Tout savoir sur la sophrologie ! Rencontre avec Sabine Pernet

Bonjour Chers lecteurs !

Un sujet "bien-être" en attirant un autre, aujourd'hui c'est la sophrologie qui est à l'honneur. Je vous invite à rencontrer Sabine Pernet, Sophrologue, qui nous éclaire sur cette pratique que peut-être certains d'entre vous ont déjà expérimentée. 
Bonne découverte !

Bonjour Sabine, pouvez-vous nous parler un peu de vous ?
Bonjour, je suis sophrologue praticienne. Je travaille sur de très nombreux sujets mais mes domaines d’expertise sont la gestion du stress et l’accompagnement du deuil.

Pour les novices, comment expliquer ce qu'est la Sophrologie ?  A qui cela s'adresse ? Comment se déroule une séance ?
Trois grandes questions ! Je vais essayer d’y répondre sans trop vous noyer dans les détails.

Mise au point en 1960 par le neuropsychiatre Alfonso Caycedo, la sophrologie est  totalement indépendante de tout courant spirituel ou religieux. Technique de relaxation, elle se base sur des exercices de respiration et de gestion de la pensée. Son seul objectif est d’assurer une détente physique et psychique propice à la gestion du stress, à l’amélioration de la concentration, de la mémoire ou de la créativité.

En pratique, la sophrologie s’adresse à toutes et tous. Elle est utilisée depuis l’école, comme technique de relaxation à partir de 7 ans, jusqu’à l’accompagnement en fin de vie.

La sophrologie est utilisée par de nombreux sportifs de haut niveau, dont nos équipes des JO de Londres ou Sotchi, ou par les troupes d’élite, y compris celles de l’armée française.

Dans le domaine médical, elle est proposée comme outil de gestion de la douleur et soin d’accompagnement par l’Institut National du Cancer depuis 2007.
Pour ma part, je travaille avec les particuliers en cabinet, mais aussi en entreprise et en association, ce qui me permet d’adresser de nombreux domaines.

Une séance de sophrologie dure entre 45 min et 1 h 15. Elle s’articule autour de 3 temps forts qui sont :

Une phase de dialogue durant laquelle le sophrologue va vous écouter pour déterminer votre réceptivité, identifier vos besoins et vos objectifs. Cette phase est vraiment essentielle et fait toute la différence avec un programme enregistré ou une vidéo, car le sophrologue va pouvoir s’adapter à vous, à vos particularités pour mieux répondre à vos attentes au travers d’une approche de l’individu dans sa globalité, corps et esprit.


Une phase de « mise en mouvements ». Généralement effectuée debout ou assise, la phase de mise en mouvement se base sur des exercices simples et concrets, réalisés de façon totalement consciente, durant lesquels vous serez toujours libres d’adapter les propositions en fonction de vos contraintes ou décisions personnelles. Vous alternerez ou combinerez des exercices qui permettent un travail sur la posture, la décontraction musculaire et la respiration, facilitant ainsi les exercices de concentration et de visualisation d’image positive.

Une phase de « retour à la normale » à l’issue de laquelle vous pourrez exprimer votre ressenti, vos impressions, vos questions auxquelles le sophrologue répondra sans aucun jugement ni interprétation. Tout comme la première phase était un sas entre votre vie quotidienne et le temps de votre séance, cette phase joue le rôle de sas de sortie.

Qu'est-ce qui vous a conduite à être sophrologue ?
J’ai décidé de devenir sophrologue après avoir moi-même expérimenté ces techniques, à titre personnel, mais l’élément déclencheur est lié mon parcours dans le milieu médical. J’ai vu le bien que la sophrologie procurait aux patients en souffrance physique ou morale. J’ai pris cette voie, car j’avais besoin de me consacrer à quelque chose qui avait du sens pour moi.


Qu'est-ce qui vous plaît particulièrement dans votre métier ?
Tout ! Le contact, l’ouverture, l’écoute, le fait de donner autant que de recevoir… c’est un métier passionnant.
Que je travaille avec des enfants ou avec des adultes, chaque rendez-vous, chaque séance de groupe est une rencontre enrichissante d’un point de vue humain. Aider l’autre à se reconstruire ou à se dépasser est formidable.

Pouvez-vous nous donner des conseils pour choisir un bon sophrologue ?
« LA » question qui fâche ! Qu’est-ce qu’un « bon » sophrologue et qui peut décider de la qualité de l’autre ?
Je crois qu’un bon sophrologue est celui avec qui vous vous sentirez en confiance et qui vous apportera de l’aide en vous montrant comment vous pouvez, si vous le voulez et si vous en faites l’effort, progresser.
Ceci étant, la profession n’étant pas encore, et à notre plus grand regret, réglementée. On trouve de tout.

En dehors de l’Académie Internationale de Sophrologie Caycédienne dirigée par la fille du Dr Caycedo, on retrouve aujourd’hui différents cursus de formation. Certains sont proposés au sein de groupement d’écoles, comme la FEPS, ou d’établissements connus comme l’institut de formation à la sophrologie. Certaines de ces écoles délivrent des formations inscrites au registre national des certifications professionnelles. Sans être un gage absolu de qualité, cela peut conforter le choix.

De même, deux syndicats importants fédèrent la profession : le syndicat des sophrologues professionnels (SSP) et la chambre syndicale de la sophrologie. Ces syndicats proposent des annuaires de leurs membres pour vous aider à choisir.

Il faut savoir que seul le SSP impose  à ses membres un code de déontologie (http://www.syndicat-sophrologues.fr/organisation-sophrologie/deontologie-syndicat/)  et des règles strictes sur la formation à ses membres : interdiction des formations à distance, obligation d’un minimum de 300 h de formation alliant théorie et pratique…


Et maintenant, le SOPHROLOGIE test ! A compléter comme vous le souhaitez :
S comme.... Souffle ! l’une des bases de la vie et de la relaxation
O comme... Ouverture à soi
P comme... Paix de l’esprit, celle qui repose et apporte le bonheur
H comme....Humaniste, ce qui caractérise ma démarche.
R comme....Respiration, qui va de pair avec le souffle et le silence.
O comme....Ouverture aux autres
L comme.... Liberté de dépasser ses limites et celles que l’on vous fixe.
O comme.... Obligations que l’on apprend à oublier pour devenir soi.
G comme.... Geste. Juste, il libère, dépasse et fait avancer.
I comme.... Imagination, innovation
E comme.... Énergie retrouvée et renouvelée

Avez-vous envie d'ajouter quelque chose ?
Il est très difficile de parler de la sophrologie, de mettre des mots sur des sensations et des choses qui se vivent. Le meilleur moyen de découvrir est d’essayer, de vivre l’expérience.

Pour en savoir plus : 
Le blog de Sabine Pernet : http://www.relaxationdynamique.fr
Contact : 06 18 56 76 98 ou contact@relaxationdynamique.fr

Chère Sabine,

Je vous remercie beaucoup de nous avoir expliqué si clairement ce qu'est la Sophrologie ! 
Je vous souhaite des projets enrichissants pour la suite :)

3 commentaires :

  1. J'ai testé la sophrologie en étant enceinte et je peux dire que ça m'a beaucoup aidé à appréhender l'accouchement mais aussi à gérer ma douleur psychologique.
    C'est intéressant d'en lire plus sur le sujet. J'aime beaucoup les mots choisis par Sabine.
    Merci à vous deux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton témoignage Marie :)

      Supprimer
  2. Merci, Sabine, pour cette définition de la sophrologie, que je trouve très pertinente et accessible.

    Anne (en formation depuis 1 an à l'Institut de Sophrologie de Rennes)

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire qui donne vie et inspiration à ce blog.

Bonne journée et à bientôt pour de nouvelles aventures !