Après les 1001 Nuits, les 1001 Tris !

Source photo : ici
Chers lecteurs,

Attention, le sujet de cet article est le tri et ses vertus...
Il est encore temps de cliquer plus vite que votre ombre pour vous échapper vers un sujet plus intéressant, je ne vous en voudrai pas !

Après la procrastination, je vous présente aujourd'hui un nouveau concept, la procras-TRI-nation. C'est pire que la procrastination.... En fait, c'est remettre à plus tard le tri que l'on vient de commencer !



Quand j'ai rédigé les premières lignes de cet article, il y a une semaine, j'avais commencé à ranger quelques affaires, et sans l'avoir prévu, je suis entrée dans une phase maniaque de tri. Très productive d'ailleurs !
C'est ainsi que rapidement, un amoncellement de sacs divers s'est retrouvé dans mon entrée telle une installation d'art contemporain.  Sauf qu'il me restait encore la dernière ligne droite : le tri du tri ! C'est à dire décider ce que l'on donne, jette, range à la cave....

Rassurez-vous, je suis allée jusqu'au jusqu'au bout de mon rangement, mais non sans mal !

Après vous avoir raconté cet épisode "passionnant" de ma vie, je voulais partager avec vous quelques idées à propos du tri. Tout à coup je me demande si mon cas est grave ?! Allez je me lance :

  • Notre maison et la façon dont nous l'occupons reflètent ce qui se passe à l’intérieur de nous

  • Trier fait du bien pour de multiples raisons : 


    • Cela permet de remettre de l'ordre et d'y voir plus clair
    • Cela peut défouler quand c'est un gros tri 
    • On se sent mieux une fois qu'on l'a fait !
  • Cela permet de se poser des questions-clés : 
    • Qu'est-ce qui est important, utile pour moi en ce moment? 
    • Qu'est-ce qui appartient au passé et que je ne veux plus voir ? 
    • Qu'est-ce qui pourrait me servir un jour ? 
    • Quelles sont mes priorités aujourd'hui ?

  • Trier permet de faire de la place autour de soi et en soi

  • Cela permet de faire entrer de nouvelles choses dans sa maison et sa vie

  • C'est une façon de passer à une autre étape (trier des photos, des objets suite à une rupture par exemple ou des habits qui ne correspondent plus à ce que nous sommes aujourd'hui)

En fait, le plus dur c'est de s'y mettre ! Et ensuite, d'aller jusqu'au bout !
Mais le jeu en vaut la chandelle, et de vrais bénéfices se ressentent. Parfois j'ai l'impression que c'est un éternel recommencement, mais je me dis, que tant qu'il y a du tri, il y a de la vie ! Ohlala, ça déraille !

Bon je vais arrêter là sur le sujet (même si j'aurais envie de continuer !) avant d'assommer définitivement les plus courageux d'entre vous !

Dites-moi, est-ce pour certains d'entre vous le tri c'est aussi un sujet ?
Avez-vous des trucs pour ne pas vous laisser envahir ?
Vous ferez une bonne action en partageant votre vécu sur ce thème, je me sentirai moins seule !


Sur ces bonnes paroles, je vous souhaite un très bon week-end !

PS : voici des livres qui peuvent vous inspirer sur le sujet :

Dominique Loreau : L'art de l'essentiel
http://partimonkiki2.blogspot.fr/2010/07/ne-gaspille-pas-ton-energie-mets-la-en.html

Bénédicte Régimont : Dîtes-moi comment est votre maison, je vous dirai qui vous êtes
http://partimonkiki2.blogspot.fr/2010/03/encore-un-livre.html



Et un livre qui permet de se lancer dans ses projets 
(comme trier sa cave par exemple !)
Robert Maurer : Un petit pas peut changer votre vie

6 commentaires :

  1. Le tri, c'est un grand sujet de discussion. Avec mon homme, on n'est pas toujours d'accord sur ce qui doit être gardé et ce qui ne doit pas l'être (et sur ce dernier point, se pose encore la question de se qu'on doit jeter et ce que l'on peut donner). On a une "routine" pour tout ce qui est paperasse. On range dans des classeurs pour retrouver facilement contrats, factures, relevés, etc...... Pour ce qui est du reste, lui n'hésite pas trop à se débarrasser de ce qu'il trouve inutile alors que moi, je pense toujours que quelque chose peut resservir, ou alors, c'est le côté sentimental qui joue parfois (j'ai du mal à me débarrasser de quelque chose, même si je ne l'aime pas, juste parce-que c'est quelqu'un que j'apprécie qui me l'a donné; mais je tiens ce côté "je garde tout" de mes parents...). Alors je passe par une phase "hors de ma vue" qui me permet de me détacher de cette chose pour pouvoir alors plus facilement ensuite m'en séparer. Mais je te comprends tout à fait Una Idea, Et c'est vrai qu'on se sent tellement mieux après avoir fait du tri....

    RépondreSupprimer
  2. Merci Linette pour ton témoignage :)
    C'est vrai, moi aussi j'ai l'impression que les hommes sont moins "sentimentaux" que nous face aux objets.
    J'aime bien le nom que tu as trouvé "la phase hors de ma vue" ! Moi j'appelle ça "séjour à la cave".

    Gros bisous et bon week-end à toi !

    RépondreSupprimer
  3. Je suis une fan du tri Una Idea!
    D'ailleurs à ce sujet, j'ai beaucoup aimé le livre de Dominique Loreau. J'aime trier et faire de l'espace. Parce que vivre dans un endroit clair et rangé me libère aussi l'esprit.
    Quand je suis rentrée d'Irlande et que je me suis retrouvée chez mes parents, la première chose que j'ai faite, c'est ranger les placards, donner, trier les photos. J'ai viré aussi beaucoup de choses qui ne servaient plus à rien, des magazines que je n'avais pas lu depuis des années, des cours de collège qui ne servaient à rien. J'ai descendu des dizaines de sacs poubelles.
    Ca m'a beaucoup aidé dans cette période éprouvante de ma vie.

    Grosses bises et très belle soirée à toi, en espérant que vous avez tous passez un bon weekend de Pâques!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie de partager ton expérience et comment le fait de trier t'as été utile dans une période difficile de ta vie.
      Tout comme toi, l'ordre me permet d'y voir plus clair ;)
      Grosses bises à toi aussi !

      Supprimer
  4. Félicitations pour cette action, qui comme tu le dis, fait tellement de bien. Cela permet de focusser sur l'e-ssen-tiel, ce qui dépasse un simple tri matériel : c'est justement pour cela que cela fait tant de bien. Et puis le chi / l'énergie recircule, de nouvelles ondes prennent place, toutes neuves, toutes légères, qui nous correspondent mieux. C'est comme aérer en grand toutes fenêtres azimut après un grand ménage de printemps : c'est délicieux de sentir cela ! A chaque fois que je fais l'un ou l'autre (du tri ou un grand ménage), je me sens mieux et savoure les goods vibes. Mais c'est vrai qu'il faut dépasser le côté "y'en a partout, je commence par quoi ??" et penser à l'objectif final pour se motiver !!! Il faut commencer par ce qui est évident.... la technique des petits pas est top pour ça :-) Vive le printemps, hein ?!



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Myrtille ! Merci pour ton commentaire !
      J'adore ton image de "nouvelles ondes toutes neuves et légères". Je vais la garder en tête, ça me parle bien ;)
      Gros gros bisous amiga !

      Supprimer

Merci pour votre commentaire qui donne vie et inspiration à ce blog.

Bonne journée et à bientôt pour de nouvelles aventures !