Comment méditer avec un kleenex ?

Chers lecteurs,

Attention voici encore un épisode passionnant de la vie quotidienne. Amateurs de sensations fortes ou d'articles profonds, vous êtes prévenus : quittez cette page avant qu'il ne soit trop tard !

Pour ceux qui connaissent le blog (et qui ont le courage de le suivre ! ) vous avez déjà lu bien pire ici !! Mais bon, un lecteur averti en vaut 2...

Alors voici le sujet du jour : comment méditer avec un kleenex ?

Rassurez-vous, il ne s'agit pas d'utiliser de vous transformer en schtroumpf et de prendre un kleenex comme tapis de méditation. C'est beaucoup plus simple et à la portée de tous !!

A) Il vous suffit d'un tout petit kleneex innocent qui doit peser à peine 2 grammes et que vous avez malencontreusement oublié dans votre jean avant de le mettre dans la machine à laver....

B) Ensuite vous étendez le linge à 21h12 dans un état quasi hypnotique, suite à une journée bien remplie.

C) Enfin, un jour, le linge est sec, vous vous apprêtez à le plier et là vous découvrez que la garde robe de toute la famille est devenue mouchetée de tout petits points blancs : le kleenex (déchiqueté) s'est vengé !

D) Et c'est là que le programme de MIAD peut commencer ! Traduction : Méditation Improvisée A Domicile.

Première question qui vous traverse l'esprit : est-ce que j'enlève un par un tout ces bouts de kleenex ou je remets le tout dans la machine en espérant que ça parte tout seul ? Un soupçon de mauvaise conscience écologique me conduit à la 2ème solution.

Première constatation : Après 3 T-shirts "dékleenexés", je réalise que ça va me prendre du temps !

Première idée :  Il faut que je trouve une autre solution... Je libère ma créativité et me dis qu'un gant de crin mouillé frotté légèrement sur les vêtements pourrait faire l'affaire. Résultat : j'augmente mon taux de BKM (Boulette Kleenex Minute) de 50 % !

Enseignement n°1 : tous les tissus ne réagissent pas de la même façon. Mention spéciale à la polaire qui accroche très peu. Après cet enseignement d'une grande utilité publique, commence une série de questions toutes aussi "intéressantes" les unes que les autres :

Question existentielle : pourquoi une toute petite chose peut avoir parfois un aussi grand effet (négatif) ?

Question détective : Mais qui a oublié le kleenex (crénon d'un cochon) !?

Question psychologique : Mais pourquoi ai-je oublié un kleenex sachant par expérience que cela ne produit rien de bon...

Et là 2 réponses viennent à moi :

1) Comme une voix extérieure qui me dit : tout va trop vite dans ta vie ces jours-ci, tu dois ralentir et le kleenex est là pour te rappeler de ralentir et de ne pas oublier l'essentiel...

2) C'est une source d'inspiration pour le blog !


Sur ces bonnes paroles, je vous souhaite une bonne journée et vous dis à bientôt...

Source photo : http://www.schtroumpfs.org/schtroumpfs-catalogue/catalogue/schtroumpf-yoga.jpg

4 commentaires :

  1. Chez moi, en général, le Kleenex a la sagesse de rester dans la poche du jean.
    C'est soit dans le sèche-linge que je le retrouve , gentiment coincé avec la bourre, vers le filtre, soit par surprise, sous forme d'une petite boule sèche, la prochaine fois que je remets le jean...

    RépondreSupprimer
  2. Mouahah, je ne suis donc pas la seule ! La dernière fois, j'ai fais avec une serviette en papier rouge dans une poche de veste noire !
    L'espace d'un instant, je me suis prise pour Jeanne Mas "En rouge et noiiiiir" !
    Heureusement, la serviette s'était cantonnée à ma veste et n'avait pas atteint le reste de la machine.

    RépondreSupprimer
  3. Super! J'ai bien ris en lisant ce billet! Les kleenex dans la machine a laver, j'ai vecu. Et la l'envie m'a pris de prendre tout le linge et de le mettre a la poubelle - radical comme methode, mais comme j'en ai plein le placard des vetements que je ne mets pas, c'est pas 5 t-shirts, 2 jeans, une polaire et une jupe qui vont faire la difference!!!

    RépondreSupprimer
  4. Ah je vois que vous avez aussi chacune votre vécu avec les kleenex !
    @ linette : tu as de la chance de tomber sur des kleenex pacifiques !
    @ Nad : Ah le rouge, tu innoves dans le style, bravo !
    @ Marie : Ah ah tu as des méthodes radicales qui sommeillent en toi aussi !

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire qui donne vie et inspiration à ce blog.

Bonne journée et à bientôt pour de nouvelles aventures !