Témoignage : Je joue dans des clubs de Jazz

Aucun commentaire :
Chers lecteurs,

Pour commencer la semaine, Le Freluquet nous fait entrer dans les coulisses des clubs de jazz et nous fait partager sa passion pour cette musique.... Bon voyage musical !


1) Bonjour, Le freluquet, tu joues du piano depuis de nombreuses années. Peux-tu nous parler de tes premiers contacts avec cet instrument?


Bien que freluquet à l’origine signifie « homme chétif et de petite taille », je vais faire comme si tu étais une grande prêtresse Na’vi, me toisant de ses 5 mètres… et n’en prendrai pas ombrage.

On parle beaucoup de liberté dans l’éducation, surtout les «soixante-huitards». Pour ma part, le piano m’a été imposé, ainsi qu’une vieille professeur nauséabonde et plus sèche qu’Alliot-Marie, lorsque j’avais 5 ans et peu d’autorité sur mes parents. J’étais à cette époque aussi enthousiaste à l’idée de partir pour ma leçon, que de me frotter le nez et les oreilles avec un gant savonneux, c’est pour dire…
Lorsque nous avons quitté Paris et mes amis, pour un petit village de l’oise, j’avais 11 ans ; et le piano est vite devenu un compagnon de solitude, tout comme les livres, sur lequel j’exerçais mon imagination et mon humeur.

Plus tard, un ami de classes préparatoires de la « high society » (son père était l’un des cadres de Peugeot), m’a fait découvrit le jazz mondain (Sinatra, Sydney Bechet, Les big bands), ainsi que les boogie-woogies, le jazz cool (Errol Garner) et le ragtime.

Et ce fut le déclic ! Arrivant en école d’ingé à Toulouse, je me suis immédiatement mis en quête du prof de piano jazz en vue, le dénommé Jacques Ronga. Je me jetais sur ses cours comme un enfant affamé sur une religieuse au chocolat. La vieille bique du 5° arrondissement était définitivement oubliée. 3 ans après, je me produisais pour la première fois au Palais des Congrès de Toulouse (j’ai encore la cassette pour ceux qui veulent des preuves…).

2) Quand on parle de Jazz, qu’est-ce que cela évoque pour toi ? Qu’est-ce qui te plait dans cette musique
Le jazz, c’est un grand mot, qui signifie tout et rien. Aujourd’hui, il y a des dizaines de branches de jazz très différents. Voir ici l’arbre du jazz : http://foudemusique.free.fr/images/arbre_du%20jazz.jpg
Pour les puristes néanmoins, le jazz est au milieu de l’arbre et un peu au dessus : Du Be-Bop (Charlie Parker, Bud Powel) au Rythm&Blues (à ne pas confonfre avec le RnB)
C'est-à-dire ce qu’écoutaient nos parents au Caveau de la Huchette.
Aujourd’hui, le fin du fin, dans les milieux New-Yorkais, c’est d’écouter du jazz «Post-Bop modal» (Chick Corea, Keith Jarret, Wallace Rooney)… ça jette non ?
On ne peut comprendre le jazz que si l’on revient à ses origines. C’était la musique des pauvres, ceux qui devaient trouver un rythme et une consistance musicale avec très peu de moyens… Souvent, après la crise de 29, les clubs devaient se contenter d’une petite section rythmique (piano et batterie) et de un, deux ou trois musiciens solos. De plus en plus souvent, le piano fait à la fois le rythme et la mélodie…

De part ses origines, et contrairement à la musique pop commerciale, le jazz malgré bien sûr quelques exceptions, n’est pas une musique qui cherche à se promouvoir. C’est d’abord la pratique de la convivialité et de la simplicité, dans une certaine intimité. C’est aussi un art où l’on cherche à surpasser le maître et à se comparer à ses pairs. Comme tout art, il y a un cadre de référence, souvent complexe, qui est la tradition, mais qui ne demande qu’à évoluer au gré des inventeurs, et de leur culture musicale. On peut, comme dans les autres types de musique, tout y exprimer : la mélancolie, la joie, le mystère, la sérénité, la trépidation, le froid, le chaud…

Mais en définitive, ce qui est sans doute la forme la plus constante du jazz, c’est la création en temps réel : l’improvisation. Attention, hormis quelques tentatives du free jazz, les musiciens d’un groupe ont un fil commun qu’on appelle l’harmonie, elle même contenue dans un rythme prédéfini. C’est ce qui se matérialise par ces hiéroglyphes étranges qu’on appelle les grilles. C’est ce qui permet à des musiciens qui n’ont jamais joué auparavant d’exécuter un morceau et de connaître ce sentiment propre au jazz, et sans cesse renouvelé, d’avoir vécu un moment unique d’émotion et de partage….

Pour arriver à cette maîtrise, il faut de longues années de pratique, et savoir écouter et sentir les intentions de jeu des autres. C’est un peu comme si on peignait à volonté dans un cadre sans avoir le droit d’en sortir, chacun ayant sa couleur… chaque phrase musicale serait un coup de pinceau avec une forme et une longueur bien particulière… propre à chacun…


3) Qu’est-ce qui t’as donné envie, un jour, de jouer dans un club de jazz ?
Ma première expérience de jeu, à Toulouse, n’était pas représentative, car il s’agissait d’un concert très organisé où chacun venait réciter son morceau de manière un peu formelle.
Mes premières envies de jouer en public, sont apparues lorsque, étudiant, je fréquentais les bars parisiens avec « Piano libre service », comme le Tavern Bar, où je vidais les restes de stocks de bière, avant de taper sur le piano, sachant que les autre ivrognes trouveraient géniale toute prestation, pourvu qu’elle soit bruyante…

4) Te rappelles-tu de ton premier « live » ? Comment cela s’est passé ?
Mon premier « vrai » live, se passe au Swan Bar, Boulevard du Montparnasse, il y a une dizaine d’années. Les musiciens d’un groupe américain venaient de terminer leur concert, et rangeaient leurs instruments. Comme la plupart des convives étaient partis, et que je connaissais bien le patron, je m’autorisais quelques notes cool sur le piano… A un moment, je me lançais dans une version très personnelle de « Oh when the saints », que j’avais un peu enrichie, comme il arrive souvent lorsqu’on reprend de vieux standards…

Alors que je reprenais le thème, j’entendis le son parfaitement juste et en rythme d’une guitare basse… C’était le bassiste américain, un petit black avec un sourire à égayer la plus placide des bonnes sœurs de Sainte Genévrière (le Swan est dans le 6°), qui se joignait à moi… puis progressivement, une guitare, un sax alto arrivèrent….
Nous continuâmes la soirée par du blues (j’aime les jouer en Fa), du latino (Blue Bossa), du swing en 3 temps (Bluesette de Toots Tillman), du be bop (Confirmation de Charlie Parker)… et finirent par une longue séance d’échanges culturels sur le jazz, le monde, et la couleur des bières… Cet épisode est très représentatif de l’esprit jazz : il n’y a pas d’un côté les professionnels et de l’autre les amateurs…

On peut aussi citer mon duo avec feu Georges Arvanitas, l’un des meilleurs pianistes de jazz français de ces dernières années, à mon mariage… mais je ne sais pas si cela compte, car le public était bien sûr de connivence.

5) Y-a-t-il un lieu particulier dans lequel tu rêverais de jouer un jour ? Pourquoi ?
Pour ce qui m’est accessible, compte tenu de mon niveau… je dirais le petit journal de Saint Germain… Car cela reste une référence, tout en gardant un état d'esprit ouvert et chaleureux.
J’aimerais aussi, comme spectateur, passer une soirée au Blue Note à New York : c’est le temple du jazz.

6) Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui souhaite jouer dans un club de jazz ?
Allez sur http://www.parisjam.com/ pour choisir ce qu’on appelle une jam session.
Préparer un ou deux morceaux, si possible avec des collègues avec qui l'on a l’habitude de jouer, pour une première fois.
Et surtout se lancer… ne pas avoir peur… Le monde du jazz est bien plus tolérant que celui du showbiz en général…

7) Et pour finir, le « music test ! »
M comme…Michel (Pétrucciani)
U comme…Up and Down (un vieux blues
S comme….Suave
I comme…..Isotope (à la fois le premier groupe de jazz-rock british, et un standard Bebop très innovant des années 70)
C comme……Charleston (paire de cymbales dans une batterie)

2 groupes modernes sur je conseille :
Pour ceux qui ont déjà l’oreille jazz et aiment le piano : Esbjorn Svensson Trio – son meilleur album (très romantique et très subtil), sans doute : « Strange Place For Snow »
Pour ceux qui débutent le jazz et veulent se « faire » l’oreille : le contrebassiste israélien Avishaï Cohen - son dernier album, sans doute le meilleur : Aurora.Retour sur la page d'accueil


Le Freluquet,

Je te remercie beaucoup pour ce témoignage très riche et vivant qui m'a permi notamment de mieux connaître les us et coutumes de l'univers du jazz !
Tiens-nous au courant de ton prochain live !

Sources photos

Appel aux volontaires : le jeu télépathique !

Aucun commentaire :
Chers lecteurs,

Je lance un appel au joueur (à la joueuse) qui sommeille en vous !

J'ai lancé il y a une semaine une petite expérience pour savoir si vous arrivez à devinez à distance quels objets sont cachés dans quelles enveloppes. Merci aux 12 participants qui ont déjà voté !


Pour avoir des statistiques un peu plus solides il faudrait plus de réponses.
Alors si vous n'avez pas encore joué et que l'expérience vous tente, c'est par ici ! Merci !
Et pour ceux que le sujet de la télépathie intéresse voici quelques éléments d'information :

"La télépathie, c'est quoi au fait ?
Ce que l'on appelle télépathie, du grec "tele" qui signifie "à distance" et de "pathos" traduit par "affection", consiste à transmettre des informations à quelqu'un par l'esprit, mais par un canal inconnu. Elle est étudiée depuis les années 1880, où des curieux ont eu l'impression que trop de coïncidences devaient cacher quelque chose.
En effet, à qui n'est-il pas arrivé de parler de quelqu'un pour que celui-ci apparaisse ? N'avez-vous jamais réfléchi à un sujet pour que quelqu'un vous en parle justement ? De pures coïncidences qui ont conduit les parapsychologues à étudier le phénomène"
.
Pour lire la suite de cet article de l'internaute c'est par ici.


A propos de cartes Zener

Les cartes de Zener sont un jeu de 25 cartes comportant 5×5 symboles formés d’un nombre de lignes croissant : cercle, carré, croix, vagues, étoile à cinq branches.

Inventées en 1920, elles ont été utilisées lors des premières recherches quantitatives effectuées dans le domaine de la parapsychologie, en particulier par Joseph Banks Rhine, qui en serait l'inventeur; il les a nommées ainsi en l'honneur de son collègue Karl Zener qui avait eu l'idée des cinq motifs retenus.

Lire la suite ...


BON WEEK-END !


Ce matin : La loi des séries !

6 commentaires :
Chers lecteurs,

J'espère que votre journée s'annonce bien. La mienne a démarré de façon un peu mouvementée !

Voici un rapide résumé. Jusqu'à 8h05 tout était calme... Que s'est-il passé entre 8h06 et 8h38 pour que mon rythme cardiaque s'active d'un coup ?

8h07-8h19 : Mon homme qui accompagne ma fille à l'école à ce matin à 8h22, veut auparavant installer ma nouvelle carte SIM car mon téléphone est hors service depuis hier. Ceci est très gentil de sa part.

Petit détail : tout cela se fait en tenue d'Adam car il sort juste de la douche. Ce qu'il lui laissera exactement 2min37 pour s'habiller...

Comme rien ne marche du premier coup, la pression monte un peu....

8h20 : En mettant le manteau de ma fille, le contenu compote à boire qu'elle avait dans la main se répand par terre, sur moi, bref partout ! Houlalah.... Il faut que je reste zen...

8h23 : La fille et le père sont enfin sur le chemin de l'école. Tout est rentré dans l'ordre.

8h27 : Le téléphone sonne : Le doudou s'est perdu entre l'école et la maison. Ceux qui ont déjà connu cette situation savent qu'une alerte nucléaire à côté paraît un événement anodin.

Heureusement nous avons un plan B (en théorie) : un clône du nounours en question qui est soigneusement rangé dans une cachette secrète et qui doit justement servir en cas d'urgence.
Je le cherche. En vain.

J'enfile en 2 secondes un manteau (par dessus mon pyjama taché de compote), les chaussures bateau de mon homme aux pieds et me voici dans la rue, pas encore coiffée, très "glamour" en train de chercher le nounours.

8h30 : Je croise mon homme et ma fille en chemin inverse qui cherchent eux aussi l'objet du délit et je décide de retourner à la maison pour rechercher à nouveau le clône du nounours.

8h38 : Le téléphone sonne à nouveau. Quelqu'un a retrouvé le nounours. Tout est dans dans l'ordre.

8h39 : Je me détends ! Et maintenant, au moins, je suis bien réveillée !

Et vous, quand avez vécu des moments de ce type pour la dernière fois ?

Bonne journée !

PS : si vous avez envie d'activer vos neurones, faîtes un tour chez Laurence et regardez les grains de café...

Chantez, c'est bon pour la santé !

Aucun commentaire :
Chers lecteurs,

En feuilletant un livre ce matin* (en quête d'inspiration), j'ai appris que chanter permet d'augmenter ses défenses immunitaires.

C'est ce que des chercheurs ont découvert en étudiant les taux des marqueurs de l'immunité sur les membres d'une chorale.

*Source : guide familial de la vie bio, Nathalie Cousin, p.45, Rustica éditions

Alors plus de complexes pour chanter sous la douche ! A vos pommeaux !

Je voulais illustrer cet article par une fausse pub des nuls "quand tu chantes, Wizard" mais je ne l'ai pas retrouvée.

Voici la pub originale avec Nana Mouskouri :



Au passage j'ai trouvé d'autres pubs des nuls qui m'ont rappelé de bons souvenirs !







Bonne journée à vous !


Retour sur la page d'accueil

Visitez Paris en vision panoramique !

Aucun commentaire :
Chers lecteurs,

Après la Nouvelle Zélande hier, embarquez aujourd'hui pour un voyage à vol d'oiseau sur les toits de Paris. Vous pouvez aussi zoomer sur les plus beaux monuments de la capitale.

Merci à Kikiou fidèle lectrice du blog pour l'envoi de cette adresse !


PS : je ne suis pas fan de l'accordéon comme musique d'accueil du site !




Direction Nouvelle Zélande...

Aucun commentaire :
Chers lecteurs,

Vous avez peut-être déjà lu ici le témoignage de Nathalie et Nicolas qui font un tour du monde écologique.

Je vous propose quelques minutes de dépaysement et de beaux paysages avec une vidéo postée aujourd'hui sur leur site Nature en Construction.

Bon voyage !

 

Jeu d'écriture

2 commentaires :
Chers lecteurs,

J'ai découvert sur le blog à mille mains des jeux d'écriture. Les internautes sont invités à écrire une histoire à partir d'une même image. J'aime beaucoup cette idée, et les jeux d'écriture en général.

J'avais essayé (sans beaucoup de succès !) de lancer des romans collectifs sur le blog et peut-être que je tenterai le coup encore une fois !

Enfin je me lance donc pour le jeu d'écriture n°3, proposé par le blog à mille mains avec cette image proposée aux joueurs.


Titre : Une lettre de plus...


"ça y est. J’ai enfin décidé de franchir le pas.

Tout le monde autour de moi a essayé de me dissuader et j’entends encore leurs paroles résonner dans mes oreilles : «Réfléchis encore un peu, ta vie est ici», « Tu vas nous manquer», «Tu ne connais personne là-bas »...

Depuis l’adolescence, j’ai toujours senti au fond de moi qu’un jour je serai face à cette décision. Comme une plante qui germait en moi et qui prenait de plus en plus de place. Aujourd’hui je ne peux plus l'ignorer, la plante est devenue trop grande…

Voilà.... A ce stade là de l’histoire je réalise que je ne vous ai pas encore dit mon nom. Je m’appelle André.

La fille sexy que vous voyez sur la photo avec sa valise, ses beaux cheveux, ses jambes musclées…. C’est moi. La belle plante c’est moi.

Je pars à l’étranger recommencer ma vie. 18 h d’avion pour commencer ma vie de femme et devenir Andrée, aux yeux des étrangers que je vais bientôt rencontrer.

Juste une lettre de plus, un E qui va faire toute la différence, pour Eux… et surtout, pour moi."



Expérience : testez vos dons de télépathie....

Aucun commentaire :
Chers lecteurs,

Aujourd'hui je vous propose une petite expérience dont le principe vous semblera peut-être familier.

Voici 3 objets qui se trouvaient dans le tiroir de mon bureau :

Une carte téléphonique, des pièces de monnaie et des post-it.



J'ai mis chacun de ces objets dans une enveloppe au hasard.




A votre avis, quel objet se trouve dans quelle enveloppe ?
Concentrez quelques instants en pensant à chacun des objets avant de faire votre choix.
Les sondages vont s'afficher dans quelques secondes :











Je vais laisser les sondages se remplir un certain temps avant de donner la réponse afin de recueillir des réponses en nombre suffisant et voir les tendances statistiques.

Pour les puristes de la méthode expérimentale, le protocole adopté doit vous faire frémir, mais il s'agit juste d'un jeu !


Pour ceux qui sont trop pressés envoyez un mail ici :


et je vous donnerai les réponses.
Bonne journée les télépathes !

La phrase du jour...

1 commentaire :


"Un esprit ouvert est le meilleur des compagnons de voyage"


Mille chemins vers la sagesse, David Baird, Albin Michel p.274


Les solutions du jeu macro !

2 commentaires :
Chers lecteurs,

Voici les réponses en images du dernier jeu macro....

Pour l'image n°1, Little Boat : Bravo ! Tu as deviné du premier coup : la première photo est celle d'un pneu !




Pour la deuxième photo, Kikiou, Nicolas et Mr récup' vous avez eu beaucoup d'inspiration. Merci pour vos propositions imaginatives : l'intérieur d'une porcelaine, une cuvette, des galets, un oeuf.

Il s'agissait en fait de l'interieur d'une plante !





Et je viens de lire à l'instant (8h43) que Little Boat a trouvé la bonne réponse hier soir ! BRAVO à toi, tu vas te qualifier pour les finales internationales du jeu Macro !


Je vous dis à très bientôt pour de prochaines aventures "zoomistiques" !



Home sweet home...

3 commentaires :
Chers lecteurs,

Vous savez peut-être déjà que tout ce qui touche au feng shui, à l'aménagement de l'espace me passionne. J'ai même assisté à un congrès de Feng Shui en Italie l'année passée !

Mon lieu d'expérimentation : chez moi et chez mes proches (qui vont finir par ne plus me laisser rentrer chez eux..). Parfois j'en rêve même la nuit !

Bref, j'essaie de m'instruire sur le sujet et je fais des tests divers et variés.


Le but ?
Créer de l'harmonie et de la conviavilité pour tous les habitants de la maison et tous ceux qui y entrent. Peut-être que j'ai le sentiment, quand j'ai des phases de doute existentiel (souvent ! ) de pouvoir changer concrètement les choses (dans ma vie) à travers l'aménagement de mon intérieur...



Attention, voici le poème du jour :
Si tu fais du tri,
Tout s'éclaircit,
Quand sur ton intérieur tu agis,
Tu libères de l'énergie !
Tu changes des choses de place,
Et tu oublies ce qui te glace,
Et tu ouvres de nouveaux horizons,
Grâce à la nouvelle configuration de salon !



Et pour ceux qui sont encore là et qui s'intéressent au sujet je vous recommande le dernier livre que je viens de finir hier sur la pyschoogie de l'habitat : "Dîtes moi comment est votre maison, je vous dirai qui vous êtes" de Bénédicte Régimont.

Et vous ? Aimez-vous faire des changements dans votre intérieur ? En ressentez-vous le besoin ?


Sur ces bonnes paroles je vous souhaite une bonne soirée !


source photo : http://www.1001-jeux.com/maison-de-poupee-c-27.html


Le jeu macro n°10 !

9 commentaires :
Chers lecteurs,

J'espère que vous allez bien ce matin.

Pour démarrer la semaine, rien de tel qu'un petit jeu macro !

Je vous rappelle le principe : il faut deviner ce qui a été photographié en mode macro.



Photo n°1 : Une idée ?




Photo n°2 : Que vous inspirent ces formes ?


Bonne chance !


La réponse en images dans quelques jours....



Let's groove baby !

2 commentaires :
Chers lecteurs,

J'écoute ma radio préférée et je ne peux pas m'empêcher de partager avec vous le morceau que je viens d'entendre. Cela décolle à partir de 1'15...

Si vous avez besoin de vous réveiller ou de faire votre gym écoutez ceci !


Si vous avez un morceau qui vous met de bonne humeur et que vous voulez partagez n'hésitez pas à le mettre dans les commentaires.
Bonne soirée !

La réponse de la devinette !

2 commentaires :
Chers lecteurs,

Quel était donc cet objet mystérieux au bord de la mer ?



Il s'agit en fait d'une machine pour faire de la gymnastique en plein air !


Merci à Little Boat, Nicolas et Mr Récup pour vos propositions...



Voici le mode d'emploi pour les amateurs :

Et en voici une autre pour se muscler les jambes !



Avez-vous déjà vu des appareils similaires ailleurs ou dans des parcs ?


Je trouve que c'est une bonne idée pour faire du sport en plein air .....



Bon week-end à vous !



Retour sur la page d'accueil

Que lisez-vous en ce moment ? Première page...

2 commentaires :
Chers lecteurs,

Aujourd'hui je vous propose de partager les premières phrases des livres que vous lisez en ce moment ou de ceux que vous aimez, pour découvrir d'autres lectures...

Cela me rappelle mon bac de français (a long long time ago !), le sujet portait sur le thème : Que nous dit la première page d'un livre ?

Voici les premiers mots du roman que je lis en ce moment :

"J'ai roulé jusqu'au restaurant, je me suis garé et je suis resté un moment au volant pour réfléchir. Je n'ignorais pas que Charlène était déjà à l'intérieur et qu'elle m'attendait pour discuter. Mais de quoi ?

Je n'avais pas eu de nouvelles depuis 6 ans au moins. Pourquoi fallait-il qu'elle se manifeste maintenant, au moment où je m'étais mis au vert pour une semaine ?
Je suis descendu du 4x4 et j'ai marché vers le restaurant; derrière moi, les dernières lueurs du couchant projetaient des rayons ambrés sur le parking encore luisant de pluie. Un court orage avait tout détrempé une heure plus tôt, rendant l'air frais et transparent - presque irréel dans cette lumière évanescente. Une demi-lune venait d'apparaître"
La prophétie des Andes, James Redfield, 1993



Et vous ? A vos claviers !

Oiseau + main = sculpture

2 commentaires :
Chers lecteurs,

Voici une sculpture qui a capté mon attention lors d'une promenade à Malaga.
Réalisée par José Seguiri d'après un dessin de Rafael Pérez Estrada

La devinette de la semaine

5 commentaires :
Chers lecteurs,

Aujourd'hui, voici une devinette pour vous.

Regardez bien cette photo....

A votre avis, de quoi s'agit-il ?



Bonne chance !