Une histoire retrouvée dans le grenier.... : épisode n°1

Chers lecteurs,

Récemment, en explorant les recoins cachés de mon ordinateur (mon grenier virtuel!) j'ai redécouvert une  nouvelle que j'avais écrite il y a quelques années pour un concours littéraire.

Je vous la découpe en 2 épisodes!

Bonne lecture
*******

« Creuse encore un peu ! »


« Tu es sûre ? »


« Oui, il aura besoin de place… »


« Pourtant il est si petit ! »


« Tu verras, il va devenir immense… »


Aujourd’hui, je suis en train de planter un palmier. Lysie, ma voisine aux pouces verts, a enjambé la clôture qui sépare nos jardins pour m’abreuver de ses conseils.

C’est un jour spécial…
Il faut que je vous raconte.

Il y a deux mois, je me promenais dans le quartier des halles à la recherche d’un tatoueur.


Je voulais inscrire sur ma peau un message que je pourrai regarder en cas de doute existentiel. Un message qui me rappellerait tous les moments où je me suis sentie vraiment en vie.

Alors me voilà en train de pousser la porte de « Dédé la tricoteuse ». Dédé est réputé pour son maniement de l’aiguille dans tout Paris, d’où son surnom !

Une jeune femme, au visage d’elfe me fait signe d’entrer. C’est peut être une elfe motarde, elle est habillée en cuir noir de la tête aux pieds : « Bonjour, je peux vous renseigner ? »

Impossible de lui répondre. Aucun son ne sort de ma bouche. Pourtant, j’ai l’impression que tous mes canaux de communication sont ouverts…


C’est le silence. Vous savez, comme lorsqu’on visualise une scène au ralenti ? Tout paraît plus intense… Voilà, je suis en train de vivre un genre de ralenti éveillé.



« Bonjour. Je viens pour un tatouage ».


Je lui ai répondu. Vous n’allez pas me croire mais je lui ai répondu en pensée.
Et elle m’a entendue ! (Est-ce vraiment le mot approprié ?).
Maintenant elle me répond : « Pouvoir attendre le moment idéal et rêver »

Je suis restée bouche bée.

Je suis en train de communiquer par télépathie avec une jeune femme au visage d’elfe et au look de bikeuse….
Je reste clouée au sol. Je ferme les yeux. Et je respire. On m’a toujours dit de respirer un grand coup pour reprendre ses esprits.


Inspiration… Expiration.


Et là… l’elfe bikeuse me sourit : Pouvoir Attendre Le Moment Idéal Et Rêver »
*******



Rendez-vous demain pour la suite !

3 commentaires :

  1. Ca m'a l'air un peu surrealiste........mais interessant. J'attends la suite demain avec impatience!

    RépondreSupprimer
  2. Du mystère....j'attends aussi la suite avec impatience...

    RépondreSupprimer
  3. Marie et Linette, voici la suite aujourd'hui j'espère que vous ne serez pas déçues !

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire qui donne vie et inspiration à ce blog.

Bonne journée et à bientôt pour de nouvelles aventures !