Témoignage : Transmettre la culture d'entreprendre....

Chers lecteurs,
Aujourd'hui je vous invite à plonger dans la marmite de l'entrepreneuriat avec Philippe Hayat. Il nous fait découvrir  l'association "100 000 entrepreneurs" et son dernier livre : "Entreprenez ! A l'indignation préférez l'action". 

Bonne lecture !


Bonjour Philippe Hayat, si vous deviez vous présenter en quelques mots, que diriez-vous ?
Entrepreneur et passeur d'expérience.


Vous avez fondé en 2007 « 100 000 entrepreneurs ». Quelle est la raison d’être de cette association ?
Transmettre aux jeunes l'envie d'entreprendre, par l'intervention d'entrepreneurs dans les classes du collège, du lycée et dans l'enseignement supérieur. La joie d'entreprendre est contagieuse !



Comment êtes-vous tombé dans « la marmite de l’entrepreneuriat » ?
Dans la famille, nous sommes entrepreneurs de génération en génération. J'ai toujours baigné dedans !

Vous venez de publier le livre : ENTREPRENEZ ! A l’indignation, préférez l’action. Quels messages avez-vous voulu transmettre à travers cet ouvrage ?
C'est d'abord un message aux jeunes : "partez de votre envie, cherchez votre talent, construisez votre projet, celui qui vous ressemble, et portez le". C'est aussi un message aux autres acteurs de la société. 
Aux entrepreneurs : "allez dans les salles de classes et transmettez votre expérience, ouvrez les horizons". 
Aux enseignants : "ouvrez les portes de votre enseignement, aidez les jeunes à réfléchir sur leurs envies". 
Aux politiques : "faites de l'entrepreneuriat chez les jeunes une cause nationale".



Dans votre livre, vous citez Goethe : « quoi que tu rêves d’entreprendre, commence- le. A partir du moment où tu t’engages vraiment, la Providence se met en mouvement ». Avez-vous en tête des bonnes surprises «providentielles» qui se sont manifestées au démarrage de certains projets ?
Elles se manifestent toujours. En entreprenant, rien ne se passe jamais comme on l'imagine, mais une forme de vérité se met progressivement en place... Par exemple, le premier produit imaginé dans le "business plan" est rarement le bon. Il s'affine et, en écoutant les clients, votre spécificité, votre unicité se construit. Au fur et à mesure des petites victoires de tous les jours, les talents vous rejoignent, vous avez moins de difficulté à recruter et la spirale vertueuse s'enclenche.



Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui souhaite monter sa propre entreprise ?
Aller au bout de son envie, ne pas faire de compromis, tout en validant son idée auprès des futurs clients avant de se lancer et... ne jamais se porter caution personnelle !

Et pour conclure, le test de L’ENTREPRISE, à compléter comme vous le souhaitez : 
E comme ….   émerveillé
N comme… nulle par ailleurs mieux que sur terre
T comme…. tenace
R comme.. râleur, parfois...
E comme…. enfant gâté
P comme…. père de famille avant tout
R comme…. rarement satisfait
I comme…. insoumis
S comme…. souvent, très souvent heureux
E comme…. encore !

Pour en savoir plus :

Cher Philippe,
Merci beaucoup pour ce témoignage enthousiaste.
Je vous souhaite de beaux projets à venir !

*******

Découvrez les autres témoignages positifs parus sur le blog ici : http://partimonkiki2.blogspot.com/p/test.html

2 commentaires :

  1. Tres enthousiaste et tres interessant! Merci, ca donne envie d'avoir des projets et de les realiser.

    RépondreSupprimer
  2. En effet ;)

    Allez on se lance ?!!

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire qui donne vie et inspiration à ce blog.

Bonne journée et à bientôt pour de nouvelles aventures !