Un petit jeu d'écriture au programme !

Chers lecteurs,

Tout d'un coup, une pensée traverse mon esprit : "tiens ça fait longtemps que nous n'avons pas fait un petit jeu d'écriture ?". Eh bien allons-y !

Voici la règle du jeu : il s'agit de faire un petit récit en utilisant les 7 mots ci-dessous, dans l'ordre que vous souhaitez :

BIGOUDIS
ECUREUIL
PARADOXE
MIROIR
PARACHUTE
ENVIE
ATMOSPHERE


Notez vos histoires dans les commentaires.

A vos claviers et que les muses soient à vos côtés !

PS : Si vous avez un blog, et que vous publiez votre récit dessus également n'hésitez pas à mettre un lien vers votre article

11 commentaires :

  1. Un écureuil en bigoudis se regardait dans le miroir. J'ai envie de me mettre au parachute, pensait-il, histoire d'observer l'atmosphère de plus près. n'est-ce pas un paradoxe pour un animal comme moi de vouloir voler ?

    RépondreSupprimer
  2. Madame Écureuil aux cheveux frisottés,s'était amourachée,(quel paradoxe que les contraires s'attirent),d'un beau mâle au pelage bien lisse....
    Chaque fois que celui-ci voyait sa douce moitié dans le miroir sortir ses bigoudis,l'atmosphère tournait au drame...
    Il n'avait qu'une envie,de peur d'être BOUCLÉ,
    enfiler son parachute et très vite changer d'air.

    RépondreSupprimer
  3. A anonyme et Claire Fo, chacun dans votre style, merci pour vos récits!!

    RépondreSupprimer
  4. L'atmosphète tendue de ce début de week-end me mettait dans tous mes états...et en plus, j'étais en retard!! J'otais mes bigoudis à la hâte en m'arrachant les cheveux, un coup de brosse, un passage devant le miroir pour approbation: j'avais ma tête des mauvais jours et pas envie d'y aller à ce repas de famille... mais pas envie du tout!!Comme dit le proverbe «on ne choisit pas sa famille » ...
    En passant la porte, le soleil me réchauffa : quel gachis ...un si beau temps!Une journée magnifique au milieu de ce mois de novembre pluvieux et glacial. Un éclair transperça mon esprit, un paradoxe.
    Le sourire aux lèvres, je fis demi-tour, posa mon sac à main dans l'entrée, ota mes escarpins et mon manteau gris perle. C'était une belle journée pour filer au club , sauter en parachute ou aller au parc nourrir les écureuils. Au diable ce maudit repas!

    RépondreSupprimer
  5. coucou Oujette ! on sent qu'il y a du vécu pour les repas de famille. Merci pour ton récit !

    RépondreSupprimer
  6. Coucou Una Ideas, désolé je ne vais pas pouvoir faire ton jeu que je trouve génial pourtant. Je n'ai toujours pas fini ton cadeau, car c'est toi qui à gagner à mon concours. Bon d'accord ne t'attend pas à un gros cadeau. Passe une bonne fin de semaine et je te contact quand il est prêt. Bisous

    RépondreSupprimer
  7. coucou Mr récup' ! Oh j'ai gagné quelle surprise!!!

    Merci d'avance à toi et rien ne presse pour le cadeau !

    Bonne journée ;)

    RépondreSupprimer
  8. C'est marrant, on faisait ça en cours, on se faisait une liste de mots à placer à l'oral au prof. ça me rappelle de bonnes rigolades...

    "ha non hein...pas cette fois hein! je la sens déjà cette espèce de drôle d'atmosphère qui plane au dessus de moi et qui va me tomber dessus comme si un cosmonaute en parachute s'écrasait sur moi...Pas envie de me regarder dans le miroir et de voir un pauvre écureuil ébouriffé qui a oublié d'enlever ces bigoudis. Pas de cuite, pas de gueule de bois...et pourtant, j'ai envie de boire...paradoxe...

    RépondreSupprimer
  9. hello psytoquee,

    ton écureil ébouriffé me fait penser à ma coupe de cheveux en ce moment !

    A ta santé ;)

    RépondreSupprimer
  10. J'ai du mal enregistré mon commentaire l'autre jour car moi qui passe ici régulièrement depuis quelques temps, mais n'ai jamais laissé de message, je m'étais lancée dans ce jeu, et je ne vois pourtant pas ma note.
    Je vais essayer de réécrire ce que j'avais mis :
    "C'est en mettant la main sur une boite de bigoudis qui n'ont jamais servis, que m'a pris l'envie de faire du vide.
    Moi qui suis plutôt du genre écureuil,quel paradoxe!
    Fini les "ça peut toujours servir!". Un peu de place, çà rend l'atmosphère plus respirable!
    Bon, le miroir, on va peut-être le garder. C'est mon parachute de secours avant les sorties en public!

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Linette,

    Je suis d'accord avec toi fini les "ça peut toujours servir" et place à la place !

    Merci pour ta participation au jeu ;)

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire qui donne vie et inspiration à ce blog.

Bonne journée et à bientôt pour de nouvelles aventures !