Une expérience culinaire "inédite"...

Bonjour chers lecteurs,

Comme vous le savez peut-être déjà, j'ai vécu plusieurs expériences culinaires amusantes ces dernières années.Cela faisait pourtant quelques mois que le calme régnait en cuisine.... Mais chassez le naturel, il revient au galop !

Contexte :
J'étais en train de préparer avec ma fille un gâteau pour l'école pour fêter son anniversaire avec sa classe le lendemain matin. J'ai acheté des préparations au chocolat et nous avons suivi les instructions...

Jusqu'ici tout allait bien. J'ai versé le tout dans un très grand plat et mis au four. Au début, joli gonflage du gâteau qui prend une belle couleur chocolat...Cependant, quelques minutes plus tard, la transmutation métaphysique cellulaire a eu lieu... Le gâteau s'est transformé en... VOLCAN !

La preuve en image :





Réactions  : 
Au secours ! Que vais-je faire ? Ce gâteau est foutu ! 
Je suis une mère indigne qui n'a pas su préparer un gâteau pour la classe !
Pourquoi je n'ai pas acheté un gâteau tout prêt ? Il est trop tard pour aller au supermarché maintenant !
Vite prenons ça en photo pour le blog !

Intervention : 
J'ai eu un petit moment de panique et après quelques secondes, le chirurgien caché en moi et l'esprit de la "sainte bidouille" que j'ai invoqué, ont repris le dessus. J'ai mis des gants et opéré" le patient" en appuyant sur le dessus du gâteau avec mes mains pour faire tomber l'excédent de pâte dans un plat mis en dessous.

Et après  j'ai remélangé  le tout, qui était composé de pâte cuite et de pâte crue pour homogénéiser ce qui restait du gâteau à ce stade-là. J'ai nommé cette technique culinaire improvisée la "crumblelisation de la dernière chance" !

Et là j'ai compris tout le sens de ce qui était inscrit sur l'emballage : "des gâteaux bien gonflés grâce à notre levure chimique..." Très gonflés en effet !

Mais regardez le résultat final : 

La "crumblelisation" a fonctionné et l'honneur fut sauf le lendemain matin. Et le gâteau a été entièrement mangé !

Donc après la cuisine moléculaire, voici un nouveau concept : la cuisine "volcano-crumblelisée".
Avis aux amateurs de sensations fortes :)

Bonne journée à vous !

PS : cela vous est-il déjà arrivé ?

Découvrez d'autres aventures culinaires : 
http://partimonkiki2.blogspot.com/2009/12/je-me-prends-pour-captaine-kirk.html

3 commentaires :

  1. J'avoue que mes gâteaux n'ont jamais débordé à ce point-là!
    En revanche, une fois j'ai voulu faire cuire au four une pizza que j'avais préparée moi-même et congelée.
    J'ai voulu faire comme pour les pizzas industrielles congelées, qu'on met directement sur la grille du four. Sauf que la mienne, en décongelant, s'est mise à couler dans le four, à travers la grille. Bah oui, je n'avais pas pensé que les pizzas industrielles étaient certainement précuites....

    RépondreSupprimer
  2. il m'arrive souvent des tas de problèmes de ce genre! Ca me fait du bien de vous lire : je me sens moins seule!! :-D
    Bravo ! Vs avez réussi tout de même un beau gateau!! :-)

    RépondreSupprimer
  3. Chères Linette et Dominam, je vois qu'on fait partie du même club culinaire !

    Linette je visualise bien l'effet pizza et je compatis !

    Bonne journée à vous !

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire qui donne vie et inspiration à ce blog.

Bonne journée et à bientôt pour de nouvelles aventures !