J'ai appris à débrancher le wifi

Aujourd'hui je vous raconte ma mutation "biolistique".

C'est venu insidieusement…

Le facteur déclenchant ?
Sûrement la venue d'un enfant : bien manger pendant la grossesse, bien nourrir ce petit animal en croissance...



Le facteur aggravant ?
L'année dernière j'ai organisé une conférence sur le développement durable.



Les symptômes de la "biolitisation »

- Chercher le logo AB (Agriculture Biologique) sur les ingrédients
- Lire attentivement les étiquettes des produits de beauté
- Prononcer au moins 5 fois par semaine les mots paraben, phénoxyéthanol et prêcher la bonne parole autour de soi tel un prédicateur enthousiaste
- Essayer les méthodes de lavage alternatives et offrir des boules de lavage à sa famille

Résultat ?
J'en suis-je arrivée un jour à débrancher le Wifi tous les soirs ! Mon homme regrette encore de m'avoir montré comment le faire...

Oui je sais... C'est grave! Surtout pour ceux qui vivent avec moi et qui testent les steaks de tofu et les compotes au quinoa...


Rassurez-vous, je vis "encore dans le pêché" : je prends l'avion, je mange du sushi....

Tiens et si je faisais un potager dans mon jardin?

Ah j'entends encore des rires...

1 commentaire :

  1. Wifi coupé + steak de tofu et compotes au Quinoa ?

    Y'en a qui ont craqué pour moins que ça.

    Faut-il que je l'aime, quand même

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire qui donne vie et inspiration à ce blog.

Bonne journée et à bientôt pour de nouvelles aventures !