Interview : Anastasiya Akhadova est sophrologue à Lyon et nous parle de son approche et du rôle des émotions

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs, 

Comme vous le savez, tout ce qui touche au bien-être me passionne. J'ai découvert récemment Epanews, un réseau social basé sur l'épanouissement et le bien-être et j'y ai fait la connaissance d'Anastasiya Akhadova, Sophrologue qui a fondé ma Pause Sophro.

Aujourd'hui, Anastasiya partage avec nous son approche du métier de Sophrologue. Bonne découverte...

Bonjour Anastasiya, quelques mots pour te présenter ?

Bonjour. Je suis sophrologue et coach de profession, et de manière générale je me considère comme une personne très créative et passionnée par les émotions humaines.

Comment la sophrologie est entrée dans ta vie ? Qu'est-ce qui t'as décidée à devenir sophrologue ?

J'ai eu conscience assez tôt dans ma vie de l'importance de prendre soin de mes émotions. Au moment de passer le BAC, j'ai commencé à présenter des réactions psychosomatiques : des crampes musculaires douloureuses, de l'insomnie, de la tachycardie, qui étaient dues au stress que j'éprouvais alors. 

C'était la première fois où je m'étais intéressée à la relaxation et à la visualisation de scènes apaisantes pour m'aider à gérer le stress, ce qui avait très bien marché. Plus tard j'ai pratiqué pendant plusieurs années le Qi Gong, une discipline chinoise basée sur le souffle, les postures et quelques mouvements qui aident à apaiser le corps et l'esprit. 

Lorsque j'ai découvert la sophrologie, j'ai remarqué que, même si elle prenait une forme légèrement différente, elle réunissait les bienfaits des deux pratiques précédentes. J'ai souhaité devenir sophrologue pour aider les personnes à être bien avec leur corps et avec leurs émotions, car le bien-être émotionnel est la base de l'épanouissement dans tous les autres domaines de sa vie, et c'est quelque chose de crucial qu'on omet de nous apprendre à l'école.

Dans quels cas utiliser la sophrologie peut-il être particulièrement adapté ?

La sophrologie s'applique à un grand nombre de cas. Elle est utilisée en médecine pour aider des patients douloureux chroniques à apaiser les sensations désagréables, et également comme une méthode pour accompagner des patients dépressifs. L'application la plus courante est la gestion du stress et de l'anxiété.

Conférence TED : A votre avis, qu'est-ce qui fait qu'une vie est réussie ? Découvrez les résultats d'une étude débutée par Harvard il y a 75 ans

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

Quelle est la recette d'une vie réussie ? Harvard a commencé il y a 75 ans une étude sur ce thème auprès de 2 groupes d'hommes :  des étudiants de Harvard et des jeunes d'un quartier défavorisé de Boston.

Il y avait alors 724 participants à cette étude. Aujourd'hui 60 hommes sont encore en vie et participent toujours à cette recherche sur les piliers du bonheur et de la bonne santé.

Robert Waldinger nous livre les résultats de cette étude, la plus longue dans le domaine :



Qu'en pensez-vous ?

Bonne journée à tous et merci à mon amie Christelle qui m'a envoyé cette vidéo :)

Des citations amusantes

3 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

Il y a quelques mois j'ai découvert pinterest et j'aime parfois me perdre dans toutes ces images, c'est illimité !

Aujourd'hui à la recherche de nouvelles citations, j'ai découvert certaines phrases qui m'ont bien amusée.

Les voici pour vous : 





Interview : Retrouvez le sourire avec Françoise Rousse fondatrice de l’université du Rire à Paris

3 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

Avez-vous rigolé aujourd'hui ? Qu'est-ce qui vous fait sourire dans la vie ?

Il y a quelques semaines Aisling Heavey nous parlait de ses ateliers de Qi Gong qui se dérouleraient dans les locaux de l'Université du Rire à Paris. Comme vous le devinez, ma curiosité s'est éveillée et j'ai voulu en savoir sur plus sur cette école du rire.

Aujourd'hui, je vous invite donc à rencontrer Françoise Rousse, fondatrice de l'Université du rire à Paris et de l'association tu es plus chouette quand tu souris. Bonne découverte !


Bonjour Françoise, et si nous faisions connaissance ? Quel est votre parcours ?
Quatrième d'une famille de 11 enfants, j'ai appris très jeune à travailler pour soulager mes parents financièrement. Et comme nous n'avions pas beaucoup d'argent j'ai rêvé d'en avoir. C'est donc très tôt que je me suis lancée dans la vie active en faisant différents petits boulots pas très passionnants. 

Douée pour la comédie, je me suis inscrite à 25 ans au Conservatoire d'Art dramatique où j'ai été reçue à l'unanimité du jury. Très créative de nature et n'espérant pas gagner de l'argent avec mon talent de comédienne, j'ai créé plusieurs sociétés dans l'assurance, l'immobilier et créé ma propre marque de stylos, toutes avec succès.


Vous êtes la fondatrice de l'association "T'es plus chouette quand tu souris" et de l'Université du rire à Paris". Racontez-nous de quoi il s'agit ? Qu'est-ce qui vous a motivée à créer cette association ?

Cependant, malgré le bien-être et une certaine assurance que m'apportait l'argent de mes créations, je sentais en moi un besoin de donner un autre sens à ma vie. Après avoir vécu à 13 ans une expérience de mort imminente (EMI ou NDE) en me noyant dans la Loire, je gardais profondément en moi un appel d'une Source d'une autre dimension. Après cette expérience extraordinaire l'au-delà s'est manifesté à moi par plusieurs visions successives. C'est donc ainsi que j'ai choisi de rire à la vie et de transmettre un état de joie en créant l'association "T'es plus chouette quand tu souris" et l'Université du rire à Paris.

J'ai fait l'expérience que la mort n'est qu'une illusion. Le corps s'éteint mais ce qui l'anime reste bien vivant. Je continuais à penser pendant cette expérience de NDE ou EMI : "Tiens c'est curieux, je n'ai plus de corps et pourtant je suis là" ! Il n'y avait pas de regret, pas d'angoisse, uniquement une paix profonde, sans besoin particulier. Un Etre de Lumière m'a tout à coup enveloppée de ses rayons de lumière d'Amour d'une grande douceur ! Et je suis passée de cette expérience extraordinaire au retour à la vie terrestre. J'ai vécu au cours des années qui ont suivies plusieurs visions que je raconterai prochainement dans le livre de ma vie.


Comment le rire peut--il être un outil de développement de soi et autres ? Quels retours vous font ceux qui participent à vos ateliers et formations ?


A chaque séance de rire d'une heure environ que j'anime, un temps de partage est accordé à chaque participant afin qu'il exprime son ressenti de ce qu'il a vécu. 

Ce qui est exprimé en général est un lâcher-prise, une détente profonde et un bien-être. La joie illumine les visages. Partager des moments de joie donne une sensation de profonde liberté. 

Nous retrouvons le goût du jeu d'avoir osé être authentique. Les masques tombent. Beaucoup ressentent un apaisement de leurs douleurs diverses.


Le rire fait partie de nos vies sans que nous nous posions de questions à son sujet. Mais finalement, qu'est-ce que le rire ?

Rencontre : Cathy Sorgnard nous raconte comment elle a créé son association 123 Cath' pour être en forme à tout âge !

2 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

Malgré mes "grands exploits sportifs*", j'ai la chance d'avoir des amies au top de la forme !
Aujourd'hui j'ai le grand plaisir de vous présenter Cathy qui depuis que je la connais (c'est à dire depuis nos 15 ans ) a toujours voulu faire un métier autour de la danse et du sport.

Découvrez comment un jour Cathy s'est lancée pour créer son association 123 Cath et mettre son énergie positive et bienveillante au service de ceux qui veulent retrouver la forme, de 4 à 84 ans...

Bonjour Cathy, quelques mots pour te présenter à nos lecteurs ?

Bonjour je m'appelle Cathy Sorgnard, j'ai 41 ans et je suis éducatrice sportive.


Qu'est-ce qui t'as donné envie de créer l'association 123 Cath' ? Quelles activités proposes-tu ?

Il y a quelques années, à l'issue de mon congé parental, j'ai repris mon poste d'assistante commerciale et un déclic s'est produit : Je ne pouvais plus continuer ce travail ! Du jour au lendemain, ou presque, j'ai passé des concours pour intégrer une école de sports et en un an, j'étais diplômée !

De là, j'ai créé mon association pour proposer de la Zumba, de la danse Modern Jazz, de la marche rapide en forêt et de la gym tonique pour adultes. Mon public va de la maternelle (4 ans) à plus de 65 ans.

En fait, le sport répond à un réel besoin qu'ont les gens aujourd'hui. Les petits veulent apprendre tout en s'amusant; les plus grands ont besoin de prendre soin d'eux pour une meilleure qualité de vie. Mais tous ont simplement envie d'un moment convivial et dynamique !

video

Quels conseils donnerais-tu à quelqu'un qui souhaite se "remettre en forme" ?

Même si l'on n'est pas sportif au départ, une simple marche rapide en forêt fait beaucoup d'effets et permet petit à petit une bonne endurance pour ensuite pourquoi pas s'essayer à la gym, puis à la Zumba.

Il n'y a pas d'âge à se faire du bien!

Qu'est-ce qui te fait plaisir dans ton métier ?


Ce que j'aime dans ce métier, c'est de rencontrer des personnes qui ont ce besoin de bouger et de voir qu'après la séance, ces personnes ont le sourire aux lèvres !

J'aime aussi la diversité des activités proposées et du public en face de moi. On ne s'ennuie jamais; on donne beaucoup d'énergie et on reçoit beaucoup en retour ! C'est un beau métier !

Et maintenant le "123 Cath" test à compléter comme tu le souhaites !

Citation du jour

3 commentaires :

"Nous allons tous au même endroit; autant rendre le chemin plus heureux."


Le premier jour du reste de ma vie, Virginie Grimaldi, p.262

Avez-vous envie de découvrir la méthode Vittoz ? Des ateliers à Boulogne Billancourt

Aucun commentaire :
source photo  : ici
Bonjour chers lecteurs,

Vous l'avez peut-être deviné depuis que vous me lisez... je cogite beaucoup !

Et ici, je vous livre la meilleure version de moi-même ;) Alors imaginez tout ce qui se passe dans ma tête !

C'est pourquoi j'ai décidé en février dernier de participer à des ateliers Vittoz destinés à mieux se centrer sur l'instant présent, être à l'écoute de ses sensations, reconnaître ses émotions et arrêter de ruminer inutilement.

Cette expérience a été très instructive, et le partage avec les autres participants du groupe enrichissant. A chaque séance j'attendais avec curiosité les nouveaux exercices, et certains ont créé de vrais déclics et prises de conscience pour moi.

La méthode Vittoz peut aussi être utilisée avec les enfants.

Si vous avez envie de découvrir cette approche, et que vous habitez près de Boulogne Billancourt (92), Pia Dommergue propose un nouveau cycle d'ateliers. Voici le descriptif détaillé. N'hésitez pas à la contacter pour toute question.

Ces ateliers de 8 séances pour adultes visent à améliorer l’état de présence, c’est-à-dire l’accueil de l’instant présent, tel qu’il est, avec une attitude d’ouverture et de non-jugement, en portant intentionnellement son attention sur les sensations, les émotions, les pensées qui surviennent dans l’instant, sans pour autant se laisser absorber par celles-ci. 

Développer cette aptitude permet de réduire le stress, l’anxiété, les symptômes dépressifs et améliore ainsi le bien-être de la personne de même que la qualité de ses relations à autrui. On apprend à se connaître et ainsi mieux gérer ses émotions pour rester libre.

Ces modules font l’objet d’une initiative universitaire mise en place par l’université de Grenoble et suivent un protocole précis.

Le programme FOVEA (Formation Vittoz à l’Expérience Attentive) constitue une introduction à la méthode Vittoz qui vise à améliorer son état de présence par le développement de l’attention à soi et au monde ainsi que sa concentration.

Une nouvelle version de Jammin de Steve Wonder :)

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs ! Aimez-vous Steve Wonder  ? J'ai découvert cette version de la chanson Jammin qui me donne le sourire en ce lundi matin.



Et du coup cela m'a donné envie d'écouter à nouveau la version originale qui fait décidemment toujours autant de bien et dont j'adore le début...
A écouter à fond !



Merci Steve !

Rencontre : Aisling Heavey, sur le chemin du bien-être avec le "Dragon's Way" et la psycho-bio-acupressure

Aucun commentaire :
Chers lecteurs,

En guise d'introduction, je vais vous raconter comment nous nous sommes rencontrées Aisling Heavey et moi. 
Ma cousine, qui vit à New York, suit depuis quelques années des cours de Qi Gong. Cela a transformé sa vie et constitue un des piliers de son équilibre.
Un jour elle m'annonce qu'une élève de son professeur Nan Lu, donne des cours près de chez moi et m'invite à y participer connaissant ma quête de bien-être. C'est finalement quelques temps plus tard que je ferai connaissance avec Aisling lors d'une séance de psycho-bio-acupressure, qui a été une expérience très enrichissante pour moi.

J'ai demandé à Aisling de nous parler de sa pratique du QI Gong à travers le programme "The Dragon's Way" et de nous présenter la psycho-bio-acupressure. Bonne découverte !


Bonjour Aisling, voudrais-tu te présenter en quelques mots aux lecteurs ?   


Bonjour, Je m’appelle Aisling. C’est un prénom celte. Je viens de Dublin dans la république d’Irlande. En France depuis de nombreuses années, j’habite à St Quentin en Yvelines, tout près de Versailles. 

J’ai commencé à fréquenter des cours de Qi Gong (exercices de santé chinois) en 1996 car j’étais très tendue et  mon corps était noué. Aller à un, voire deux cours par semaine  pendant plusieurs années m’a fait tellement de bien que j’ai fait une formation et j’enseigne le Qi Gong depuis 2007. 

Le Qi Gong c’est holistique : les mouvements visent à  rééquilibrer  le corps,  les émotions, et l’esprit. Il y du Qi Gong  pour tous les goûts.   

Peux-tu nous parler du programme "The Dragon’s Way" ? De quoi s'agit-il ? A qui cela s'adresse ?  

"The Dragon’s Way" est une méthode pour gérer le Stress, pour acquérir un rééquilibrage énergétique et alimentaire, et pour l’affinement de la silhouette.

De quoi il s’agit :  
Le "Dragon’s Way" est une série de 10 mouvements, super simples à faire, des conseils diététiques, et toutes les semaines pendant six semaines de suite un petit aperçu de la façon dont la Médecine traditionnelle chinoise comprend  le fonctionnement du corps et des émotions. 

"The Dragon’s Way" (la Voie du Dragon) c’est du Qi Gong (qui veut dire : le travail l’énergie).  
En plus de l’anatomie que l’on  apprend à l’école, il y a dans notre corps des canaux d’énergie - les civilisations asiatiques les connaissent depuis au moins 5 000 ans.  Sur chaque canal il y a comme de petits puits d’énergie électrique.