Livre : le charme discret de l'intestin de Giulia Enders

Bonjour chers lecteurs !

Avez-vous entendu parler de ce livre : Le charme discret de l'intestin ?

A première vue cela ne donne peut-être pas très envie, mais en fait c'est un livre passionnant et sympathique à lire !

Giulia Enders, est une étudiante allemande en gastroentérologie. Elle nous raconte avec beaucoup d'humour et de simplicité comment fonctionne notre système digestif et partage avec nous les dernières découvertes en la matière. Sa soeur Jill, a illustré le livre.

J'ai notamment mieux compris comment notre flore intestinale influence notre humeur. J'ai aussi découvert la singularité et l'importance de nos bactéries intestinales. Bon si à l'instant je devais vous raconter les chapitres en détail, j'aurais du mal, mais cela m'a bien ouvert l'esprit (et l'appétit !) sur le sujet.
Giulia et sa sœur Jill

Voici quelques passages qui m'ont marquée. Parfois c'est presque philosophique !

"La bouche n'est que le vestibule qui s'ouvre sur un monde 
où l'être humain fait sien ce qui était autre"
p.46

"Vomir n'est jamais une punition que nous inflige notre ventre !
Au contraire, c'est plutôt le signe que notre cerveau
et notre appareil digestif se donnent à fond pour nous."
p.139


"L'ascidie est un animal (marin) sessile, elle vit fixée sur un support. 
Une fois qu'elle est installée, elle reste là où elle est quoi qu'l arrive. La première chose que fait l'ascidie quand elle a trouvé l'endroit de ses rêves, c'est qu'elle mange son cerveau. 
Ben oui, pourquoi pas ? (.....)
Sa thèse (Daniel Wolpert) est la suivante : la seule et unique raison d'être d'un cerveau, c'est le mouvement. A première vue ça peut paraître tellement banal qu'on a envie de protester. A moins que ce qui nous paraît banal ne le soit pas tant que ça."

p.159


Rencontrez Giulia Anders dans cette petite vidéo :



Et voici comment tout a commencé. C'est très drôle !



"Nous pouvons désormais formuler cette hypothèse : 
tout comme nous sommes influencés par le grand monde dans lequel nous vivions, 
le petit monde qui vit en nous nous influence aussi. 
Et ce qui rend les choses encore plus passionnantes, 
c'est que ce petit monde n'est pas le même chez chacun d'entre nous" 
p.202


4 commentaires :

  1. Je me suis toujours demandé ce qui se cachait derrière ce nom barbare... Merci de nous dévoiler les bienfaits de ce livre. Comprendre comment tout fonctionne, ça me tente. Je trouve que ça aide aussi à mieux agir et à mieux comprendre les messages de notre corps.

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Marie,
    Merci pour ton message.
    C'est exactement le message du livre!
    Il y a d'ailleurs une phrase qui dit, "je ressens, donc je pense, donc je suis !"
    Grosses bises :)

    RépondreSupprimer
  3. Mon mari l'a lu mais moi, pas encore....Mais c'est sur ma liste ;-)
    Je viens tout juste de lire "La magie du rangement" dont tu avais déjà parlé et en ce moment, je suis dans une grande vague de tri (contrairement à la méthode KonMari, je ne vais pas tout faire d'un coup....).

    Bises!

    RépondreSupprimer
  4. Coucou Linette !

    Ah le tri, super ! C'est vrai que la méthode de KonMari est un peu radicale ;)
    Je te souhaite un bon tri et que cela libère de l'énergie nouvelle et de la place pour tes projets les plus chers :)
    Moi aussi j'ai ma cave qui me fait de l’œil pour que je la trie, mais je n'ai pas encore franchi le pas !
    Tu verras le charme discret de l'intestin c'est amusant quand tu en auras l'occasion.

    Gros bisous Linette et bon tri !

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire qui donne vie et inspiration à ce blog.

Bonne journée et à bientôt pour de nouvelles aventures !