Ce d’autant plus que vous l’utilisez peu et que le climat varie.

Alors quand vous voulez exécuter votre dernière composition devant Belle-Maman et qu’il y a plusieurs canards, même sans fausse note, c’est agaçant… car Belle-Maman a l’oreille fine.

Les professionnels vous diront à quel point c’est un art d’accorder un piano, que chaque accordeur a sa propre touche en fonction du résultat souhaité. C’est probablement en partie vrai et chaque profession cherche légitimement à protéger son marché.

J’ai voulu vérifier par moi-même. J’ai donc commandé sur internet les deux ustensiles suivants : une clé d’accord et un étouffoir en caoutchouc.
Coût total 33€ si vous cherchez bien. Il faut aussi un petit programme que vous installerez sur votre téléphone Android ou votre iphone : Cleartune par exemple. Allez, encore 3€. Vérifiez bien que vous commandez une clé carrée ou en étoile selon les chevilles sur votre piano. Cette clé spéciale est nécessaire pour avoir suffisamment de débattement et ne pas abîmer les chevilles.

Ensuite, c’est un jeu de patience : pour chaque note, le logiciel vous indique si elle est juste ou non. Vous étouffez une ou deux cordes afin de n’en frapper qu’une et vous permutez afin de les accorder toutes. Seules les notes les plus basses n’ont qu’une corde. Le mieux est de le faire octave par octave pour contrôler le résultat à l’oreille. Puis l’ensemble va travailler un peu jusqu’à ce que les tensions s’équilibrent bien, il faudra peut-être revoir l’accord dans les jours ou les semaines qui suivent.

Mon piano n’était pas trop désaccordé, donc l’ensemble m’a pris environ deux heures. Mais on doit pouvoir le faire en moins de temps. Si le piano est complètement désaccordé, attention de ne pas le « remonter » d’un seul coup au risque de casser des cordes.

Investissement 36€, coût évité au moins 90€, pas de rendez-vous à prendre avec un accordeur et, surtout, la satisfaction d’avoir accordé votre piano vous-même alors que c’était censé être si difficile !

21 commentaires :

  1. Personnellement, je ne me ferais pas confiance là-dessus...

    RépondreSupprimer
  2. Linette, c'est exactement ce que je me suis dit avant d'essayer. Mais la tentation était trop forte, et en fin de compte, cela a bien marché. Le seul risque, c'est de casser une corde si vous y allez "un peu fort". Bonne journée. Djey B.

    RépondreSupprimer
  3. Accorder son piano n'est pas la mer à boire: il suffit d'une clé, d'étouffoirs et d'un tuner chromatique pour être sûr de la justesse de la note.

    RépondreSupprimer
  4. Merci anonyme pour ton témoignage qui va peut-être en inciter certains à se lancer !

    RépondreSupprimer
  5. perso, je me lance ce soir !
    clé carré acheté en chine et coins pour étouffer les cordes.
    Ça fait bien dix ans que je me tâte... et qu'aucun accordeur souhaitait se déplacer (et oui, c'est un vieux piano à cheville carré donc, ils ont pas envie de s'emmerder)

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Anonyme,

    Super ;)

    Bon accordage de piano ce soir !

    RépondreSupprimer
  7. Ben c'est l'fun de voir qu'il y en a qui osent se lancer dans l'aventure d'accorder eux-même leur piano.

    @anonyme La tête des chevilles du piano sont toujours "carrées" On utilise une clé avec embout en étoile pour accommoder la meilleure position de la clé pour ne pas abîmer le piano.

    Par exemple, dans le cas d'un piano droit, on doit tenir la clé à midi, bien à la verticale pour ne pas infliger une force par en bas sur la cheville ni par en haut. On manipule la clé d'accordage toujours latéralement par rapport à la cheville pour ne pas changer sa position de repos.

    Ben oui, on change sa position pour monter ou descendre la note mais ceci se fait presqu'instantanément.

    Pour ceux qui veulent en apprendre plus, je vous invite à visiter mon site sur l'accordage de piano pianotuninghowto.

    Bonne chance à tous et à toutes.

    Mario Bruneau

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Mario,

    Merci pour vos conseils très pros !

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour,
    je vais accorder mon piano depuis il n'a jamais été accordé et était tres bien mais depuis quelques mois plus personne ne joue.
    Donc je vais me décidé, merci google, Ou trouver les clés? sur internet je suppose?
    continuez très bonne idée.
    Cordialement

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Belghida, oui les clés ont été achetées sur Internet.

    Je crois qu'elles venaient de Chine !

    Bon courage pour l'accordage !

    RépondreSupprimer
  11. merci pour tous ces conseils, je suis maintenant plus confiante pour accorder mon piano. c'est quand même pratique de pouvoir l'accorder à tout moment!

    RépondreSupprimer
  12. je l'ai fait sur un vieux piano de 1889 cadre semi metalique et baillonettes abandonné 20ans dans humidité (vielle maison) puis secheresse (installation radiateur contre) car l'accordeur ne voulait pas le faire. ca a été, il est repartit pour un tour

    RépondreSupprimer
  13. Merci d'avoir partagé la renaissance de votre piano avec nous ! Bonnes compositions à vous ;)

    RépondreSupprimer
  14. Merci pour ces témoignages. Je voudrais accorder mon piano avec pour base un La3 à 432 Hz. Quelqu'un a une idée ?

    RépondreSupprimer
  15. Accorder un piano, pas si difficile... Savez-vous que dans le métier, il se dit qu'il faut environ quatre ou cinq ans d'accord régulier (tous les jours) avant de savoir accorder un piano ? Et d'y être à l'aise, de savoir faire face à toutes les situations possibles, de former son oreille. ça fait quatre ans et demi que j'apprends le métier, donc l'accord, et je commence seulement à le maitriser, et encore, il y a des situations dans lesquelles je ne suis pas encore très à l'aise.
    Si nous conseillons aux gens de ne pas accorder leur piano eux-mêmes, c'est pour leur éviter de bousiller leur piano. Car en effet, en théorie c'est très simple, une clef d'accord, un coin en caoutchouc, et c'est parti. Sauf que vous oubliez tout ce qui peut arriver au piano. Corde qui casse (surtout pour les cordes oxydées), accord qui ne tient pas, et j'en passe.
    En accordant votre piano vous-même, vous prenez le risque à court terme de déséquilibrer votre piano car votre oreille n'est pas assez fine pour que l'accord soit bien régulier, que vous avez de grand risque d'ovaliser les trous de chevilles, et donc de fragiliser le sommier, une des parties les plus importantes du piano, de casser certaines pièces de mécaniques en manipulant.
    Un accordeur professionnel ne fait pas qu'accorder le piano, il vérifie aussi tout le reste, car entretenir un piano ne veut pas dire seulement l'accorder. Il faut l'harmoniser, régler la mécanique, enlever les couinements, et j'en passe, encore...
    Enfin, comme dit mon patron, "laissez les faire, comme ça, quand ils verront qu'ils ont fait des bêtises, ça nous fera plus de travail"...

    Alors oui, si, au lieu de payer 90 euros par an pour l'accord, et prévoir un budget de 500 euros pour une révision complète tous les cinq ou dix ans (selon l'utilisation), vous préférez le faire vous-même, puis ensuite avoir à payer 2000 ou 3000 euros de réparation, c'est vous que ça regarde...

    RépondreSupprimer
  16. Voyageur196306 septembre, 2014

    Bonjour;

    Nous avons fait l'acquisition gratuite d'un piano droit a. Angot &Elbeuf en très bon état "en apparence ".
    La mécanique, les marteaux, les feutres, etc. Ne sont pas détériorés, mais complètement désaccorder, ex: le LA3 se situe à 375 htz au lieu de "440" .
    Donc un piano peu servi du XXe, tenant compte de son âge, est-il possible d'apporter une amélioration? sans cout exorbitant, ou bien de le laisser comme meuble déco.
    Je vous remercie d'avance pour vos conseils.

    RépondreSupprimer
  17. Message de Djey B auteur de l'article :

    D'après l'état de votre piano, vous pouvez tenter l'aventure vous-même en suivant les indications de l'article.

    Si les cordes sont trop détendues, procédez en plusieurs fois.

    Dîtes-moi si vous y êtes arrivé !

    RépondreSupprimer
  18. Voyageur196306 septembre, 2014

    Bonsoir;

    Cette après-midi , je me suis lancer progressivement dans cette aventure de l'accordage .
    Par respect de cette belle mécanique, j'ai pris soin de respecter des pauses dues aux nouvelles tensions .
    Eh bien, je suis enchanté d'entendre cette harmonique, quoique pour l'instant je suis à 0,5 Hertz de l'accord final.
    Pour le moment l'accord juste est impossible, trop d'avance ou bien trop de retard, malgré les logiciels d'accompagnement, à voir plus tard suivant les variations de° et d'humidité.
    Le temps, l'inactivité etc...a dû influencer celui-ci, mais bon... pour le moment je me satisfais d'avoir pas cassé de cordes, et d'autres pièces.
    C'est ma petite fille qui va être heureuse de jouer avec délicatesse bien sur.
    Conscient d'être un modeste amateur, je tiens à remercier les personnes qui transmettre ces indications et autres enseignements.
    Merci à ce site, et laissez-vous gagner par cet engouement avec respect bien entendu...de faire par soi-même.
    Au plaisir.
    Voyageur 1963.

    RépondreSupprimer
  19. Cher voyageur 1963,

    Merci beaucoup pour votre partage !

    Bon week-end à vous :)

    RépondreSupprimer
  20. Il est bien triste de voir des choses aussi fausses sur internet ! Un accordeur chromatique tel que ClearTune ne convient pas pour accorder un piano. Pour que les intervalles sonnent justes sur un piano, les octaves doivent en fait être légèrement élargies. On fait cela pour tenir compte de l'inharmonicité qui varie de piano en piano. La conséquence est que les notes aiguës du piano doivent être réglées plus aiguës que leur standard (donné par ClearTune) et les notes graves légèrement plus graves. Je vous conseille de faire un tour sur la page Wikipédia http://fr.wikipedia.org/wiki/Inharmonicit%C3%A9_du_piano

    RépondreSupprimer
  21. Merci anonyme du 23 mai... Les inepties lues dans les posts précédents sont remises à leurs justes places ! Sinon 440 hertz sur un la 3... Bonjour les dégâts, la4 = 440, là oui. Il existe 2 applications actuellement qui permettent d'accorder un piano, et qui prennent en charge l'inharmonicité, mais ce sont des outils pro qui coûtent dans les 300€, pas 3€.

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire qui donne vie et inspiration à ce blog.

Bonne journée et à bientôt pour de nouvelles aventures !