Jeu : Devinette végétale

6 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

C'est le printemps (même s'il a neigé chez nous mardi !) et la nature se réveille dans mon jardin. Aujourd'hui je vous propose une petite devinette.

Regardez les belles feuilles vertes ci-dessous. Savez-vous reconnaître à quel arbuste ou plante elles appartiennent? Un indice : tout se mange !

Pour la dernière photo, c'est le mystère. Il s'agit d'un arbre qui a poussé tout seul dans un pot et que nous venons de planter de le jardin. Si vous connaissez cet arbre, je serais très curieuse de savoir de quelle variété il s'agit !

A vos loupes :)

Photo n°1

Photo n°2

Photo n°3

Interview : Ouvrez-vous de nouvelles portes avec Mysezame et donnez du sens à votre job

2 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

Avez-vous déjà eu envie de changement dans votre vie professionnelle ? De donner plus de sens à ce que vous faites ? De pouvoir exprimer pleinement votre potentiel ? De mon côté, vous l'avez deviné, ce sont des questions que je me pose régulièrement ! 

Quand mon amie Corinne m'a parlé de MySezame et que j'ai découvert  une nouvelle sorte de parcours de formation-action  cela m'a donné envie d'en savoir plus.
Aujourd'hui je vous invite donc à rencontrer Laurence Grancolas, fondatrice de MySezame. Bonne découverte !


Bonjour Laurence, voulez-vous nous parler un peu de vous ? Quelques
mots pour vous présenter à nos lecteurs ?
Bonjour à tous,

Je suis Laurence, une entrepreneur d'un genre nouveau, de ceux qui pensent qu'on peut allier performance et impact social!

Après un parcours classique (HEC, Bain), j'ai décidé d'aller découvrir l'innovation sociale au sein d'Ashoka, la première plateforme de soutien aux Entrepreneurs Sociaux.
Et aujourd'hui de lancer MySezame.

Je suis aussi la maman de deux jeunes enfants.

Vous êtres la fondatrice de My Sezame qui permet de vivre un parcours de formation-action inédit. Racontez-nous !
MySezame est un parcours pour à la fois s'ouvrir à une nouvelle économie porteuse de sens et d'impact positif sur la société - c'est la formation et repenser son propre métier via du coaching collectif et individuel -c'est la partie action.
Tout ça en 15 rendez-vous sur 5 mois!

Comment est née chez vous l'idée de fonder Mysezame.fr ? Qu'est-ce qui est important pour vous dans ce projet ?
Plusieurs moments sont fondateurs - notamment celui où je suis personnellement passé de Bain et d'un parcours classique à Ashoka, moment où personne ne m'a ouvert la porte de cet univers.
Mais aussi tous les moments passés avec des gens brillants qui se posent la question du sens, et sont démunis pour mettre de l'impact dans leur métier.
Ce qui est important pour moi dans ce projet c'est de montrer qu'on peut créer de la valeur sociale en étant dans le business et que le changement passera par des talents éclairés et engagés!

Livre : le charme discret de l'intestin de Giulia Enders

4 commentaires :
Bonjour chers lecteurs !

Avez-vous entendu parler de ce livre : Le charme discret de l'intestin ?

A première vue cela ne donne peut-être pas très envie, mais en fait c'est un livre passionnant et sympathique à lire !

Giulia Enders, est une étudiante allemande en gastroentérologie. Elle nous raconte avec beaucoup d'humour et de simplicité comment fonctionne notre système digestif et partage avec nous les dernières découvertes en la matière. Sa soeur Jill, a illustré le livre.

J'ai notamment mieux compris comment notre flore intestinale influence notre humeur. J'ai aussi découvert la singularité et l'importance de nos bactéries intestinales. Bon si à l'instant je devais vous raconter les chapitres en détail, j'aurais du mal, mais cela m'a bien ouvert l'esprit (et l'appétit !) sur le sujet.
Giulia et sa sœur Jill

Voici quelques passages qui m'ont marquée. Parfois c'est presque philosophique !

"La bouche n'est que le vestibule qui s'ouvre sur un monde 
où l'être humain fait sien ce qui était autre"
p.46

"Vomir n'est jamais une punition que nous inflige notre ventre !
Au contraire, c'est plutôt le signe que notre cerveau
et notre appareil digestif se donnent à fond pour nous."
p.139


"L'ascidie est un animal (marin) sessile, elle vit fixée sur un support. 
Une fois qu'elle est installée, elle reste là où elle est quoi qu'l arrive. La première chose que fait l'ascidie quand elle a trouvé l'endroit de ses rêves, c'est qu'elle mange son cerveau. 
Ben oui, pourquoi pas ? (.....)
Sa thèse (Daniel Wolpert) est la suivante : la seule et unique raison d'être d'un cerveau, c'est le mouvement. A première vue ça peut paraître tellement banal qu'on a envie de protester. A moins que ce qui nous paraît banal ne le soit pas tant que ça."

p.159


Rencontrez Giulia Anders dans cette petite vidéo :



Et voici comment tout a commencé. C'est très drôle !

Maurice Hurdebise nous présente son invention : une application de détente avec des bols tibétains

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

J'ai reçu hier un message de Maurice Hurdebise me présentant son application de relaxation par des bols tibétains. Cela a attisé m'a curiosité et j'ai proposé à Maurice de nous parler de ce projet dans une petite interview.
Plus rapide que son ombre, il a répondu à toutes mes questions dès aujourd'hui et voici toute l'histoire de ses bols tibétains pour vous !

Bonne découverte...


Bonjour Maurice, et si nous faisions connaissance ? Quelques mots pour vous présenter ?
Oui, avec plaisir. Je suis informaticien, et depuis toujours j'ai un côté créatif fort prononcé.
Je fais de la peinture, un peu de photographie...  j'ai toujours aimé concevoir. Autant que je me souvienne, j'ai toujours eu plein d'idées en tête que j'aimais réaliser.
Hélas comme souvent les créatifs, je suis enclin au stress et à l'anxiété et donc, j'ai passé beaucoup de temps à trouver des moyens d’apaiser ce stress et ces angoisses.

Comment avez-vous découvert les bols tibétains ?
Pour apaiser mon stress, j'ai essayé énormément d'activités différentes, qui ont été bénéfiques à différentes échelles:
la sophrologie, la méditation, la relaxation et le yoga.
C'est durant mes cours de yoga que j'ai découvert les bols tibétains.
Lors de nos séances de relaxation, notre prof de yoga nous jouait des bols tibétains et ça a été pour moi une révélation.

Quels effets bénéfiques les sons générés par les bols tibétains peuvent-ils avoir sur nous ? Comment cela fonctionne ?
Quand je fais une relaxation aux bols tibétains, il me faut toujours un petit moment pour me déconnecter de la réalité, le son et la vibration des bols me plongent tout doucement dans un état de bien-être, semblable à celui que l'on peut éprouver lorsqu'on se trouve entre éveil et sommeil.

Personnellement, j'ai le sentiment de faire un voyage profond en moi et à mon "retour" à la réalité, j'éprouve un sentiment de bien-être que je n'avais jamais connu auparavant, avec le sentiment que je suis connecté avec le moment présent, et que tous les tracas du quotidien ne sont plus que secondaires.

Pour le fonctionnement, les bols émettent des vibrations, différentes pour chaque bol et qui veut que chaque bol corresponde à un chakras. Les vibrations sonores sont comme un tourbillon qui personnellement,  m'emporte et me permet de m'évader pour un moment de détente. Tout le monde n'est pas réceptif à ce son, mais si vous l'êtes vous allez vivre des moments magiques.

Comment avez-vous eu l'idée de créer une application de relaxation via les bols tibétains ? A qui s'adresse-t-elle ?
Après avoir découvert ces bols, j'en ai achetés, et j'ai voulu partager cette passion avec mes amis, et mes collègues et donc je leurs faisais de petites séances de relaxation.
Tous ont adoré et j'ai eu envie de partager avec plus de monde encore. Etant informaticien, j'ai voulu essayer de réaliser une application pour que tout le monde puisse profiter d'une séance chez soi au calme.
Elle s'adresse aux particuliers qui souhaitent se relaxer à la maison, mais couplée avec une enceinte de qualité, elle peut également être utilisée lors de cours de yoga, dans une salle de massage, de relaxation...
Je suis en train d'imaginer une solution pour les plus grands espaces.... à suivre.

Témoignage: Cécile et Nordine nous racontent la construction de leur gîte au Maroc, "Les figuiettes"

1 commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

Quand j'ai commencé mon premier travail (il y a 15 ans!)  j'ai rencontré Nordine.
Nordine et sa femme Cécile se sont lancés il y a quelques années dans la construction des Figuiettes, un gîte au Maroc.
Aujourd'hui je vous invite à lire l'histoire de cette belle aventure humaine et architecturale.

Bonne découverte !


Bonjour Cécile et Nordine, parlez-nous un peu des Figuiettes. De quoi s'agit-il ?
Le lieu que nous avons construit s'appelle les Figuiettes, parce qu'à l'entrée il y a un très grand massif de figuiers de barbarie, un monument de la nature très impressionnant, qui produit, à la fin de l'été, des fruits délicieux. Et un figuier monumental qui donne 3 récoltes par an.

Tout a commencé par un coup de foudre.

Nous cherchions un endroit pour construire une nouvelle histoire, et lui donner une forme concrète. Cécile a flashé sur le Maroc, qu'elle ne connaissait pas auparavant, et nous avons décidé d'y trouver le lieu propice à notre projet.

Nous avons commencé par visiter 14 médinas; c'était en 2005. Un vent de folie spéculatif soufflait sur les médinas marocaines. ce qui rendait notre recherche chaotique et très désagréable. Nous avons failli renoncer, et dans une dernier sursaut, nous nous sommes arrêtés dans un gite rural, dans le nord du Maroc, pas loin de Tanger, et là nous avons été émerveillés par la qualité des campagnes, leur beauté, authenticité. En nous promenant au petit matin, nous avons découvert un lieu absolument magique; un bois de bouleaux, plantés en pied d'iris bleu turquoise.
C'était leur cimetière. A partir  de là, nous avons décidé de trouver un endroit à la campagne, pour profiter de cette beauté.

Le lendemain, nous avons cherché et le hasard des choses nous a amené à découvrir ce terrain de 2 Hectares qui était cultivé comme champs de blé. Un champs de blé à Pâques en face de la mer, sur des collines au bout d'un village de paysans marins. nous avons pris immédiatement la décision de l'acheter. Donc nous sommes passés d'un projet de maison en médina à un terrain immense dans un village au bord de l'océan atlantique.

Qu'est-ce qui vous a donné envie de vous lancer dans ce projet ?
Une nouvelle vie,  avec une histoire d'amour.

Comment s'est déroulé le chantier ? Combien de temps ont duré les travaux ?

Citation du jour

4 commentaires :
"Se faire plaisir au quotidien est vital : 
regarder une fleur, respirer un parfum, prendre un café au soleil, 
aller à un colloque qui (leur) fait plaisir, 
parler à des amis, faire une sortie ou un voyage, 
rire et se détendre avec des copains...

C'est très important de faire ce que l'on a envie de faire,
 de vivre pleinement, de se faire plaisir. 
Alors, on vit (quelle que soit la situation) et on n'est plus en "survie".


Anne Ancelin Schützenberger, Le plaisir de vivre, p.207