Roman collectif : Le retour !

2 commentaires :
Chers lecteurs,

A une époque "lointaine" (le 23 février 2009 ! ) j'avais lancé ici la création d'un roman collectif.



Le succès avait été... limité ! Je remercie Dahlia au passage pour sa contribution à ce jeu d'écriture collectif.

Comme dirait le proverbe, qui tente rien n'a rien, alors voici une nouvelle tentative....



Le principe ?

Je commence ici une histoire et chacun de vos commentaires va alimenter la suite. C'est simple !

Le début de l'histoire :

"Aujourd'hui était un jour très particulier pour Nelly. Elle y avait pensé de nombreuses fois. Elle avait imaginé tous les détails de cette journée : les habits qu'elle porterait, la réaction des autres, le plan B...

Maintenant que l'heure aprochait, elle sentait son coeur battre un peu plus vite et les doutes envahir son esprit....

Elle vérifia que son téléphone était bien chargé, se regarda dans le miroir encore une fois. Qu'y voyait-elle ? Une femme pensive, un peu nostalgique mais déterminée.

Elle entendit le bip de son portable. Elle venait de recevoir un texto qui allait changer le cours de cette journée si bien préparée...."

A vous de jouer maintenant chers romanciers en herbe ! J'ai hâte de lire la suite...

Jeu macro n°7

3 commentaires :
Eh oui, déjà la 7ème édition du jeu macro. Sortez vos loupes !


Voici une image prise en mode macro, de quoi s'agit-il ?





Et là, vous avez une idée ?



Good luck !


Retour sur la page d'accueil

Après le cache-coeur, le cache....

2 commentaires :



Quel est cet objet (in)esthétique réalisé avec l'intérieur d'un rouleau de papier cadeau ?

Un cache-cables made in récup ! Il ne me reste plus qu'à le relooker...



Retour sur la page d'accueil

Témoignage : Nous avons construit une maison en bois

4 commentaires :
Chers lecteurs,

Après la petite maison dans la prairie, voici la maison en bois de Nanoug !

Découvrez ci-dessous l'aventure de la construction d'une maison de ce type...





1) Bonjour Nanoug, tu t’es lancée dans la construction d’une maison en bois, comment est née cette envie ?

Nous avons fait construire une première maison en briques en 1999 dans un village de campagne. Nos enfants ayant grandi, nous avons voulu être plus près de la ville et donc nous avons vendu notre première maison à laquelle nous étions pourtant très attachés.

Alors quitte à refaire une maison, on en voulait une complètement différente. Mon mari était déjà sensibilisé aux énergies nouvelles ou renouvelables et s'était déjà documenté pas mal sur toutes les "nouveautés écologiques".

Nous avions contacté un constructeur traditionnel de notre région qui nous avait été souvent recommandé et lui avions fourni les premiers plans (faits par nous) pour un devis. C'est là que nous avons appris qu'ils développaient aussi leur activité dans la "maison en bois" en travaillant avec un artisan menuisier qui lui, était depuis longtemps dans ce secteur particulier. Nous nous sommes dit "pourquoi pas ? ".

Et nous nous sommes documentés : magasines, internet, architectes, visite de maisons en bois... Et nous avons été de plus en plus emballés ... Des professionnels, en répondant à nos questions, ont fini de nous convaincre : Notre maison serait en bois....
Après plusieurs devis et projets auprès de diverses sociétés (allant de l'artisan, à la boîte spécialisée maisons en bois, en passant par l'architecte) nous avons finalement choisi la société de construction qui la première nous avait aiguillé sur cette idée : la société SCC, avec qui nous avons eu de très bonnes relations tout au long du projet.



2) Qu’est-ce que cela représente pour toi, une maison en bois ?

Pour moi, c'est une maison "cocon" , plus respectueuse de l'environnement puisque peu gourmande en énergie ( bien que nous n'ayons pas fait que des choix écologiques mais plutôt économiques, l'un ne rimant pas encore avec l'autre malheureusement !), une maison chaleureuse, qui permet aussi une déco totalement différente d'une maison "placo".

On s'y est senti tout de suite bien, comme si ce n'était pas une maison neuve mais une maison avec un vécu , une ambiance particulière de bien-être.

Comment dire? ça ne "sent" pas le "neuf" mais le bois ! Et ça change tout ! Et tous les visiteurs le disent : on s'y sent tout de suite bien , c'est chaud, c'est chaleureux, c'est différent et c'est original !





3) Qu’as-tu appris au cours de la construction de cette maison ?

J'ai surtout appris comment se fabrique et comment se monte une maison à ossature bois puisque j'étais là les deux jours de montages et que j'ai pu faire quelques films.

C'est spectaculaire : le camion arrive à 8h avec votre maison en morceaux dessus ! le soir à 18h , tout le rez de chaussé est monté.

Le lendemain soir, toute la maison , avec sa partie haute, est montée ! Pour le reste (avant : banque, permis... ) on avait déjà vécu ça pour la première maison.

Ah si ! Mon mari a aussi appris à faire le LAMBRIS ! et le PLANCHER ! Lui qui n'avait jamais fait ça, il est devenu un vrai pro !



4) Si c’était à refaire, que ferais-tu autrement ?
Euh ....???? A part un ou deux interrupteurs mal placés, je ne vois pas du tout !

5) Qu’est-ce que cela a changé dans ta vie le fait de construire cette maison ?

ça n'a pas changé fondamentalement ma vie puisque nous avions déjà fait construire , que nous n'avons pas changé de région, ni de travail mais ça nous a permis de repartir dans un nouveau projet, une nouvelle vie dans un nouveau décor qui nous plaît encore plus que le précédent (au début j'ai eu du mal à accepter de vendre ma première maison - il me fallait être sûre que la nouvelle serait encore mieux !).


Nos enfants aussi sont ravis. En plus moi, je suis à 250 mètres de mon école donc je peux y aller à pieds ou en vélo ! Encore un petit geste pour la planète ....




6) Et pour conclure le « bois test » ! :

B comme : BIO


O comme : ORIGINAL (ça l'est encore )



I comme : IDEAL


S comme : SANS REGRET !



Merci beaucoup Nanoug d'avoir partagé ton expérience avec nous ici. Je suis sûre que l'hiver dans ta nouvelle maison va être très chaleureux !

Nanoug a aussi de multiples talents artistiques que vous pouvez découvrir ici : http://nanougg.canalblog.com/







Une histoire de verres en vers...

2 commentaires :
Chers lecteurs,

Que s'est-il passé ces derniers jours pour je "délaisse" un peu le blog ? Voici la réponse en quelques vers (verres?!!), basés sur des faits réels....


Quand la fête est réussie,
Le réveil est compromis,


Tu t'amuses avec tes amis,
Tu danses et tu souris,


Un conseil tu retiendras,
C'est de ne plus mélanger champagne et Téquila,


Et quand de cette soirée, tu revoies les bonnes photos,
Cela agit aussi bien qu'un aspro !





J'espère que votre week-end s'est bien également bien passé et que vous avez mis moins de temps à vous en remettre !



PS : merci à seb pour la newsletter !




C'est parti mon ki-quiche !

8 commentaires :
Chers lecteurs,

Vous vous rappelez peut-être de mes aventures en cuisine ?

Après la pyrolise des pains au chocolat, la carbonisation d'un gâteau au micro-onde et j'en passe : il s'est produit un événement majeur dans ma vie culinaire que je dois partager avec vous aujourd'hui.

Cela s'est produit insidieusement ces derniers mois :

- Un jour, une amie m'a demandé de lui amener un gâteau au chocolat. Il faut préciser que jusqu'alors, on me demandait plutôt d'amener une bouteille lors des dîners de mes amis, jamais quelque chose de cuisiné de mes propres mains, pour des raisons évidentes de survie de la tablée...

- Un autre jour, des amis m'ont demandé la recette d'un dessert que j'ai inventé. J'entends déjà les ironiques dire que c'était pour ne surtout pas refaire le même ! Mais non, c'était sincère !

- Et enfin, hier, mon homme a cru que c'était ....... sa .... mère qui avait ait cuisiné la quiche du dîner !

Je crois que j'ai donc effectué un "saut quantique" dans l'espace temps gastronomique...

Je ne me reconnais plus... Peut-être que je suis en train de muter ? Cela m'inquiète même un peu !


Bonne journée et bon appétit !


source photo n°1: http://www.meilleurduchef.com/cgi/mdc/l/fr/boutique/produits/mfr-moule_quiche.html



Témoignage : La création d'une entreprise d'outils de collecte de dons

3 commentaires :
Chers lecteurs,


En assistant à une journée sur l'entrepreneuriat social (à la ruche) j'ai écouté Pierre-Emmanuel qui nous racontait la création de son entreprise.


Il s'agit d'un concept qui permet de faire des dons, dès quelques centimes d'euros.


Découvrez ci-dessous, le récit de cette aventure...




Bonjour Pierre-Emmanuel, vous avez créé l’entreprise sociale microDON, pouvez-nous nous expliquez de quoi il s’agit ?


MicroDON est une SSII (Société de services et d'ingénierie Informatique). Elle propose des outils innovants de collecte de micro-dons - des dons de quelques centimes à quelques euros- et travaille avec les entreprises, experts en fundraising, associations, collectivités pour construire des modèles économiques permettant de couvrir les frais des opérations de collecte.


Nous développons deux concepts originaux :


La carte microDON, une petite carte dotée d'un code-barres que vous trouvez sur un présentoir aux abords des caisses des supermarchés et qui permet de faire un don de 1, 3 ou 5 € pour une association (voir la vidéo sur http://www.microdon.org/)




L'arrondi, un procédé qui consiste à faire un don des centimes de ses relevés, bulletins (Bulletin de paie, relevé bancaire, Facture téléphonique).







2) Comment avez-vous eu l’idée de ce concept ?

J'ai découvert le concept du micro-don au Mexique où je suis parti travailler 6 mois en 2004.


Là-bas ces outils innovants sont largement répandus. A la caisse des supermarchés, vous avez la possibilité de prendre une carte de don ou d'arrondir votre panier au profit d'une oeuvre de charité.

A mon retour, j'ai étudié ces outils innovants de collecte, j'en ai découvert d'autres encore à l'étranger et je me suis lancé en adaptant le concept pour la France.





3) Quels retours avez-vous des entreprises qui font appel à vos services de dons ? Qu’est-ce que cela change au sein de ces entreprises ?

Cela dépend de l'outil.
Le principe de la carte microDON vise les points de vente des enseignes de distribution et bénéficie à des associations locales. L'organisation d'une opération de collecte dans un supermarché permet à son directeur de tisser des liens forts avec sa communauté (association, clients, municipalité,...) et l'impact image n'est pas neutre (visite du maire, article dans le bulletin municipal,...)

Pour l'arrondi, les entreprises qui mettent en place ce type d'outils ont également un retour image auprès de leurs parties prenantes.


4) Comment faire pour mettre un place un système de «microDON» dans son entreprise ?

Si vous travaillez dans une enseigne de distribution dans un supermarché, il suffit de nous contacter sur http://www.microdon.org/ pour mettre en place une opération de carte microDON.

Pour l'arrondi, si votre entreprise a comme prestataire de paie ADP-GSI, le leader de l'externalisation de paie en France il est possible de mettre en place l'arrondi solidaire : une contribution volontaire des salariés sur leurs bulletins de salaire. Renseignez vous auprès de votre département RH.



5) Depuis la création de cette entreprise, de quoi êtes-vous le plus fier ?

De l'équipe que j'ai réussi à fédérer autour de moi, une équipe sur-motivée et qui partage les même valeurs que moi et également de la sensibilité particulière qu'ont les gens quand ils entendent notre histoire et de leur enthousiasme à vouloir échanger avec nous sur le sujet... C'est très motivant !



6) Imaginez qu’un bon génie vous offre 3 choses, qu’aimeriez-vous recevoir ?
- Un coup de téléphone d'un grand dirigeant d'une enseigne de distribution pour me dire : "mettons en place l'arrondi à la caisse"
- Le support de politiques ou d'organismes para-politiques ou onusiens pour déployer ces outils à grande échelle
- Le oui de chaque personne qui se verrait proposer un de nos outils de collecte ;-)




7) A qui aimeriez-vous dire merci depuis que vous avez lancé ce projet ?

Bien sûr à mon entourage et à l'équipe microDON, mais surtout à Marie-Noelle Lefebvre, la directrice de l'intermarché de Buc dans les yvelines avec qui j'ai fait mon pilote en 2007 et qui me soutient dès le début.



Merci beaucoup à Pierre-Emmanuel pour ce témoignage et bonne route pour la suite de l'aventure microDON !

http://www.microdon.org/






Sources photos, merci à :
Mexique : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Guanajuato,_Mexico.jpg
Lampe :
http://www.unicarts.com/archives-f83/special-sotw-second-step-15-juillet-t6158.htm

La réponse en image à la devinette...

3 commentaires :
Chers lecteurs,

Voici la réponse en image de la devinette !

Il s'agissait en fait d'un FUROSHIKI !

C'est une technique japonaise pour réaliser des sacs à partir d'un carré de tissu.


Bon j'avoue ce n'était pas facile du tout, même quasi impossible !!!

Merci beaucoup à Laurence et à Kikiou pour vos réponses bien tentées !






J'ai découvert cette technique ici et pour en savoir plus sur le sujet vous pouvez aussi cliquer !

Les solutions en images du jeu macro

Aucun commentaire :
Chers lecteurs,
Voici les réponses en images au dernier jeu macro.


Il s'agit ici d'un tuyau d'arrosage...



Et là, d'une fermeture éclair !


Bravo à Kikiou et Little Boat pour les bonnes réponses !

A bientôt pour d'autres aventures macro-cosmiques !

Une nouvelle devinette...

7 commentaires :
Chers lecteurs,

Voici une nouvelle devinette pour vous...

Vous allez pouvoir faire travailler vos neurones (oui une fois de temps en temps c'est autorisé ! ).


Qu'est-ce qui :

Commence par un F, termine par un I , permet de transporter un tas de choses et qui mesure 1,05 mètre ?

Voici un indice pour vous....



Bonne chance !


Vous aurez bientôt la réponse en vidéo...




Témoignage : Je fais partie du réseau WiserEarth

4 commentaires :
Chers lecteurs,

J'ai rencontré récemment Camilla qui faisait une présentation sur les réseaux sociaux dans un lieu nommé la ruche.

Elle nous raconte ici la naissance et la vocation du réseau WiserEarth auquel elle appartient.

Merci beaucoup Camilla, pour ce témoignage.

Bonne lecture... (Si vous cliquez sur les images elles vous conduiront sur les thèmes abordés).





1) Bonjour Camilla, tu fais partie de WiserEarth, peux-tu nous expliquer ce dont il s’agit ?

Oui, bien sûr. WiserEarth est à la fois un réseau et un forum d'échange pour les centaines de milliers d'organisations non-gouvernementales, d'entreprises et d'individus qui travaillent à la sauvegarde de l'environnement et la lutte contre les inégalités.

WiserEarth a pour objectif d'aider ces organisations et individus à se connecter, à partager leurs ressources et à construire des alliances. Comme sur Wikipedia, le site est créé, édité et géré par la communauté de ses membres.


2) Depuis combien de temps WiserEarth existe ? Qui sont ces fondateurs ?

Cela fait 2 ans et demi que le site existe. Il a été lancé le Jour de la Terre, en Avril 2007.

La vision de WiserEarth vient d’un auteur et un écologiste très célèbre aux Etats-Unis qui s’appelle Paul Hawken.

Il a pris conscience de la nécessité de créer une cartographie du mouvement en faisant des recherches pour son dernier livre, Blessed Unrest (Agitation providentielle), Comment le plus grand Mouvement mondial a pris forme et pourquoi personne ne s’en est rendu compte.

Pour son financement, le site est soutenu par plusieurs fondations telles que : Betsy Gordon Foundation, The Christensen Fund, Garfield Foundation, Panta Rhea Foundation


3) Comment as-tu eu l’idée d’intégrer cette communauté ?

Comme Paul Hawken évoque dans son livre, Blessed Unrest, un mouvement est en train de naître dans le monde entier. Ce mouvement gravit les échelons de notre société et il prend à bras-le-corps les enjeux auxquels nous sommes confrontés : la restauration écologique de la Terre, les droits de la personne humaine, la pauvreté et les droits des peuples indigènes.



Paul constate que ce mouvement est peut-être le plus important de l'histoire ; des centaines de milliers d'organisations et de personnes issues de la société civile qui ré-inventent le monde pour le rendre meilleur, pour nous et nos enfants. Pourtant, bien que ces groupes travaillent sur des thèmes communs, ils souffrent encore du manque d'une conscience collective, d'efforts de duplication et de la faiblesse de leurs réseaux de communication.

En créant WiserEarth, nous cherchons à développer un site de communication capable d'interconnecter et d'aider ce mouvement à avancer ensemble vers le développement durable.


4) Qu’est-ce que cela t’apporte ?

Pour moi, ce projet apporte un nouveau regard sur le monde. Un regard optimiste.

Ceci est important car nous devons faire face aux prévisions pessimistes presque tous les jours (ce qui pourrait nous rendre immobile face à un sentiment d’impuissance).

Pourtant, après avoir lu quelques pages des 110 000 organisations sur le répertoire de WiserEarth ou après avoir parcouru quelques profils des 30 000 personnes qui se sont inscrites sur le site, et je sais qu’il y a des millions de personnes qui travaillent partout dans le monde et qui apportent des solutions à tous les enjeux auxquels nous sommes confrontés, et que moi aussi il faut que je fasse quelque chose pour faire avancer des choses.


5) Si l’on veut aider WiserEarth aujourd’hui, que peut-on faire ?

C’est facile de participer avec et d’aider le réseau de WiserEarth qui est à but non lucratif (et sans publicité).

Tout d’abord, créez un profil. Une fois que vous êtes enregistrés, vous pouvez faire des recherches pour des associations, des personnes ou des groupes qui s’adressent aux thèmes qui vous intéressent (soit en France, soit à l’étranger).

N’hésitez pas à devenir membre des groupes ou à envoyer des messages pour se connecter avec d’autres personnes qui partagent les mêmes valeurs que vous. Vous pouvez aussi partager vos événements, vos ressources utiles, des bonnes pratiques ou découvrir celles des autres.

Pour l’instant vous allez voir que les informations sont toujours en anglais. Je travaille avec un groupe de traducteurs bénévoles en France qui m’aide à traduire le site afin de lancer en français l’année prochaine. Si vous aimeriez nous aider avec ces traductions, n’hésitez pas à me contacter (camilla at wiserearth.org). Si vous êtes sur Paris, je vous invite aussi à devenir membre de notre groupe WiserEarth Paris.
http://www.wiserearth.org/group/Paris


6) Comment imagines-tu WiserEarth dans quelques années ?

Un espace communautaire qui démontre que cette citation est bien vraie:
"It is possible that the next Buddha will not take the form of an individual. The next Buddha may take the form of a community – a community practicing understanding and loving kindness, a community practicing mindful living. This may be the most important thing we can do for the survival of the earth."
Thich Nhat Hanh, Buddhist teacher


"Il est possible que le prochain Buddha ne soit pas un individu. Le prochain Buddha pourrait être une communauté - une communauté qui met en pratique la compréhension des autres ainsi que l’amour et la gentillesse affectueuse, une communauté qui met en pratique une vie réfléchie. Ceci est peut-être l’acte le plus important que nous pouvons faire pour la survie de la terre."
Thich Nhat Hanh, Buddhist teacher

http://www.wiserearth.org/


Merci beaucoup Camilla, et avis aux traducteurs motivés !





Source photo : http://www.spiritualnow.com/articles/44/1/Thich-Nhat-Hahn-Poetry-Collection/Page1.html

M comme Mardi, I comme Innovation

Aucun commentaire :
Chers lecteurs,

Découvrez les mardis de l'innovation au CNAM, des conférences de qualité et gratuites.

Un bon prétexte pour progammer une virée parisienne ?

http://www.mardis-innovation.fr/





Voici un (bref ) aperçu du programme :
Mardi 13 octobre 2009 : Qu’est-ce qu’une culture de l’innovation ? et comment la diffuser ?

Mardi 3 novembre 2009 : L’imagination et l’inspiration à la source de l’innovation

Mardi 10 novembre 2009 : Le rôle fondamental des artistes dans l’innovation



Le jeu macro revient pour vous !

10 commentaires :
Chers lecteurs,

Je sais que vous êtes nombreux (1 ou 2?!) à attendre avec impatience la nouvelle édition du jeu macro.






Alors, la voici ! Sortez vos loupes et regardez bien ces 2 images qui sont des objets pris en mode macro. A vous de deviner de quoi il s'agit...



Photo n°1 : que vous inspire cette belle couleur ?




Photo n°2 : une idée ?


A vous de jouer ! Notez vos réponses dans les commentaires !


Et voici en retard les solutions en image du dernier jeu macro : gagnante Diana!!









Retour sur la page d'accueil

Un nouveau concept de lampe...

Aucun commentaire :
Chers lecteurs,

Depuis que je participe au blog Recyclage et Compagnie, je suis inspirée pour créer des objets en tout genre.



Dernier projet en date : le relooking d'une lampe ( je me prends pour Valérie Damidot que je salue si par le plus grand des hasards de la toile elle lit ce message ! ).






Tout allait bien jusqu'au moment de l'allumer...


Si votre lampe est comme la mienne : plus belle éteinte qu'allumée, dîtes-vous que vous faîtes un geste pour la planète !

C'est un nouveau concept de lampe écologique!!!

Les instructions en détails (vous êtes sûrs?!!) c'est ici .



Et si vous voulez voir une lampe réalisée à partir de matériaux de récupération, aussi jolie en position ON que OFF, regardez celle-ci conçue par Monsieur Récup'!








Pour encourager ce nouveau blog c'est par là : http://monsieurecup.blogspot.com/




Bonne journée !